Bonus : Singapour en 2 jours

 

Au tout début de la planification de l’itinéraire de notre voyage, nous n’avions pas inclus d’arrêt à Singapour. Mais en réservant notre billet tour du monde avec Zipworld, notre conseiller nous a dit que cela nous reviendrait moins cher de partir vers l’Australie depuis Singapour plutôt que depuis Kuala Lumpur. Nous avons donc choisi d’y passer 2 jours pour visiter un peu la ville-état (pas plus car le budget journalier à Singapour n’est pas du tout le même qu’en Malaisie…). Je m’étais déjà rendue à Singapour lors d’un voyage en famille à notre retour de Tahiti en 2004. Nous y avions fait une escale de 3 jours. Cependant, je ne me rappelais vraiment pas grand-chose de la ville, et en 13 ans celle-ci a eu le temps de beaucoup changer et se développer. C’était donc presque comme une découverte pour tous les 2.

 

Nous sommes arrivés à Singapour après un voyage en bus de 5h en provenance de Kuala Lumpur. Les formalités aux frontières n’ont pas pris énormément de temps et nous arrivons chez notre hôte Airbnb vers 20h. Nous y avons loué 2 nuits dans une chambre en périphérie du centre-ville, dans le quartier de Eunos. Une fois nos bagages déposés, nous ressortons dans le quartier pour y trouver un endroit où manger. On a beau être à quelques kilomètres de la Malaisie, on sent déjà le contraste : menu des restaurants 4 fois plus élevés, voitures de luxes, grandes résidences modernes, on sent que le niveau de vie n’est pas le même ici. Nous tomberons par hasard sur le restaurant « le Braseiro », tenu par Alexandre, un français qui a choisi de venir ouvrir un restaurant de viande à Singapour à la suite de son tour du monde ! Décidément, à croire qu’on ne rencontre que des gens ayant fait, ou en train de faire, un « tour du monde »! Le principe du restaurant a de quoi nous mettre en appétit : un bon morceau de viande cuit au barbecue, et frites à volonté ! Après 4 mois de nouilles sautées, cela nous met l’eau à la bouche et nous sommes tout contents de retrouver un gros steack à mâcher avec des frites (les macdos, ça ne compte pas !). Nous échangerons longuement avec Alexandre sur son expérience et son installation à l’étranger, et nous passerons une très bonne première soirée à Singapour.

 

Visite de China Town

singapour_4
Bouddha Tooth Relic Temple

Pour notre première matinée, nous nous dirigeons tout d’abord vers le quartier de « Chinatown », où nous déambulons dans les rues et allons visiter le très beau temple chinois « Bouddha Tooth Relic Temple ». Le quartier est regroupé sur quelques pâtés de maisons, et contraste avec les grands buildings qui l’entourent. La ville de Singapour est aussi réputée pour ses restaurants de « Dim Sum » (des ravioles cuites à la vapeur), et nous nous arrêtons manger à midi dans un établissement réputé pour faire les meilleurs « Dim Sum » de la ville : le Din Tai Fung. Vu les prix là encore, on ne s’explosera pas le bide, mais les quelques ravioles que nous y goutons sont succulentes !!

singapour_3
Dim Sum

Après manger, nous nous rendons au centre d’exposition « Singapore City Gallery ». L’entrée y est gratuite, et l’exposition retrace toute l’évolution de la ville de Singapour, et les différents plans de la ville pour le futur. Nous sommes assez impressionnés de la façon dont tout est pensé dans la ville : sur un si petit espace, il a fallu savoir bien agencer chaque construction afin d’optimiser le maximum d’espace, quitte à empiéter sur la mer. Tout semble réglé comme du papier à musique : le nombre d’espaces verts, quels bâtiments traditionnels doivent être conservés, le réseau de métro est parfaitement agencé pour desservir chaque quartier au mieux. Au milieu de la visite, un petit jeu est même proposé pour construire sa ville façon « les Sims » : dans un temps imparti, le maximum d’infrastructures doit être placé sur la carte de façon à donner un rendu cohérent et harmonieux. On a beau s’y être repris à 3 fois, nous n’avons pas réussi à faire de très bons scores (oui j’avoue, on est restés jouer pendant près d’une heure..). Bref, c’est impressionnant de voir à quel point tout est réfléchi dans la ville, et nous avons même trouvé ça un peu effrayant : pas de place pour l’imprévu, le plan architectural de la ville est déjà fait pour les décennies à venir !

 

Le luxe singapourien : « Marina Bay Sands »

Nous continuons ensuite notre ballade de la ville vers les quais et passons devant le très bel hôtel « The Fullerton Hotel », un des plus chers de la ville avec le « Raffles ».singapour_7 Devant le bâtiment, nous verrons de très originales sculptures bordant le quai représentant des enfants s’amusant à sauter dans l’eau. Notre marche nous conduira ensuite devant la statue du « Merlion », l’emblème de la ville (un animal avec une tête de lion et un corps de sirène, mermaid en anglais). De là, la vue sur toute la baie et sur le fameux hôtel de luxe (encore un !) « Marina Bay Sands » est superbe (l’hôtel composé de trois colonnes avec une grosse planche de surf posée dessus). Nous nous baladerons ensuite tout le long de la baie pour nous retrouver de l’autre côté au niveau du « Marina Bay Sands » et de son centre commercial. Pour ceux qui souhaiteraient faire un peu de shopping ici, prévoyez le budget : ce n’est pas un centre commercial comme un autre, puisqu’il est singapour_8intégralement dédié aux magasins de luxes ! Dior, Chanel, Christian Louboutin, Rolex, Jimmy Choo et j’en passe… Pas un petit H&M pour mon pauvre petit portefeuille. Nous nous arrêterons néanmoins manger au « food court » du centre, qui reste assez abordable et dont le choix est assez vaste.

A 20h, nous ressortons sur le parvis du centre commercial afin d’admirer un spectacle de jets d’eaux et de lumière sur la baie : des images sont projetées sur le mur d’eau, produisant un superbe rendu. singapour_9On ne s’arrête pas là car à 20h45 commence un deuxième spectacle dans les « Gardens By The Bay », un immense jardin botanique derrière le « Marina Bay Sands ». L’attraction phare de ce jardin est l’ensemble de grands arbres métalliques appelés les « Supertrees Grove ». Ceux-ci s’illuminent chaque soir au rythme de différentes musiques. Nous avions entendu que le spectacle était souvent sur le thème de « Disney », mais nous aurons le droit cette fois-ci à une large gamme de morceau de musique classique. La coordination lumière/son est très bien effectuée là aussi, et nous rentrons nous coucher, à la fin de cet enchainement de spectacle, complétement vidés, pour notre dernière nuit sur le continent asiatique.

 

Dernière journée en Asie

singapour_13
Sultan Mosque

Ce matin est le début d’une journée particulière pour nous : c’est notre dernier jour à Singapour, et donc en Asie. Notre avion pour l’Australie décolle à 23h le soir même, et nous faisons donc nos sacs dès le matin. Nous laisserons nos gros sacs à dos chez notre hôte AirBnb pour toute la journée et viendrons les récupérer en fin de soirée avant de nous rendre à l’aéroport.

Garden By The Bay

En fin de matinée, nous nous rendons dans le quartier de « Arab Street », en bordure de « Little India ». Nous y voyons la superbe « Sultan Mosque », et mangeons notre repas du midi dans un restaurant en face. Pour notre dernier midi, nous optons donc pour des plats aux influences diverses : malaisiennes, indiennes, chinoises et maghrébines, de quoi finir notre voyage culinaire en beauté. Nous passons ensuite une bonne partie de l’après-midi à nous promener depuis le quartier d’  « Arab Street » jusqu’aux « Garden By The Bays », que nous n’avions pas encore vu de jour. Sur la route, nous en profitons pour passer devant l’hôtel le plus connu de la ville : le « Raffles ». C’est aussi le seul endroit de tout Singapour dont je me souvienne, et c’est assez agréable de se rappeler de quelque chose pour une fois dans la ville ! Après avoir marché une bonne partie de l’après-midi, nous nous retrouvons donc à nouveau dans les « Gardens By The Bay », où nous nous baladons pendant une petite heure. Le parc est superbe, et apporte de la fraicheur au milieu de ces températures un peu trop étouffantes !

Vers 18h, nous rentrons chercher nos sacs et mettons le cap vers l’aéroport. Ça y est cette fois-ci, l’Asie c’est vraiment fini ! Pour le bilan de nos 4 premiers mois de voyages, je vous invite à suivre le lien ici !

 

Bilan rapide sur Singapour

singapour_17
La baie de Singapour

Un peu dur de faire un bilan sur une ville où nous n’avons passé que 2 jours. Singapour n’était pas vraiment un pays que l’on attendait avec impatience, c’était plutôt pour nous une transition entre l’Asie du Sud Est et l’Océanie, et surtout notre ville de sortie du continent asiatique. La transition entre le style de vie asiatique et le retour à la vie « occidentalisée » c’était déjà fait doucement avec notre séjour en Malaisie, mais avec Singapour cette fois-ci le changement était total. Hormis dans des quartiers anciens comme « China Town », difficile de s’imaginer encore en Asie dans cette ville. Les rues sont immenses, propres, les immeubles tout neufs, des centres commerciaux poussent de partout. Tout est pensé pour tous : les piétons ont leur espace réservé dans chaque rue, et les voitures semblent pouvoir circuler de manière fluide dans toute la ville. Niveau prix aussi nous avons senti la différence : fini nos petits plats à 2-3 euros, désormais il fallait compter au moins 15-20 euros pour manger à deux dans un restaurant, et la bouteille d’eau n’était plus à seulement quelques centimes, mais à quelques euros. Notre budget journalier s’en est ressenti puisque nous avons dépensé 37,4 euros par jour et par personne. De manière générale, nous avons senti dès notre arrivée dans la ville que le niveau de vie n’était pas le même ici. Ceci dit, nous avons apprécié notre court passage dans cette ville/pays. La durée de deux jours nous a convenu, même si cela reste sûrement trop court pour visiter Singapour. Nous y avons ressenti la même diversité qu’en Malaisie, avec une présente beaucoup plus fortes d’expatriés européens. C’est aussi une ville où nous nous sommes sentis très en sécurité : même tard le soir dans des petites rues peu fréquentées, nous n’avons jamais eu peur d’avoir des ennuis. Il faut dire que le moindre vol est fortement réprimandé à Singapour. Les actes de délinquances peuvent être non seulement punis de prisons, mais aussi de coups de cannes. Un peu barbare comme punition…

Enfin, nous regrettons un peu de n’avoir pas réussi à voir un ancien camarade de promotion de Florian, Raiz. Ce dernier vit à Kuala Lumpur et était à Singapour lorsque nous étions en Malaisie, et vice et versa. Pas de chance sur le timing, cela aurait été une très bonne occasion de se recroiser à l’autre bout du monde !

 

 

singapour_6

Chauve-souris et hippocampes séchés..
Chauve-souris et hippocampes séchés..

singapour_14

 

Coin pratique

1 euro ~ 1,55 dollars singapourien

Bus Kuala Lumpur -> Singapour : 30$ par personne.

Métro : carte rechargeable pour chaque trajet, facilement obtenue sur les bornes automatiques à chaque arrêt de métro. Compter 2$ environ par trajet.

Toutes les activités que nous avons effectuées à Singapour étaient gratuites.
Restaurants :

Le Braseiro : situé dans le quartier de « Eunos », 15$ le plat en moyenne pour un steack et des frites à volonté. Accueil français très chaleureux.

Din Tai Fung : dans le quartier de ChinaTown. Le top du « Dim Sum » dans la ville. Environ 9$ les 6 Dim Sum.

Food Court du centre commercial de « Marina Bay Sands » : environ 10$ le plat. Ne prend pas la CB.

« Zam Zam » dans le quartier d’Arab Street : un mélange indien/malaisien/chinois/magrébins. Bon marché et bonne cuisine.
Guesthouse:

Location Airbnb : 66,7 $ par nuit, dans le quartier de « Eunos ».

Laissez un commentaire