Bagan et ses 2000 pagodes

 

Arrivée à Bagan, ou comment économiser 40 dollars malgré nous :)

Nous arrivons à Bagan depuis Mandalay vers 20h. Par chance, le bus ne s’arrête pas à la gare routière à quelques km de la ville, mais en plein centre juste à côté de notre hôtel ! Nous avons juste quelques mètres à parcourir et nous sommes arrivés. La compagnie insiste quand même pour nous déposer avec leur pick-up gratuitement (sont gentils ces Birmans!). Nous avons choisi de loger dans la ville de Nyaung U, ville des « routards » et des hôtels bons marchés. Il est aussi possible de séjourner dans les villes de « New Bagan » ou de « Old Bagan » mais les hôtels y sont bien plus chers. Les trois villes se situent tout autour de la plaine de Bagan, la différence principale étant donc le prix des logements.

 

Une fois arrivés à notre hôtel, le « Shwe Na Di Hotel », nous faisons le check-in et réalisons alors une chose : nous n’avons pas payé les droits d’entrées au site de Bagan ! En théorie, chaque touriste arrivant par bus, bateau ou avion doit s’arrêter au péage pour touristes à l’entrée de la ville afin de payer un droit d’entrée au site de Bagan de 20 dollars par personne (le tout direct dans la poche de la junte). Normalement, les bus s’arrêtent à la gare routière et les touristes sont alors contraints de prendre un taxi pour rejoindre le centre ville, ceux-ci s’arrêtant alors au péage. Mais dans notre cas, notre bus s’est arrêté directement dans le centre, sans passer par la case péage ! Nous étions les seuls touristes dans le bus, donc peut être que le chauffeur a oublié de s’arrêter pour nous, ou bien ce dernier nous a fait gentiment un très beau cadeau, mais toujours est-il que cela nous a permis d’économiser 20 dollars par personne ! Sur un budget de 20 euros par personne par jour, inutile de dire que cela nous soulage grandement. Si encore cet argent profitait aux habitants ou à la restauration du site, nous aurions payé sans rechigner… Mais ici tout part directement dans les poches de la junte. Nous serons donc assez prudents sur le reste de notre séjour à Bagan, mais au final personne ne nous réclamera jamais rien. En discutant avec d’autres personnes, nous avons eu l’impression que ceux arrivés par bateau avaient dû payer systématiquement la taxe, alors que dans le cas des arrivées par bus il y avait des trous dans le filet… à vérifier… En tout cas ça c’est fait, et on n’est pas mécontents d’y avoir échappé ;).

 

L’hôtel dans lequel nous séjournons est assez sommaire : les chambres sont simples mais propres, mais à 18 dollars par nuit on est loin des rapports qualité/prix du reste de l’Asie du Sud Est… Cependant énorme point positif pour l’hôtel (et pas des moindres) : leur petit-déjeuner (inclus dans le prix de la nuit comme partout en Birmanie :D) est trop bon !! Fruits, toasts, beignets, boissons, omelette… le tout à volonté !! Il ne manquerait plus que du Nutella et ça serait le paradis du petit déj ;).

 

Première journée de visite à Bagan

Le premier matin, nous nous réveillons assez tôt et allons réserver des scooters électriques pour la journée. Nous avions le choix entre vélo-tout-pourris à 1500 Kyats par personne et scooter-électrique-flambant-neuf pour 8000 Kyats à deux… Nous avons donc fait les flemmards et avons choisi la deuxième option. Nous ne regretterons pas ce choix car les distances sont vraiment grandes à Bagan et il y fait très chaud en journée. On aurait sûrement un peu souffert en vélo. Le seul inconvénient du scooter électrique est que l’adhérence sur le sable est très mauvaise ! Attention donc dès que l’on sort des routes goudronnées : ça glisse !

pagode_bagan1
Pagode Shwezigon
pagode_bagan2
Vue sur la plaine de Bagan depuis le haut d’une pagode

Nous faisons un premier arrêt à la pagode Shwezigon, qui a un petit air de ressemblance avec la pagode de Yangon (elle est très grande et dorée elle aussi en fait 😉 ) puis nous nous élançons à l’assaut de la plaine de Bagan. Nous ne sommes pas capable de vous faire une liste précise de toutes les pagodes que nous avons vu mais en tout cas tout était magnifique !! Certaines pagodes sont envahies par les cars de touristes, et nous avons donc rapidement choisi de nous éloigner des sites principaux pour aller un peu nous perdre dans la plaine et visiter au grès de nos envies. Il est possible de monter sur le haut de certaines pagodes soit par l’intérieur de la pagode, soit directement par des escaliers sur les parois extérieures. Dès que nous en avions l’occasion, nous montions au sommet de toutes celles qui le permettaient : la vue sur la plaine de Bagan depuis le haut était à chaque fois magnifique. Le site contiendrait plus de 2000 pagodes, ce qui donne un rendu forcément impressionnant. Pourtant, Bagan n’est pas inscrit au patrimoine mondial de l’humanité, la principale raison étant la très mauvaise restauration du site entreprise par la junte militaire dans les années 1990 (en gros : du béton pour combler les trous dans les veilles pierres…).

 

pagode_bagan9
Tranquilles avec notre noix de coco :)

En fin d‘après-midi, après une longue exploration des sentiers de sables de Bagan (c’était parfois un peu la galère avec tout ce sable et nous avons du bien souvent marcher en poussant le scooter), nous nous dirigeons vers la pagode de Bulethi afin d’admirer le coucher de soleil. Nous y sommes un peu en avance et réservons donc nos places tout en haut de la pagode (avant que les cars de touristes arrivent !) après avoir siroté un bon jus de noix de coco et mangé un paquet entier de cookies (on est en manque de sucreries en ce moment !!). Elle est pas belle la vie ? Le coucher de soleil est bien évidemment superbe : les photos parlent d’elles-mêmes ! Une fois la nuit tombée, nous rentrons à Nyaung U et allons diner au « Wonderful Tasty ». Le service est un peu long mais leur menu birman est très bon : entrée, soupe, plat, dessert pour 3000 Kyats, c’est un très bon rapport qualité/prix ! Le soir nous nous couchons tôt : demain le réveil sera matinal pour aller admirer le lever du soleil.

 

pagode_bagan3

pagode_bagan4

pagode_bagan10

 

 

Deuxième jour : réveil matinal et encore des pagodes !

pagode_bagan5
Lever de soleil, avec en prime les montgolfières !

Le lendemain matin, 5h30 le réveil sonne. Ça pique, mais nous sommes motivés à aller voir ce fameux lever de soleil sur la plaine de Bagan ! Nous récupérons donc notre scooter électrique de la veille et nous nous dirigeons vers la pagode de Shwe San Daw. Autant les journées à Bagan sont très chaudes, autant les nuits et les matinées sont glaciales !  On lutte un peu sur le scooter avant d’arriver à notre destination. Un peu en retard malheureusement car les bus de touristes sont arrivés avant nous… Nous trouvons tout de même une place à l’avant dernière terrasse de la pagode et regardons le soleil apparaître. Dans le même temps, une vingtaine de montgolfières s’élèvent dans le ciel. La vue du soleil levant et des ballons gonflables est magnifique. pagode_bagan6Entre le coucher et le lever de soleil, dur de dire ce qui nous a le plus épaté !

Vers 8h30 nous rentrons ensuite à l’hôtel. On ne se sent pas d’entamer directement la journée et nous préférons rentrer nous reposer un peu jusqu’en fin de matinée (après l’étape du petit déjeuner bien sûr !). C’est donc aux alentours de midi que nous repartons à nouveau vers la plaine afin d’aller voir les derniers sites importants que nous n’avions pas pu voir la veille.

 

pagode_bagan11
Tous seuls sur notre pagode avant l’arrivée des autres touristes !

En fin d’après-midi, nous nous trouvons une petite pagode un peu isolée dans l’espoir de pouvoir admirer le coucher de soleil tranquillement tous les deux. Ça sera raté pour cette fois : nous sommes rejoints quelques temps après par plusieurs autres touristes et par les vendeurs de cartes postales… Les vendeurs de cartes postales sont pour la plupart des enfants de 10 à 15 ans, accompagnés ou non par leurs parents. Nous sommes un peu frileux à l’idée d’acheter des cartes à un enfant dans un pays que l’on sait énormément touché par le travail des mineurs… pagode_bagan7 Nous céderons tout de même et achèterons des cartes à un petit garçon venu nous chercher tout en haut de la pagode alors que sa maman l’attendait en bas. Tout content de nous avoir vendu ses quelques cartes postales, celui-ci fait alors de grand signe de satisfaction à sa maman. Ce que nous n’avions pas prévu en revanche c’est qu’en achetant des cartes à un, 4 autres enfants monteraient alors en haut de la pagode dans l’espoir de nous vendre à leur tour leurs cartes postales… Le même petit garçon à qui nous avions acheté les cartes reviendra même nous voir 2 fois : peut être pensait-il qu’il aurait à nouveau sa chance 10min après ? Ou alors avait-il la mémoire courte… On doit avouer qu’on a quand même bien rigolé !

 

 

Dans la soirée, nous retrouvons Christine du blog « MamanVoyage » ainsi que sa petite famille autour d’un happy hour à Nyaung U au bar HTI suivi d’un bon repas. Nous passons un très bon moment tous les 6 à parler voyage et tour du monde, et leur périple avec leurs deux enfants nous donne quelques idées pour les années à venir ;). (note de Florian : j’ai bien compris le message…)

 

 

Le lendemain matin, nous prenons le bus pour Kalaw. Au programme : 6h de bus mouvementées où le chauffeur a dû avoir pour idole étant plus jeune Schumacher et Sébastien Loeb… Les accélérations dans les virages en montagne nous donnent l’impression d’être dans une montagne russe, en moins rassurant ! Nous arrivons vers 14h à Kalaw et profitons de notre après-midi pour nous reposer et réserver notre trek de 3 jours jusqu’au Lac Inle prévu pour le lendemain.

Malgré le côté très touristique du site (boutiques souvenirs de partout, cars de touristes par dizaines, sollicitations assez fréquentes devant les temples…) nous avons vraiment adoré ces deux jours passés à Bagan. L’endroit est tellement immense qu’il est toujours possible de se retrouver tout seul dans la plaine ! Et puis depuis Mandalay, on adore la liberté qu’offre un scooter : pouvoir se balader où on veut et quand on veut, c’est un vrai bonheur ! Deux jours nous semblent être la durée idéale pour visiter Bagan. Avec ses 2000 pagodes il est certain qu’on pourrait y passer plusieurs semaines si on voulait tout voir, mais au bout de 2 jours on doit avouer qu’on a quand même eu notre dose de pagodes ;).

 

Tous nos articles sur la Birmanie :

 

Pour voir toutes nos photos de la Birmanie–> c’est ici !

 

Coin pratique

1000 Kyats ~ 0,7 euros

 

Entrée au site de Bagan : 20 dollars, en théorie…

Location de vélo : 1500 kyats la journée, il y a des loueurs partout en ville

Location de vélo électrique (qui sont en fait souvent des scooters électriques) : 7000 Kyats la journée en face de notre hôtel.

 

GuestHouse :

Shwe Na Di Hotel : Assez basique et cher pour la qualité (compter 18 euros la nuit)… En revanche leurs petits-déjeuners sont très copieux !

 

Restaurants :

Wonderful Tasty : menu birman à 3000 Kyats. D’autres plats à la carte aussi très bons, dont leur riz à la noix de coco.

Novel restaurant : plats basiques pas trop chers. Burgers plutôt bons.

HTI : happy-hour jusqu’à 19h et bons cocktails (nous avons essayé celui au rhum-citron) :)

 

 

2 Responses

  1. C’est dommage qu’il n’y ait pas de restaurant birman à Nîmes. Ça nous donne bien envie de s’immerger dans cette culture. Sinon, c’est quand qu’il n’y a pas trop de touristes ? ..
    Malgré tous ces curieux, ça a l’air bien intéressant, ce pays. Et puis, ces photos au lever de soleil sur les pagodes et les montgolfières, ça fait trop rêver !
    PS : pour ma curiosité, vous avez vu des chats birmans ? aux yeux bleus ? Ou est-ce vraiment une légende ?

    • Niveau nourriture vous ne loupez pas grand chose… pour le coup c’est pas la folie en Birmanie ! En revanche pour tout le reste c’est génial !! Pour les périodes sans touristes je ne sais pas… Mais bon après il faut relativiser : c’est vraiment peu comparé à d’autres pays (quand on voit en Thailande en ce moment par exemple !!). Et pour les chats birmans on n’en a pas vu, mais il parait que ça vient bien d’ici !!

Laissez un commentaire