Melbourne et Philip Island

 

Après déjà 5 jours sur la route, nous arrivons finalement dans la région de Melbourne. Nous avons choisi d’y passer quelques jours avant de commencer la Great Ocean Road. A environ 1h30 de route au sud de Melbourne se trouve « Philip Islands », une île connue pour sa faune, et notamment pour ses koalas et ses manchots pygmées, qui tous les soirs reviennent sur la plage par centaines ! Un arrêt obligé car on ne pouvait pas passer à côté de toutes ces petites bêtes adorables !

 

 

Philip Islands et 30 millions d’amis

Nous arrivons à Philip Island au soir de notre 5ème jour de roadtrip. Sur l’île, le camping sauvage est interdit et nous n’avons pas d’autres choix que de trouver un camping pour les 2 prochaines nuits. A l’aide de l’application mobile « WikiCamps » nous trouvons le camping Anchor Bell Holiday Park. Cette application recense tous les campings payants ainsi que les lieux où l’on peut dormir dans son van gratuitement. Elle n’est gratuite que 21 jours, mais très utile quand on voyage en van en Australie ou en NZ !philipisland_1

Le lendemain matin, nous commençons notre journée par la visite du « Koala Conservation Center ». Ce centre héberge des dizaines de koalas dans un grand parc et permet de les voir au plus près grâce à des plateformes d’observations surélevées près des arbres. Il pleut un peu et tous sont roulés en boules au creux d’une branche en train de dormir : pas très actifs ces bêtes là, mais ils sont trop mignons ! Nous en voyons tout de même éveillés, puisqu’une fois la pluie finie certains se sont décidés à pratiquer leur deuxième activité préférée : sortir manger un petit bout d’eucalyptus (pour l’information, un koala peut manger jusqu’à l’équivalent de 70 arbres par an !!). Pour dire à quel point l’eucalyptus est un sujet sérieux chez les koalas : nous assistons même à une bataille entre deux d’entre eux pour avoir le droit de manger en premier une branche toute fraiche. philipisland_4Et c’est un peu ce que nous aurons vu de plus marrant de tout notre voyage !! Un koala énervé n’a AUCUNE crédibilité et pousse des petits cris aigus surexcités à mourir de rire. Vidéo à venir !

Après notre longue visite auprès de ces petites boules de poils, nous continuons notre parcours animalier avec la « Penguin Parade » de Philip Island. Tous les soirs, des centaines de petits pingouins rentrent de la chasse dans l’océan pour venir se réfugier dans leurs petits abris sur terre. Ces pingouins sont protégés, et toute l’infrastructure mise en place pour venir les voir permet de financer leur protection. Tous les visiteurs sont installés sur des gradins prêts de la plage, et à partir du coucher de soleil ces pingouins pygmés (les plus petits du monde !) au plumage bleu marine sortent de l’eau par petit groupe pour rejoindre la terre ferme. Les photos sont interdites pour ne pas les effrayer et il est demandé de ne pas faire trop de bruit lorsque les pingouins arrivent. Une consigne que certains touristes ont malheureusement du mal à comprendre : des personnes derrière nous se croyaient devant un film d’action, acclamant à haute voix et applaudissant les pingouins dès que l’un d’entre eux rejoignait la terre… Les mouettes elles aussi ne leur facilitaient pas la tâche, envahissant la plage et effrayant les pingouins en leur courant après dès que l’un d’entre eux faisait surface, apparemment juste pour le plaisir… True story : les mouettes, c’est vraiment inutile !! En bref, les petits pingouins font un sacré parcours du combattant pour pouvoir aller chasser puis rentrer chez eux… Après ça on se sent bien en tant qu’humains dans nos maisons bien chaudes !

Après la parade, la nuit est déjà tombée et c’est avec une grande prudence que nous prenons la route pour rentrer au camping : apparemment certains pingouins se cachent sous les voitures sur la parking. Après tout ce qu’ils ont vécu, on va éviter de mettre fin à leurs vie sous les roues d’un van !

 

Logement :camping Anchor Bell Holiday Park, 32$ la nuit. Au bord de la mer et piscine dans le camping. 200 MB de données gratuites pour le wifi.

 

 

Séance shopping et sacrée soirée !

Le lendemain de notre journée à Philip Island, nous prenons la direction de Melbourne, à 1h30 de route au nord. En partant du camping, Florian s’aperçoit alors que le voyant d’eau du radiateur s’est allumé. Comme nous n’y connaissons absolument rien en mécanique, on préfère assurer le coup et nous nous arrêtons chez un garagiste sur la route. Il suffisait simplement de remettre de l’eau… mais au moins nous ne serons plus inquiétés par ce voyant (qui se rallumera quand même malgré tout quelques jours plus tard…).

Arrivés vers Melbourne vers 14h, nous nous accordons une petite après-midi shopping au centre commercial South Wharf DFO composé exclusivement d’outlets de toutes les grandes marques. Quicksilver, Roxy, Rip Curl, Oneil, Billabong : c’est le rêve absolu, et le cauchemar pour la carte bleue ;).

Une fois de plus, il est difficile (car interdit) de faire du camping sauvage à Melbourne. Là encore nous optons pour un camping : Ashley Garden BIG4, à quelques minutes en bus de la ville. Le camping est top et vraiment propre, mais nous vivons ce soir là la soirée de la loose ! On vous explique : arrivés assez tôt au camping, nous en profitons pour faire à nouveau des machines. Nous avions pile le change pour faire une lessive + un sèche-linge : parfait ! Mais un coup de sèche-linge n’a malheureusement pas suffit à sécher tous nos vêtements… Nous aurions pu aller faire de la monnaie et relancer un cycle, mais l’accueil venait alors tout juste de fermer. Vu les températures très froides ce soir là, impossible de faire sécher le linge dehors : pas d’autre solution que d’improviser un étendoir dans le van ! Chaussettes sur le volant, tee shirt et pantalons un peu partout : bienvenue chez les gitans ! L’humidité extérieur combinée à l’humidité de nos vêtements rend l’habitacle glacial, et c’est là que survient la deuxième idée de génie : improviser une bouillotte faite maison ! La recette est simple : faire cuire quelques patates à l’eau, puis une fois cuites, les sortir, les mettre dans un saladier, enrouler le tout d’aluminium, et hop!, dans le lit sous les couettes ! En plus de tenir chaud, les patates sont également déjà cuites pour le lendemain. On va essayer de breveté ça en rentrant, ça va faire un carton ! Enfin, comme le dit le dicton : « jamais deux sans trois », et la « soirée de la loose » se transformera en « nuit de la loose » : il pleut averse toute la nuit et c’est comme ça que nous découvrons que notre van n’est pas étanche ! L’eau passe par les fenêtres et par le toit, de quoi avoir une partie des draps trempée pendant la nuit… Une bonne soirée dont nous nous souviendrons longtemps.

 

Logement : à Melbourne au camping Ashley Garden BIG4 Holiday Park. 44$ la nuit, à 25min en bus du centre ville. Wifi gratuit mais limité.

 

 

Melbourne, ville du street art

En dépit de la nuit plutôt bof de la veille, nous nous levons assez tôt ce matin pour profiter de Melbourne. Pour ne pas galérer avec notre van, nous nous y rendons en bus depuis le camping. Comme à Sydney, il faut avoir une carte magnétique pour prendre les transports en commun que nous nous procurons directement au camping. Une bonne chose à savoir cependant : les tramways du centre-ville sont gratuits.

melbourne_1
Federation Square

Arrivés en ville, premier court stop pour Florian chez le coiffeur : depuis le Vietnam il n’y était pas allé et il était temps de couper un peu tout ça. 9 dollars et une tignasse en moins plus tard, nous continuons vers le centre ville et passons par la belle galerie marchande Royal Arcade. Nous tombons enfin sur la place centrale de la ville, Federation Square, sur laquelle nous nous posons quelques instants : plusieurs spectacles de rues se déroulent autour du nous, et la ville accueille même en ce moment un festival malaisien! Beaucoup de stands de nourritures sont disposés autour de la place, mais en voyant les prix ça nous fait un peu mal : 10$ le « roti canai » quand on le payait moins d’1 euro en Malaisie… Je savais qu’on aurait du en manger plus pendant que nous le pouvions encore.

Nous continuons notre ballade dans les rues de « street art » de la ville. Melbourne est réputée pour ses nombreux tags décorant un peu partout ses artères. Ce n’est pas du tout le même style qu’à George Town, mais certaines œuvres sont très belles et l’ensemble donne une ambiance à la ville. Enfin, après un bref passage à la cathédrale Saint Patrick, nous finissons la journée en arpentant les rues au fil de nos envies avant de rentrer au camping.

melbourne_3

philipisland_5

melbourne_4

 

Bien que nous n’ayons pas visité beaucoup de choses dans Melbourne, nous avons vraiment apprécié cette journée. La ville dégage une ambiance très agréable. On s’y sent bien et on comprend vite pourquoi Melbourne est considérée comme une des villes les plus agréables du monde ! Un trop court séjour à notre goût dans cette belle ville où nous serions bien restés quelques jours de plus… Mais la Great Ocean Road nous attend : une des plus belles étapes de notre séjour en Australie !

 

Tous nos articles sur l’Australie :

 

Pour voir toutes nos photos de l’Australie –> c’est ici !

Coin pratique

1 euro ~ 1,52 dollars australiens

Koala Conservation Center : 12,50$ par personne.

Pingouin Parade : 25,10$ par personne.

Laissez un commentaire