Canada – Bilan

 

Après 10 jours passés au Canada, et plus exactement entre Montréal et Québec, il est l’heure de dresser un petit bilan.

Nous en avons déjà parlé dans un article précédent, cette première étape du voyage nous a permis de ne pas vivre un décalage trop important : Florian connaissait déjà plutôt bien le Québec, et surtout nous y retrouvions nos amis sur place. Également, plus que pour visiter nous y allions surtout pour un mariage. Ce fut donc un séjour assez différent de ce que l’on aurait pu vivre juste tous les deux.

 

Itinéraire

22/08 – Jour 1 : Arrivée à Montréal

23/08 – Jour 2 : Montréal

24/08 – Jour 3 : Montréal

25/08 – Jour 4 : Montréal

26/08 – Jour 5 : Montréal et départ pour Québec

27/08 – Jour 6 : Québec

28/08 – Jour 7 : Chutes Montmorency et Canyon Sainte Anne

29/08 – Jour 8 : retour sur Montréal

30/08 – Jour 9 : Montréal

31/08 – Jour 10 : Départ pour Los Angeles

 

Logement

Niveau logement, nous avons alterné entre Airbnb partagé à 4, nuits chez nos amis, nuits en tente, et une nuit dans la voiture entre Montréal et Québec.

Évidemment, cela nous a aidé à énormément réduire notre budget logement, qui n’aurait pas du tout été le même si nous avions dû louer un Airbnb pour nous 2 pendant 10 jours. Ceci dit, il semble être assez facile de trouver des couchsurfing dans les grandes villes en s’y prenant quelques jours à l’avance.

 

Nourriture

Côté nourriture, nous n’avons pas trop fait dans le diététique pendant 10 jours. Bien sûr, il nous fallait gouter à la fameuse spécialité locale : la poutine ! Des frites recouvertes de morceaux de fromages et de sauce gravy (ça c’est pour la base, après il est possible de rajouter pleiins de mauvaises choses par dessus). On n’a pas trop envie de connaître montreal_10le taux de cholestérol là dedans, mais en tout cas on a plutôt bien aimé. La preuve, dans les 5 premiers jours nous avons fait presque 1 poutine par jour…

Pourtant, il y a moyen de manger très sainement, notamment à Montréal : nous avons été frappés par le nombre de restaurants bio/healthy (ou « santé » comme ils disent ici !). De plus, dans chaque restaurant nous avons toujours trouvé au minimum 1 à 2 options végétariennes, et c’est tout de même assez agréable !

Évidemment, on ne peut pas parler de la gastronomie québécoise sans mentionner le sirop d’érable… On le retrouve à toutes les sauces : en sirop, mélangé à du miel, de la confiture, du vinaigre, des alcools, du sel, des savons… C’est impossible de passer à côté. Le must restant quand même un bon pancake au sirop d’érable au petit déjeuner. A propos de petit déjeuner, nous avons également beaucoup exploité le « Tim Horton’s », sorte de Starbucks local. On en trouve partout et ce n’est pas très cher, parfait pour les petits déjeuners sur le pouce avant de partir en ballade.

Côté sucré, nous avons également goûté les glaces plongées dans du chocolat fondu (ce qui créé une coque dure en chocolat tout autour de la glace) et les « queues de castor » (long beignet que l’on peut recouvrir de pleins de choses pas bonnes… Nutella, beurre de cacahuètes, sirop d’érable… il y a le choix).

Petit détail également : au restaurant, les prix sont toujours annoncés sans les taxes et sans le pourboire. Il faut donc penser à ajouter 20 a 25% du prix à chaque fois.

Nous avons donc trouvé que Montréal et Québec étaient des villes assez cosmopolites sur le plan gastronomique : on trouve de tout partout et pour tous les goûts, à tous les prix ! Alors bien sûr il n’y a aucune obligation de faire comme nous et de manger 1 poutine par jour, mais en même temps ce n’est pas tous les jours qu’on vient au Québec ;).

 

Transports

Côté Montréal, la ville est assez bien desservie en transport en commun. Le métro n’est pas excessivement cher (on trouve des pass pour 1 jour, 3 jours ou 1 semaine variant entre 10$ et 25$), et il s’avère vraiment pratique pour parcourir de grande distance. Le métro est grand et assez propre, mais finit assez tôt les soirs en semaine (maximum 00h30/1h). Il existe aussi un réseau de bus de la ville que nous n’avons pas testé.quebec_16

Pour se déplacer dans le Québec, nous avons opté pour la voiture pendant 3 jours. Nous avions hésité avec les bus ou le co-voiturage, mais la voiture nous offrait quand même une grande liberté non négligeable. Au final, nous ne regrettons pas du tout notre choix car cela nous a permis de faire beaucoup de belles visites en dehors de la ville. Nous avons loué notre voiture sur « Turo », un site de location entre particuliers. Grâce à ça, nous avons eu une super voiture hybride pour 3 fois rien comparé aux prix des agences de location de voiture. Une alternative assez intéressante si vous souhaitez louer une voiture pour quelques jours dans le coin. De plus, l’essence ne coûte quasiment rien au Canada, ce qui permet de réduire encore plus les frais.

 

Visas

Pas besoin de visas pour les ressortissants français, en revanche il est nécessaire de faire une demande électronique d’autorisation d’entrée sur le territoire. Celle-ci se fait sur internet pour à peine 7$ et la réponse est quasi-instantanée.

 

Sécurité

A aucun moment lors de notre séjour au Canada nous ne nous sommes sentis en insécurité. Nous avons trouvé ce pays très « safe », et nous n’avons jamais eu de craintes à nous balader dans les rues tard le soir. Nous avons d’ailleurs remarqué qu’il était assez courant que les gens laissent la porte et les fenêtres de leur voiture ouvertes avec clés sur le contact lors de court stop aux magasins ou à la station de essence.

De la même façon, les maisons possèdent rarement des grillages ou des clôtures, et il n’est pas rare de trouver les portes ouvertes en pleine journée.

 

Argent

Nous avons effectué quasiment tous nos achats en carte bancaire (comme nous n’avons pas de frais à l’étranger avec ma banque, on en profite !) et le paiement par CB est possible quasiment partout. Par contre comme pour les restaurants, presque tous les prix sont annoncés sans les taxes, à rajouter au prix final à chaque fois.

 

Budget

budget

Nos dépenses ont été réparties de la façon suivante :

  • 482 CND de nourriture, soit environ 36,36 euros par jour à deux.
  • 285,6 CND de transports, soit 21,54 euros par jour à deux. Cela comprend la location de la voiture, l’essence et les tickets de métro.
  • 237,32 CND de logements, soit 17,9 euros par jour à deux (campings + Airbnb).
  • 66,15 CND d’activités, soit 5 euros par jour à deux.
  • 90,5 CND d’autres, soit 6,79 euros par jour à deux (carte postale et courses d’appoint…).

 

Presque la moitié de notre budget est donc passé dans la nourriture. Au total, nous avons dépensé 788,4 euros en 9 jours à deux, soit 43,8 euros par jour et par personne (contre les 50 euros prévus). Grâce à une sacrée économie faite sur les logements, nous avons donc dépensé moins que prévu, ce qui nous a permis de prendre un peu d’avance sur le budget de Los Angeles, qui s’annonçait bien plus élevé que prévu…

 

Bilan en chiffres

9 jours

2 villes

0 caribou

6 poutines

Une moyenne de 9km parcourus chaque jour à pied (de quoi éliminer les poutines).

2 nuits en tente

1 mariage 😉

1 voiture

 

Tip-top et Flip-Flop

Meilleur paysage :

  • Florian : la vue sur le chateau Frontenac à Québec
  • Jeanne : la vue depuis le Mont Royal ou le canyon Sainte Anne

quebec_12

Meilleur souvenir :

  • Florian : le mariage !
  • Jeanne : le mariage évidemment 🙂 et la soirée d’anniversaire de Florian

 

Pire souvenir :

  • Florian : la nuit dans la voiture…
  • Jeanne : idem !

 

Meilleure chose mangée :

  • Florian : le restaurant gastro de Québec / la glace trempée dans du chocolat fondu
  • Jeanne : remanger une salade après 6 jours de burgers et de poutines….

Pire chose mangée :

  • Florian : JoJo pizza, notre premier repas à Montréal
  • Jeanne : pas de mauvais souvenirs d’un point de vue culinaire.

 

Conclusion

Bien que nous n’ayons pas beaucoup visité les environs, ces 10 jours nous ont permis d’avoir un petit aperçu du Québec et de Montréal, nous donnant quand même bien envie de revenir visiter le reste une autre fois :). Nous avons également beaucoup apprécié l’ambiance de Montréal, où nous avons trouvé les gens détendus, tolérants et patients. C’est aussi une ville où nous nous sommes toujours sentis très à l’aise. Même si c’est une des plus grandes villes du pays, Montréal semble rester à taille humaine et la nature et les grands parcs ne sont jamais bien loin. Dans la ville, rien que le parc du Mont Royal suffit à donner une grande bouffé d’air frais à toute l’agglomération.

Autre gros point positif : les USA ne sont pas si loin que ça… Ça se sent bien sûr dans leur culture, mais aussi géographiquement parlant. Le temps d’un weekend prolongé suffit à se faire une petite escapade à New-York, Boston, Chicago ou aux chutes du Niagara. Vu comme ça c’est assez tentant !

Quant aux québécois rien à redire… Nous les avons trouvé accueillants, serviables, souriants. On les sent également fiers de leur région, et on peut facilement comprendre pourquoi !

 

En bref, Québec ou Canada, c’est sûr, on reviendra !

 

montreal_2

 

Laissez un commentaire