La Great Ocean Road

 

C’est parti pour le récit de notre plus importante portion de route du sud de l’Australie, et aussi la plus belle : la Great Ocean Road ! Connue principalement pour le site des 12 apôtres, cette route légendaire ne se résume pas qu’à ça : sur ses 243km de longueur, beaucoup de très beaux sites sont à voir, et nous avons passé 4 jours à la parcourir.

 

Jour 1 : Torquay, capitale du surf

La Great Ocean Road commence officiellement à partir de la ville de Torquay, à 1h de route de Melbourne. Réputée mondialement pour le surf, c’est aussi notre premier arrêt après Melbourne. gor_2Étant donné le statut de cette ville, nous ne pouvions pas louper le « musée mondial du surf »! La visite se fait en 1h environ et on y découvre l’histoire du surf depuis son invention jusqu’à maintenant, photos, vidéos et anciennes planches de surf à l’appui. Un musée sympa à faire pour ceux que ce sport intéresse ! Les vidéos notamment sont vraiment belles, et on peut y voir un reportage plutôt cool d’une demi-heure sur deux australiens s’étant lancés comme défis de surfer dans chaque état des USA.  A côté du musée, de nombreux magasins « Billabong », « Quicksilver » etc sont présents, ainsi que pas mal de boutiques d’outlet. Le magasin « Rip Curl » notamment est immense (le siège et les bureaux de la marque se trouvant juste à côté).

gor_4
Bell’s Beach

A quelques kilomètres de la ville se trouve également la plage de « Bell’s Beach », connue principalement à travers le film « Point Break » dont la scène finale a été tournée sur cette plage (on se la raconte, mais en fait nous n’avons jamais vu le film… ^^). Pour les moins cinéphiles (ou les incultes comme nous), c’est aussi à cet endroit que se déroule chaque année la « Rip Curl Pro », la plus ancienne compétition de surf et une des plus connues.

Vers 17h, nous cherchons un endroit pour dormir, chose pas facile dans le coin car chaque emplacement un peu à l’écart est signalé par un panneau précisant qu’il est interdit de faire du camping ou de dormir dans sa voiture. Nous trouverons finalement un coin en dehors de la ville d’Anglesea. Pas sûr que le camping sauvage y soit autorisé mais nous ne croiserons personne de la nuit.

 

 

Jour 2 : Des koalas dans le camping ! Aireys Inlet, Lorne et Kennett River

gor_9
Habitant de Kenett River

Ce matin, nous continuons la route et nous nous arrêtons sur le chemin au phare « Split Point Lighthouse » de Aireys Inlet où nous prenons notre petit déjeuner en face de l’océan. Notre second stop se fait à la cascade de « Eskrine Falls » à quelques kilomètres de Lorne. La cascade est jolie mais le chemin pour y arriver est assez long, ce qui ne vaut donc pas forcément le coup si on souhaite tracer sur la route. Dans la même ville, nous nous arrêtons également au point « Teddy’s lookout » qui offre une vue superbe sur toute la Great Ocean Road longeant la côte. Enfin, nous nous posons en début d’après-midi au camping de Kennett River, réputé pour ses koalas qui habitent les arbres du camping et des alentours ! Malgré une après-midi pluvieuse, nous en profitons tout de même pour faire un tour des environs et aller observer quelques koalas dormeurs !

gor_8
Great Ocean Road vue depuis le Teddy’s lookout

 

Logement : Kennett River Holiday Park, 37$ la nuit. Totalement vide lorsque nous y étions Wifi gratuit et illimité.

 

 

Jour 3 : Otway Fly et coucher de soleil sur les 12 apôtres.

gor_10
Otway Fly

Aujourd’hui nous nous éloignons un peu des côtes et nous nous enfonçons dans la forêt du Otway National Park afin de faire la plus longue et la plus haute marche du monde dans les arbres au « Otway Fly ». La ballade se fait à 30m de hauteur et sur 600 m de long, et il est même possible de monter sur une tour d’observation à 45m de haut. La  vue depuis les passerelles est impressionnante, et on a beau être déjà très haut, on continue à se sentir tout petit à côté des arbres géants qui nous entourent ! Depuis le centre d’information, la ballade dure environ 1h sur une distance de 1,9km et nous fait passer dans la rainforest du parc national de Otway. C’est aussi le lieu d’habitat des ornithorynques! Il est cependant très rare d‘en apercevoir et ça ne sera pas notre jour de chance aujourd’hui !

Après la marche, nous reprenons la route afin d’arriver sur le site des 12 apôtres pour le coucher du soleil. Nous arrivons sur place vers 16h, et l’émerveillement est total à l’instant même où nous apercevons ces formations rocheuses sortir de l’océan. Le coucher de soleil est un peu gâché pas les nuages mais peu importe, la vue est superbe. Ce n’est pas pour rien que cet endroit est un des plus connu et visité d’Australie ! Pour la petite histoire, les 12 apôtres sont en réalité au nombre de 8 ! Ces formations de calcaires, initialement appelées gor_11« Sow and Piglets » ont été nommées ainsi pour attirer un peu plus les touristes ;). Un 9ème apôtre était encore debout il y a peu, mais il s’est écroulé à cause de l’érosion en 2005.

 

Vers 17h, nous souhaitons faire le moins de route possible au crépuscule et nous nous arrêtons derrière un regroupement d’arbres et de buissons en bordure de la Great Ocean Road. Normalement le camping sauvage est interdit sur toutes les aires de repos du coin, mais notre cachette nous met à l’abri des regards, et vu les traces de pneus sur les lieux nous ne sommes pas les premiers à avoir trouvé cet endroit ! Nous aurons même la visite d’une colonie de kangourous immenses à quelques dizaines de mètres de nous. On n’aurait pas aimé leur rentrer dedans à ceux-là !

 

 

Jour 4 : la Great Ocean Road et ses formations rocheuses

Après notre petite nuit tranquillement cachés, nous décidons de ne pas trop trainer et partons du site assez rapidement. Notre premier arrêt se situe aux « Gibson Steps » à quelques centaines de mètres des 12 apôtres. D’ici, il est possible de descendre sur la plage par le biais d’un escalier construit dans la falaise. On y a alors une très belle vue sur l’océan, et sur les immenses falaises qui bordent la Great Ocean Road. Étant donné que quand on aime, on ne compte pas, nous retournons ensuite dans la foulée sur le site des 12 apôtres. L’occasion de refaire pleins de photos, et d’admirer ce site mythique pour la dernière fois ! Avec l’érosion, qui sait combien d »apôtres » il restera d’ici quelques années… Cela nous fait d’autant plus réaliser la chance que nous avons d’être ici!

Quelques kilomètres plus loin se trouve un autre endroit magique : Loch Ard Gorge. Ici, l’érosion de la mer a créé un gouffre, tristement renommé ainsi après qu’un bateau s’y soit échoué en 1878, ne laissant que 2 survivants qui se sont ensuite réfugiés dans la gorge. Le site est tout aussi beau que les 12 apôtres et on s’y sent à l’autre bout du monde ! Nous avons d’autant plus la chance de ne pas trop avoir de touristes avec nous à chaque fois, ce qui n’est pas pour nous déplaire ;). C’est l’avantage de visiter l’Australie en hiver !

Loch Ard Gorge
Loch Ard Gorge
gor_12
Loch Ard Gorge vu d’en haut
gor_15
London Bridge

Nous continuons ensuite avec la « Thunder Cave » et « The Arch », deux autres cavités rocheuses de la route, et par un arrêt au « London Bridge », arche de calcaire dont une partie s’est effondrée en 1990, laissant 2 touristes coincés sur la partie isolée (ces derniers ont tout de même été secourus quelques heures plus tard en hélicoptère). Enfin, nous finirons cette portion de route par la « Bay of Islands », un ensemble d’îlots de calcaires éparpillés sur la baie. Cette partie de la Great Ocean Road possède un grand nombre de choses à voir sur une très courte distance, et nous nous sommes régalés à les explorer pendant plus de 6h de la journée. Certains endroits sont un peu plus reculés que d’autres et nécessite un peu de marche à pied pour y accéder, mais on peut vous assurer que cela vaut le coup à chaque fois ! Les falaises abruptes sont à chaque fois immenses, et il est impressionnant de voir l’effet de l’érosion sur les côtes ainsi que les superbes formations que la mer a pu créer (et parfois détruire).

gor_14

gor_16

gor_17

Vers 14h30, une fois cette portion de la route achevée, nous faisons un crochet jusqu’à la ville de Timboon pour visiter une distillerie de Whisky local. Plus qu’une distillerie, c’est en réalité un petit restaurant que nous y trouvons et où nous en profitons pour nous réchauffer en mangeant un bon plat chaud au coin du feu ! Le restaurant distille son propre Whisky dans la salle principale, et celui-ci est même reconnu internationalement comme étant un très bon cru. Et une bouteille de plus dans la collection de Florian ;).

En fin d’après-midi, nous nous dirigeons vers la grande ville de Warnambool où nous trouvons un coin au fond d’une impasse dans la campagne pour y dormir.

C’est là que nous quittons la « Great Ocean Road » pour rejoindre à nouveau la « Princes Highway » que nous suivons depuis Sydney. Mais la route dans le sud de l’Australie n’est pas terminée : il nous reste encore à rejoindre Adélaïde, point final de notre road trip dans le sud-est australien !

 

 

Tous nos articles sur l’Australie :

 

Pour voir toutes nos photos de l’Australie –> c’est ici !

Coin pratique

1 euro ~ 1,52 dollars australiens

Musée du surf de Torquay : 12$ par personne.

Otway Fly : 25$ par personne. Réservation non obligatoire hors saison sauf si l’on souhaite faire le parcours de tyroliennes.

Laissez un commentaire