Itinéraire de 3 jours à Mandalay – Ancienne capitale royale

 

Arrivée à Mandalay

Nous arrivons à Mandalay depuis Yangon au petit matin à la gare routière et prenons directement un taxi jusque chez notre hôte AirBnb, Panda. Celle-ci nous accueille à 7h du matin avec une bonne tasse de thé et un petit déjeuner, ça fait du bien ! Panda est Thaïlandaise et vit en Birmanie depuis 7 ans avec son mari Tim, un anglais qui lui vit ici depuis 20 ans, et avec leurs trois enfants. Tous les deux sont professeurs d’anglais et leur maison est en fait une école ! Toute la famille et les employés vivent à l’étage, et les cours sont donnés au rez-de-chaussée (Panda s’occupe de la maternelle et Tim de l’équivalent primaire). En attendant que notre chambre se libère, nous attendons dans le salon à l’étage tandis que l’école commence en bas. Ambiance garantie pendant les 3 prochains jours avec tous ces rires d’enfants ! La chambre quant à elle est très propre et vraiment spacieuse. La salle de bain est partagée mais très propre elle aussi. Si vous passez par Mandalay, on ne peut que vous conseiller cet endroit. Nous n’avons payé « que » 54 euros pour les 3 nuits, et Panda et Tim sont vraiment disponibles et prêts à rendre service et à donner tous les conseils nécessaires sur la ville. Autre GROS point positif : ils ont un service de laundry ! Nous n’avions qu’à laisser nos affaires sales dans un panier, et le soir nous retrouvions le tout lavé et repassé dans notre chambre. Et le tout gratuitement ! Bref, le rêve pour nous qui avons passé les dernières semaines à laver nos affaires à la main. Enfin, Tim et Panda possèdent plusieurs scooters et motos mis à disposition de leurs hôtes pour visiter les environs. Pour 5000 Kyats par jour nous vadrouillons donc avec notre fidèle compagnon Samy ! Scooter à vitesse, mais après un petit cours de 5min donné par Tim, Florian se transforme en vrai pilote.

En milieu de matinée, nous partons donc à la découverte de Mandalay. Après une premier arrêt pour acheter nos tickets de bus pour notre trajet pour Bagan 3 jours après, nous commençons par la visite de la pagode de Mahamuni, la plus imposante de la ville. Celle-ci contient en son centre un bouddha que les pèlerins viennent recouvrir de feuilles d’or à longueur de journée. Un peu clinquant le bonhomme, mais je n’en verrai personnellement pas les détails : les femmes ont interdiction de l’approcher… Aucun commentaire (Note de Florian : il semble que les birmans aient un temps d’avance sur les européens) ! Nous nous arrêtons ensuite manger dans un restaurant typiquement birman, le Aye Myit Tar. Le principe est le suivant : on choisit un plat (qu’ils resservent dès que nous le finissons sans surcoût), puis le riz (à volonté lui aussi) et pleins de petits accompagnements sont apportés en plus. Très bon pour pas trop cher, on vous conseille aussi leurs jus de fruits délicieux (coup de cœur pour le jus « melon-miel »).

 

miason_roi_mindon
Monastère de Shwe Nandaw, maison du roi Mindon

L’après-midi, nous prenons la direction du nord-est de la ville. Plusieurs sites de la ville et des environs ne sont malheureusement accessibles qu’avec un pass à 10 000 kyats (pas de possibilité de prendre un billet unique et aucune indication disponible sur les sites compris dans le pass…). Nous décidons tout de même de le prendre mais regretterons un peu notre choix : nous ne l’avons utilisé que pour visiter 3 temples, ce qui revient tout de même un peu cher pour 10 000 kyats. Cela dit, le monastère de Shwe Nandaw, accessible seulement sur présentation du pass, nous a vraiment plu et était assez impressionnant. Construit entièrement en teck, il faisait initialement partie du palais royal, et fut transporté à l’écart par le fils du roi Mindon à la mort de ce dernier.

pagode_mandalay
Pagode de Sandarmuni
mandalay
Petite partie du livre ouvert de Kuthodaw

Nous enchainons ensuite avec les visites du monastère Atumashi Kyaung (compris dans le pass mais sans grand intérêt) et des pagodes de Kuthodaw, de Sandarmuni et de Kyauktawgyi. La pagode de Kuthodaw est assez impressionnante : elle contiendrait le plus grand livre ouvert du monde ! En fait, chaque page du canon bouddhique (règle des décisions solennelles) est reproduite et gravée sur 729 stèles, chaque stèle étant placée dans une stuppa. Beaucoup de lecture en perspective… mais on vous le recommande, l’intrigue est sympa. ça vaut même le coup d’apprendre le birman.

En fin d’après-midi, nous tentons de nous rendre en haut de la colline surplombant Mandalay. Après un premier petit barrage sorti de nulle part où nous devons payer 300 Kyats pour passer, nous souhaitons accéder à la pagode afin de profiter de la vue sur la ville pendant le coucher de soleil, mais on nous demande à nouveau 1000 Kyats (uniquement pour les touristes) de plus pour entrer. Entre ça, le péage, le parking et le pass payé assez cher, on en a un peu marre de devoir payer pour tout ! Du coup nous faisons demi-tour et redescendons en ville. Nous reposons le scooter chez Panda et Tim et allons manger au coin de la rue puis allons nous coucher : la nuit dans le bus la veille nous a quand même un peu fatigués.

 

Visite des villes de Inwa, Sagaing et Amarapura

Deuxième jour à Mandalay, nous récupérons Samy et prenons la route vers le Sud de la ville pour aller visiter les anciennes villes royales entourant Mandalay.

inwa
Monastère de Bagaya à Inwa
inwa_2
Ruines de pagodes à Inwa

Nous nous rendons tout d’abord à Inwa, la ville la plus au sud. Nous y visitons un autre très beau monastère en teck, dans lequel un moine donne tous les jours des cours à des enfants de la ville : le monastère de Bagaya. Nous avons adoré le cadre : des palmiers tout autour et des ruines de pagodes, tout cela donnait une ambiance vraiment particulière et reposante. Nous passons ensuite le reste de la matinée à visiter et explorer les ruines des anciennes pagodes de la ville, presque tous seuls à chaque fois (ce qui est assez agréable) !

Après une petite pause nouilles sautées au bord du fleuve Irrawaddy, nous continuons la route direction Sagaing, autre ancienne ville royale de l’autre côté du fleuve. La ville est paraît-il comparée à Bagan en raison de ses nombreuses pagodes (mais on peut vous assurer que ça n’a rien à voir !). Nous ne resterons pas longtemps dans la ville : juste le temps de monter tout en haut de la colline à la pagode U Ponya afin d’apprécier la vue sur tous les environs. Nous en profitons aussi pour nous reposer (et nous assoupir un peu !) sur un banc dans la pagode : l’air est bon et l’endroit est très calme, ça fait du bien !

De retour sur notre super scooter digne d’une Harley Davidson, nous mettons le cap vers Amarâpura, 3ème des 4 villes royales des environs. En chemin nous nous arrêtons de temps en temps devant quelques monastères et pagodes, ainsi que devant une université de bouddhisme superbe !

pont Ubein
Le pont U-Bein

Amarâpura est essentiellement connue pour le plus long pont en teck du monde : le pont U-Bein. Celui-ci mesure 1200m de long et relie les rives du lac entre elles, permettant ainsi aux moines et aux familles d’aller d’un côté de la ville à l’autre. Nous y arrivons vers 16h afin de pouvoir nous balader un peu dessus avant le coucher du soleil. Accompagné d’une bonne noix de coco bien fraiche, nous nous aventurons donc sur le pont, déjà bien plein de monde ! On se demande même comment le pont fait pour tenir : plusieurs planches en teck sur 1,2km, soutenu seulement par de massifs poteaux eux aussi en teck… c’est assez impressionnant ! Nous faisons demi-tour à la moitié pour revenir sur la berge du lac afin d’admirer le coucher de soleil. Le spectacle est superbe : le soleil couchant produit un contraste magnifique avec le pont, et nous restons ici jusqu’à la nuit tombée.

De retour sur Mandalay, nous nous arrêtons manger au Golden Shan Restaurant. Le principe est simple : buffet à volonté pour 4000 Kyats ! C’est trop bon, et on a sûrement repris en 1 soir tout ce que nous avions perdu en Inde ^^. En plus l’équipe du restaurant est hyper sympa : encore un coup de cœur pour nous ! La serveuse Pié-Pié nous a même détaillé l’ensemble des plats en français, ce qui nous a permis de faire des expériences culinaire que nous n’aurions pas osées autrement.

C’est donc bien rassasiés que nous rentrons nous coucher afin de nous reposer pour notre dernière journée à Mandalay :)

 

Troisième jour : retour à Amarâpura.

pont_ubein
Retour au pont U-Bein le lendemain :)

Pour ce troisième jour, nous avions prévu de mettre le cap vers Mingun, quatrième et dernière ville royale des environs. Seulement le trajet en scooter paraissait être assez long : la ville se situe au nord-ouest de Mandalay mais de l’autre côté du fleuve. Nous devions donc retourner vers Sagaing au sud de Mandalay pour prendre le pont, traverser le fleuve et remonter vers Mingun. En gros nous en avions pour 1h de route d’après le GPS, et comme nous avions un peu trainé le matin le temps n’était pas suffisant pour faire l’aller-retour et pour vraiment en profiter en une après-midi.

Nous choisissons donc de retourner sur Amarâpura afin d’y visiter les monastères et pagodes que nous n’avions pas eu le temps de voir la veille et en profitons pour retourner voir le coucher de soleil sur le pont U-Bein ! Malheureusement le temps était trop couvert pour avoir un aussi beau coucher que la veille, mais nous en avions déjà bien profité. Nous visitons aussi sur le chemin un monastère contenant un bouddha debout et un bouddha couché gigantesques. Le soir, quitte à refaire tout pareil, nous décidons à nouveau d’aller diner au restaurant de la veille : quand on aime on ne compte pas ;). Merci à Pié-Pié qui nous a offert les boissons pour notre deuxième venue!

 

Notre séjour à Mandalay et ses environs s’arrête donc ici. Nous avons vraiment aimé les 3 jours qui nous y avons passés. Toutes les conditions étaient réunies : un logement top, une liberté dans nos déplacements grâce au scooter, de beaux paysages, une très belle météo et des restaurants trop bons ! Le lendemain matin, nous disons donc au revoir à Panda et sa famille et prenons un taxi pour la gare routière (gentiment réservé par Panda au préalable !). C’est parti pour 5h de bus direction la prochaine étape de notre voyage : Bagan !

 

Tous nos articles sur la Birmanie :

 

Pour voir toutes nos photos de la Birmanie–> c’est ici !

 

Coin pratique

1000 Kyats ~ 0,7 euros

 

Pass « archéologique » de la ville de Mandalay : 10000 Kyats par personne, mais ne vaut pas forcément le coup selon nous… excepté si l’on veut faire les 2 monastères en teck.

Montée à la colline de Mandalay: 200 kyats de droit de passage puis 1000 kyats pour la pagode.

Pagode U-ponya de Sagaing : 300 kyats de droit de photo.

Location de scooter : 5000 kyats la journée pour un scooter semi-automatique chez notre hôte Panda. Le scooter automatique était proposé à 15000 kyats la journée.

Bus normal Mandalay – Bagan de jour : 8000 Kyats par personne. Plusieurs départs en journée. Environ 5h de trajet.

 

GuestHouse:

Airbnb chez Panda : à l’est du palais royal, 18 euros la nuit. Top !

 

Restaurants :

Golden Shan à Mandalay : buffet à volonté pour 4000 kyats.

Aye Myit Tar : Plat à volonté avec plusieurs accompagnements, compter environ 4000 kyats par personne. Jus de fruit délicieux !

 

Laissez un commentaire