Hanoï, capitale envoûtante

Trajet depuis l’aéroport jusqu’au centre

Notre avion atterrit à Hanoï depuis Bangkok en fin d’après-midi ver 18h. Pour rejoindre le centre, des taxis au mètre sont disponibles à la sortie, ou bien deux lignes de bus peuvent être empruntées pour rejoindre le centre : la ligne 7 et la 17, dont le départ se fait sur la gauche du bâtiment en sortant de l’aéroport.

Comme nous n’avons pas de Dong sur nous pour payer le bus (on exclut directement la solution taxi, bien plus chère), nous souhaitons retirer à l’aéroport mais nous nous confrontons à un premier problème : aucun ATM n’accepte les cartes visas… Seule la Mastercard de Florian passe (carte que nous n’utilisons jamais car les frais associés sont élevés). Nous retirons donc 2.000.000 de Dongs (environ 80 euros), ce qui devrait pouvoir faire l’affaire pour quelques jours.

En théorie la ligne 17 a pour terminus l’arrêt de « Long Bien », plus proche du centre que celui de la ligne 7 qui dessert l’arrêt « Kim Ma ». Nous prenons tout de même la ligne 7 car le bus est déjà là à notre arrivée et nous ne savons pas quand sera le prochain. Le trajet coûte 9.000 Dongs par personne.

Mais les choses ne se passent pas si simplement et le terminus du bus est en fait plus tôt que ce que nous pensions. Nous nous retrouvons donc vers 20h un peu pommés dans Hanoï, à 1h de marche de notre destination. Nous prenons un peu le temps de la réflexion et essayons de déchiffrer la carte affichée dans l’arrêt de bus. Nous comprenons alors que quelques bus passant par là peuvent nous emmener au centre, et demandons à chaque bus à l’arrêt lequel d’entre eux y va. Au final nous arriverons à peu près à comprendre que la ligne 34 passe non loin du centre et nous tentons le coup. Ouf, le bus prend la bonne direction et nous dépose à peu près où nous avions prévu. Merci encore à l’application maps.me sans laquelle nous aurions parfois bien du mal à nous repérer dans les grandes villes !

Sauf qu’à nouveau les choses ne se déroulent pas trop comme prévues. Nous n’avions pas réservé de lieu pour dormir mais en avions repéré quelques uns sur internet avant de partir. Or toutes les guesthouses sont pleines (sûrement car nous sommes samedi soir) et les rares chambres libres sont totalement hors budget. Après environ 40 min de marche dans la ville, nous poserons finalement nos sacs à « Central backpackers hostel », une auberge de jeunesse bien située dans la ville. Les lits en dortoirs ne sont plus disponibles mais il leur reste une chambre double à 22 dollars… C’est bien au dessus de notre budget prévu pour les logements au Vietnam (environ 10 dollars), mais avec la fatigue nous n’avons pas la pêche de continuer à chercher ailleurs. La chambre est grande et avec une VRAIE douche (comprendre avec des cloisons de douche!!), le petit déjeuner est inclus et les bières sont gratuites de 19h à 20h. Autant de raisons qui feront que nous passerons finalement 3 nuits à cette guesthouse.

Premier jour à Hanoï

hanoi_4
Street food polly-pocket

Le lendemain, c’est sous un ciel gris que nous partons explorer la ville (et surtout dans un premier temps : aller acheter nos billets de bus à la gare routière pour Cat Ba et la baie d’Halong !). Ce trajet jusqu’à la gare nous fera passer devant le lac de l’épée restituée (lac Hoa Tien) dans le centre de la ville et par des rues assez chics de la ville.

hanoi_5
Musée de la femme vietnamienne

Une fois nos billets récupérés nous tentons une première pause repas dans les rues vietnamiennes. Nous découvrons par la même occasion les tables et tabourets « polly-pocket » vietnamiens : version minimoys !  C’est assez marrant de manger comme ça, et nous nous retrouvons en plus dans une rue pas du tout touristique de la ville : authenticité assurée :). En début d’après midi le soleil se lève enfin (il ne nous quittera plus pendant nos 2 jours dans la capitale : phénomène apparemment assez rare pour être remarqué dans une ville à la réputation très pluvieuse !). Nous enchainons notre ballade par la visite du musée de la femme vietnamienne. Celui-ci retrace de manière très pédagogique la place de la femme dans la société vietnamienne ainsi que le rôle important joué par ces dernières lors des guerres d’Indochine et du Vietnam. Un musée vraiment très bien fait et très intéressant qu’on ne peut que vous conseiller ! Nous déambulons ensuite dans le vieux centre de la ville, le quartier des 36 corporations où chaque rue avait à l’époque son domaine de vente particulier : la rue de l’orfèvrerie, rue du cuivre, rue des forgerons…. C’est encore vrai de nos jours même si cela est moins marqué qu’auparavant. Nous découvrons ainsi la rue hanoi_1des loupiotes, la rue des tissus, la rue des échelles en bambou etc.

Le soir nous nous régalons d’un Banh My, spécialité vietnamienne qui n’est autre qu’un… sandwich ! Avec de la vraie baguette !! La garniture reste typiquement local (bœuf mariné, soja, salade et sauce piquante), mais nous avons le droit en supplément à de la « vache qui rit » !! Héritage de l’époque coloniale française, on en trouve encore dans tout le pays. On vous laisse imaginer le bonheur des retrouvailles avec du vrai pain et du « fromage »!

 

 

Retrouvailles sur Hanoï !

hanoi_2
Restaurant dans les rues de Hanoï, avec de la compagnie !

Le lendemain matin au réveil nous retrouvons Jacqueline et Jean-Pierre, avec qui nous avions fait le trek en Birmanie entre Kalaw et le lac Inle. Nous nous étions échangés des petits mails en prévision de nos arrivées respectives au Vietnam et avions convenus la veille de nous retrouver directement à notre hôtel afin de faire un petit bout de chemin ensemble. Nous sommes très contents de les revoir et passons tout le temps du petit déjeuner à nous raconter toutes nos péripéties depuis notre dernier repas au lac Inle.

Nous décidons ensuite de partir chacun de nos côtés pour la journée et de nous retrouver le soir à la guesthouse : Jacqueline et Jean-Pierre vont visiter un peu le centre de Hanoï et réserver leur billet de bus pour le lendemain (afin de prendre le même que nous direction la baie d’Halong), tandis que nous partons à l’ouest de la ville pour continuer nos visites.

 

 

Deuxième jour de visite

Nous passons à nouveau dans les veilles rues du centre, dans une partie moins touristique des « 36 corporations » que la veille : ici pas de boutiques de souvenirs, mais des vendeurs de fruit et légumes, de poisson, et de poulets vivants! Nous passons notamment dans la rue des ustensiles de cuisine. Ceux qui connaissenthanoi_10 Florian pourront donc imaginer facilement à quel point il était heureux et en même temps frustré de ne pas pouvoir ramener tout ce qu’il voulait 😉 la traversée de cette rue nous aura donc pris 3h40 (à peu près). Au détour d’une rue nous ferons aussi une rencontre glaçante avec un stand vendant de la viande de … chien. Les chiens sont entiers, cuits et laqués : c’est une vision assez horrible… Alors quand en plus on voit un petit chien tout mignon attaché en laisse à quelques mètres, on espère que son avenir ne sera pas similaire.hanoi_12 Nous continuons en longeant la voie de chemin de fer puis nous débouchons sur les rails, qui passent directement dans les rues de Hanoï. C’est assez atypique à voir : la voie de train est au milieu et les immeubles sont à seulement 1mètre de chaque côté. Tant que le train ne passe pas, des gens sont même assis sur les rails, mangeant ou papotant!

En continuant notre promenade nous tomberons sur une boutique de whisky. Assez improbable, d’autant plus qu’en vitrine Florian remarque une bouteille qu’il recherche depuis très longtemps en France mais qui n’est malheureusement plus éditée. La bouteille devenant assez rare chez nous, son prix en est d’autant plus élevé, et nous sommes donc assez surpris de la voir moins cher au Vietnam. Florian craquera donc pour cette bouteille : il aura fallu attendre d’être au Vietnam pour pouvoir la trouver !

 

 

Le temple de la littérature, pagode au pilier unique et mausolée d’Ho Chi Minh

hanoi_14
Temple de la littérature

Nous faisons ensuite une petite pause repas dans une petite échoppe juste à côté de l’entrée du temple de la littérature au « Bun Cha » : 40 000 Dong (1,6euros) le plat unique (soupe avec de la viande et des pates), c’est bon et copieux ! Une fois le ventre plein direction le temple de la littérature, ancienne académie confucéenne fondée en 1070. Composé de plusieurs bâtiments séparés par des grandes cours, la visite est vraiment agréable et avec le soleil en plus, c’est parfait.

hanoi_15
Pagode au pilier unique

Après encore 15min de marche, nous voilà à la pagode au pilier unique : un temple dressé sur un seul pilier au milieu d’un bassin. On s’attendait à un peu plus imposant mais c’est mignon tout de même. Juste à côté se trouve le mausolée d’Ho Chi Minh, comprenant la dépouille du libérateur du pays. Impossible de le louper : le bâtiment est immense, carré, surplombant une grande place vide. Tout en subtilité et en discrétion ;).

hanoi_16
Mausolée d’Ho Chi Minh

Nous nous baladons encore quelques temps dans le quartier des 36 corporations puis rentrons à l’hôtel en fin d’après midi. Nous ressortons ensuite manger avec Jacqueline et Jean-Pierre, puis nous nous couchons tous les quatre tôt ce soir là : demain notre bus part à 7h20 du matin pour l’île de Cat Ba !

Le billet est en fait un billet combiné : bus + bateau + bus. Celui-ci coûte 210 000 Dongs par personne et s’achète seulement auprès de la compagnie Hoang Long (leurs bureaux sont à la gare routière). Les départs se font tous les jours à 7h20 et 11h20 et le trajet dure environ 5h (changement entre les bus et le bateau compris).

 

Alors que nous n’aimons pas trop les grandes villes en tant normal, nous avons beaucoup aimé Hanoï ! Certes la ville grouille dans tous les sens et c’est constamment l’effervescence : des centaines de scooters à chaque feu rouge, des klaxons de partout, des vendeurs ambulants, des rues étroites, des trottoirs envahis par les deux roues, des odeurs à chaque coin de rue et l’enfer des câbles électrique entremêlés. Un mélange qui donne une vraie identité à la ville et une ambiance inimitable que nous avons beaucoup apprécié.

 

Tous nos articles sur le Vietnam :

 

Pour voir toutes nos photos du Vietnam –> c’est ici !

hanoi_7

hanoi_11

hanoi_8

hanoi_9

hanoi_6

hanoi_3

hanoi_13

hanoi_18

hanoi_17

 

 

Coin pratique

1 euro ~ 24450 VND

 

Entrée au musée de la femme vietnamienne : 30 000 Dong par personne

Entrée au temple de la littérature : 30 000 Dong par personne

Billet de bus Hanoi – Cat Ba avec la compagnie Hoang Long : 210 000 Dongs par personne. Départ tous les jours à 7h20 et 11h20.

Taxi entre le centre et la gare routière : 60 000 Dong environ. Sinon 45 min de marche.

 

Guesthouse :

Central Backpackers Hostel : 6 dollars en dortoir de 6 personnes / 5 dollars en dortoir de 8 / 22 dollars la chambre double.

 

Restaurants :

Banh My P : à 5 min de l’hôtel, très bons Banh My (sandwich vietnamien) pour 30.000 Dongs (+ 5000 pour le supplément Vache qui rit)

Bun Cha : 3 rue Van Mieu, juste à côté du temple de la littérature. 40.000 Dongs le plat unique.

 

Merci au site « lavieauvietnam.com » pour les conseils sur Hanoï, on s’en est servis pour trouver le restaurant de Banh My entre autre. Site en français est fait par une Vietnamienne, on le recommande, il est bien utile !

 

3 Responses

  1. l’alcool coule à flot …….

  2. Ça à l’air d’être une super ville et vous avez l’air hyper heureux donc on est trop content pour vous!!!
    Bisous

Laissez un commentaire