C’est reparti pour un tour !

 

C’est repartiiiii !!

On vous l’avait dit via notre page Facebook il y a maintenant quelques semaines, mais le blog (que nous avions un peu délaissé depuis plusieurs mois) va bientôt reprendre du service ! Après plus d’1 an passé à Paris depuis notre premier retour, Florian et moi avons décidé de repartir en vadrouille dès le mois d’août (dans 2 semaines précisément !) pour un nouveau voyage au long cours de plusieurs mois.

L’échéance est proche, mais cela fait déjà quelques temps que ce nouveau départ est prévu. On avait promis quelques détails supplémentaires, voici donc le pourquoi du comment de notre nouveau départ.

 

keep_calm

Pourquoi repartir ?

Voilà un peu plus d’un an désormais que nous sommes rentrés de notre premier voyage en Asie / Océanie. Au bout de 2 semaines (le temps de « ré-atterrir » et de revoir tous nos proches), j’ai repris mon boulot là où je l’avais laissé en décembre 2015, et Florian a commencé à chercher un nouvel emploi en région parisienne.

Bien que nous soyons rentrés en plein été, le retour n’a pas été hyper facile pour nous deux (on avait déjà fait un article sur notre retour ici). Malgré cela, nous avons retrouvé un petit « chez nous » dans le sud de Paris dès le mois d’août et Florian a retrouvé un nouveau travail dans les Telecom mi-octobre.

Retrouver une certaine stabilité (niveau logement ET niveau financier) nous a fait beaucoup de bien. On a pu décorer notre petit appartement avec tous les souvenirs et les centaines de photos qu’on avait ramenés de notre voyage, retrouver nos affaires restées dans les cartons pendant tout ce temps, et Florian a récupéré toutes ses affaires de cuisine et a pu se remettre à faire des supers gâteaux :D.

Dans cet appartement, beaucoup plus petit que le précédent, nous avons aussi opéré à un grand tri par le vide (et pourtant, nous en avions déjà fait un gros dans notre précédent logement!), et mine de rien, faire de l’espace chez soi permet aussi de faire de l’espace dans sa tête !

Au bout de 4 mois, on en a eu rapidement marre de la reprise de notre train-train quotidien, et surtout, notre premier voyage nous donnait un petit goût de « reviens-y »… Nous avons pourtant fait quelques weekend prolongés en octobre/novembre à Lisbonne et Milan entre temps, mais l’envie était toujours là. On sentait qu’on avait besoin de finir ce qu’on n’avait pas commencé ;). Autrement dit : on n’avait pas eu notre dose de baroude pour le moment !

lisbonne_1

milan_1

 

Un soir de décembre, après une journée de boulot particulièrement fatiguante, et assis dans une des salles du cinéma de Beaugrenelle en attendant que le film « Sully » de Clint Eastwood commence (oui on aime la précision !), nous avons alors pris cette décision : on se donne quelques mois pour re-économiser un peu, puis nous refaisons nos sacs et repartons à l’aventure !

Forcément, une fois cette idée en tête, il a été impossible de revenir dessus !

Dans un premier temps, nous nous étions fixés sur 3/4 mois de voyage en Amérique du Sud : pas trop long, mais de quoi avoir le temps de profiter. Puis très vite, la liste s’est un peu rallongée… tant qu’à être en Amérique du sud, autant passer par l’île de Pâques, et puis vu qu’on était si proches de la Polynésie, on n’allait pas rater cette occasion… Au fur et à mesure, les 4 mois sont devenus 5, puis 6.

Niveau travail, c’est démission pour tous les 2 cette fois-ci. On lâche l’appart, on quitte les boulots : plus d’attaches et plus de contraintes, cela nous permet de faire ce que l’on veut à la suite du voyage. Et puis sans boulot nous attendant au retour, nous serons libres de rajouter quelques semaines au voyage si l’envie y est (et que nos comptes en banques le permettent!).

 

Quand partons-nous ?

Lorsque nous avons pris cette décision, nous souhaitions ne pas trop trainer à repartir : nous étions encore dans l’élan du premier voyage, et surtout on avait beaucoup trop hâte !

Et puis comme un signe du destin, deux amis de Florian nous ont convié à leur mariage fin août au Canada… C’est décidé, cela marquerait le début de notre deuxième départ !

Nous quittons donc la France le 22 août prochain (donc très bientôt !!), direction le Canada dans un premier temps !

 

Quel est le programme ?

Nous arrivons au Canada le 22 août, et nous prévoyons d’y passer une dizaine de jours. Nous n’avons pas encore de vrai plan défini, mais entre le mariage et revoir les copains, nous serons certainement bien occupés !

Après avoir fêté l’anniversaire de Florian là-bas, nous nous envolerons le 31 août pour 3 jours à Los Angeles avant de partir pour… Tahiti et ses îles ! Le passage à Los Angeles n’était pas forcément dans nos plans à la base, mais nous souhaitions vraiment aller en Polynésie cette fois-ci, et l’option la moins chère restait de faire escale à L.A. pendant quelques jours. Ceci dit on ne va pas se plaindre, moi qui rêvait de découvrir la Californie depuis bien longtemps, cela me donnera un avant goût pour un futur voyage 😉 !

Après Los Angeles, nous nous envolerons donc pour Tahiti. Depuis que nous y avons vécu avec famille entre 2002 et 2004, je rêvais d’y retourner. Lors de notre précédent voyage, nous avions longuement hésité à y passer après notre étape en Nouvelle-Zélande, mais les prix des billets d’avions à l’époque nous avaient grandement dissuadé. Cette fois-ci, pas question de louper ça ! D’autant plus que nous souhaitions vraiment passer à l’île de pâques, donc tant qu’à être perdus sur une île en plein milieu du pacifique…

Nous resterons environ 1 mois en Polynésie Française avec au programme les étapes suivantes : Tahiti, Moorea, Raiatea, Maupiti, Bora-Bora, Rangiroa et Fakarava.

A l’issu, nous passerons 1 semaine sur la mythique Ile de Pâques avant de poser le pied sur le continent sud-américain.

A partir de là, nous n’avons plus vraiment de programme défini ni de dates fixes : nous descendrons vers la Patagonie pour ensuite remonter doucement jusqu’en Colombie. Une fois là-bas, nous réserverons notre vol de retour vers la France (sauf si quelques étapes comme le Costa Rica se rajoutent entre temps… je dis ça je dis rien…).

 

     

    Cette fois-ci, nous n’avons pas pris de billet « tour du monde » comme pour le premier voyage (nous avions à l’époque opté pour l’agence « Zipworld ») : le devis fait par Zipworld était bien supérieur à nos estimations (en prenant nous même nos vols un par un). Le gros point noir du budget billet d’avion se situait dans la portion Los Angeles -> Tahiti -> Ile de Paques -> Santiago. Le billet aller Papeete -> Ile de Pâques coutait 1500 euros, contre 400 euros pour un aller/retour ! Nous avons donc acheté l’aller retour, et ne prendrons pas le retour. Une fois sur l’île de Pâques, nous prendrons ensuite un aller simple vers Santiago au Chili (400 euros lui aussi).

     

     

    Comment on finance un deuxième long voyage ?

    On aimerait bien avoir gagné au loto… mais non !

    C’est vrai qu’à l’annonce de notre 2ème départ, la question de l’argent est très très souvent revenue. Comment peut-on financer un 2ème voyage à peine rentrés du 1er ?

    Et bien… en économisant !

    Florian et moi avons la chance d’être tous les 2 ingénieurs et donc d’assez bien gagner notre vie. Forcément on ne va pas se mentir, ça aide, et nous aurions eu plus de mal sans nos boulots respectifs… En 9 mois, nous avons réussi à économiser bien plus que ce que nous nous pensions capables… Forcément, quand on a une dead-line et un objectif comme celui-là, ça motive… Au moment où nous avons pris notre décision en décembre dernier, nous n’avions pas forcément encore l’argent nécessaire pour repartir en voyage. Nous n’avions donc pas le choix que de nous forcer à ré-économiser à fond ! Notre loyer n’était pas très important, et cela nous a également beaucoup aidé à mettre de côté tous les mois.

    Ensuite, comme pour le premier voyage, c’est toutes les petites économies du quotidien qui nous ont permis d’atteindre notre objectif : plus (trop) de shopping, plus de restos en amoureux, plus trop de ciné et de sorties le weekend… Nos dépenses se limitaient au loyer, aux factures, aux courses et aux quelques sorties par mois avec les copains.

     

    Et après ?

    Pour le moment, plusieurs options sont possibles à la fin de ce 2ème trip : trouver un travail au Canada, revenir en France, en Province, devenir berger pour lama au Pérou… nous ne fermons la porte à aucune option !

    C’est un peu effrayant et très excitant à la fois : nous quittons à nouveau notre petit confort et notre stabilité financière, mais nous n’avons jamais douté que cette décision était la bonne. Nous sommes encore jeunes, pas d’attaches matérielles, et la vie est courte, alors autant en profiter et faire ce que l’on aime le plus au monde : voyager.

    D’ailleurs, nous souhaitons dire un grand merci à tous nos proches qui nous soutiennent dans ce projet, qui nous ont rassuré, qui nous font confiance et qui n’ont jamais douté de nous : merci !!

     

    gap

     

     

     

    7 Responses

    1. Vauquoy marie

      Super foncez encore une super expérience. ..merci pour le blog je passe de bon moment à le lire.

    2. Je valide les talents cuisiniers de Florian et bien sûr je valide totalement votre nouveau départ ! Bon vent les amis, ça va être chouette
      #travelistolive

    3. Réaliser vos rêves ….et bon vent . Bisous de nous tous. Antoinette et cie

    4. On ne se connait pas mais on vous comprend. ☺
      Au retour de notre TDM, nous avions suivi vos aventures, histoire de prolonger un peu le voyage, par procuration !
      Nous aussi nous repartons. 3 ans après le 1er.
      C’est une envie irrépressible !
      Décollage pour nous dans quelques mois.
      On vous suivra donc de nouveau avec plaisir.
      Bon voyage
      Les 4S

    5. La tortue de Bora Bora est arrivée ce matin. Même pas fatiguée!Trop gentil de penser à nous. Merci.Si vous pouvez nous envoyer quelques rayons de soleil….

    Laissez un commentaire à Jeanne et Florian - The Globetroopers Annuler la réponse.