Mingalaba Myanmar : 2 premiers jours à Yangon

 

Arrivée au Myanmar!

Nous arrivons à Yangon, ancienne capitale du Myanmar (ex-Birmanie), samedi 23 janvier vers 19H après une escale à Bangkok de… 20 min ! Initialement notre escale devait durer 1H40 mais un changement d’horaire du premier vol New Delhi -> Bangkok a raccourci celle-ci à 20min… Un peu de stress donc, même si à New Delhi on nous avait bien assuré que le vol Bangkok->Yangon nous attendrait et que nos bagages seraient bien transférés. Après un petit sprint dans l’aéroport de Bangkok pour changer au plus vite de porte d’embarquement, nous voilà donc dans notre avion en direction du Myanmar !

 

Arrivés au Myanmar, nous passons les contrôles de passeport et de visa rapidement et récupérons nos bagages.

Pour rejoindre le centre-ville de Yangon il n’y a qu’une seule solution : prendre un taxi. Celui-ci coûte entre 7000 Kyats et 10 000 Kyats suivant l’heure (de 5 à 7 euros). Il se réserve directement à un comptoir de taxi dans l’aéroport.

En ce qui concerne la question de l’argent au Myanmar c’est un peu compliqué : la monnaie officielle est le Kyat, mais le dollar est très souvent utilisé pour payer les hôtels. De plus, à chaque retrait en ATM (distributeur automatique), une commission de 5000 Kyats (3,5 euros) est prélevée automatiquement. L’idéal est donc d’arriver avec une assez grande somme en euros et d’en changer une partie en kyats et l’autre partie en dollars (les taux de changes sont assez intéressants en ville), ou alors d’arriver directement avec des dollars et d’en changer une partie en kyats. Attention cependant, les billets de dollars ne sont valables qui si ceux-ci sont totalement neufs ! Ils ne doivent avoir aucune trace de stylo ou de pliure, autrement ceux-ci ne seront plus considérés comme valable pour les birmans. Il faut donc bien vérifier à chaque fois que les dollars échangés ou rendus sont impeccables.

Dans notre cas, nous avions heureusement encore quelques euros sur nous. Nous avons donc changé un billet de 20 euros en kyats pour pouvoir payer le taxi à l’aéroport, puis nous avons fait un retrait le lendemain matin dans Yangon de 300 000 kyats (retrait maximum autorisé) et avons changé une partie en dollars. Nous n’avons pas fait de retrait directement à l’aéroport car le montant de retrait maximal est plus faible qu’en ville (max 10 000 kyats semble-t-il) et avec la commission de 5000 kyats par retrait ce n’était pas du tout avantageux.

Fin de la parenthèse argent !

 

Le soir même, nous arrivons donc en taxi à notre hôtel : le 20th street hostel. Les lits sont en dortoirs, mais c’est la seule solution pour nous pour ne pas payer trop cher la nuit : 8 euros par personne et par nuit, ça reste raisonnable mais ça change des prix indiens !

Cependant la première nuit nous serons transportés vers un autre hôtel à cause de problèmes avec un des dortoirs. Résultat des courses, nous atterrissons dans une vraie chambre avec lit double et salle de bain privative pour le même prix ! Mais pour une nuit seulement : le lendemain matin nous revenons au dortoir. Les salles et les douches communes sont très propres, il y a même des cloisons pour séparer chaque lit superposé et créer ainsi un petit espace personnel ! De toute façon nous ne sommes que 3 dans tout le dortoir donc pas trop de soucis de ronflements à prévoir.

 

 

Premier jour à Yangon : promenade dans la ville et visite de la pagode Shwedagon

Le premier jour, nous partons donc à la recherche d’un distributeur et d’un « money changer », puis allons directement acheter nos billets de bus pour Mandalay pour le lendemain soir. La gare routière est assez loin du centre-ville mais on trouve pleins de vendeurs de tickets devant la gare ferroviaire dans le centre, derrière le stade Aung San Stadium. Sur la route, nous passons devant la pagode Sulé, deuxième plus grande de la ville. Malheureusement celle-ci est entièrement en travaux, nous ne nous arrêterons donc pas.

Parc Yangon
Autour du lac Kandawgyi

Après avoir acheté nos tickets de bus nous nous arrêtons manger dans un petit restaurant conseillé par le vendeur de tickets. Heureusement pour nous les plats sont traduits en anglais sur la carte ! Ça évite les surprises pour un premier repas ;). En revanche, comme dans beaucoup de restaurants en Birmanie, les prix ne sont pas indiqués sur la carte. Pas très pratique quand on a un budget à tenir. Nous demandons donc au jeune serveur les prix de quelques plats et misons sur des nouilles et du riz sautés : une valeur sûre ! Mis à part dans les zones touristiques, les birmans sont encore peu à parler anglais, et quand ils le font ce n’est pas avec un accent très facile à comprendre… On apprend donc le langage des mains, et en général ça marche très bien ainsi :). 

 

Pagode Yangon
Pagode de Shwedagon et ses multiples Stupas !

L’après-midi, nous nous posons quelques instants dans un parc autour du lac Kandawgyi, pas très loin de la pagode dorée de Shwedagon (le but étant de s’y rendre en fin d’après-midi pour le coucher de soleil). Le parc est très calme et agréable et beaucoup de familles y viennent pour se détendre avec leurs enfants. Si vous y allez, ne louper pas le palais flottant ! Nous ne l’avons pas vu quand nous y sommes allés, mais vu les photos ça doit valoir le coup (c’est en fait un restaurant de luxe posé sur le lac).

Pagode Yangon
Pagode de Shwedagon by night

Vers 16h nous nous dirigeons donc vers la pagode dorée de Shwedagon, LA pagode de Yangon. Elle vaut à elle seule un passage dans la ville ! L’endroit est immense et qu’est-ce que c’est beau ! Des dizaines de petites pagodes, lieux de prières et autres édifices religieux encadrent la grande pagode, créant ainsi un ambiance vraiment particulière sur le site. Beaucoup de fidèles y viennent pour prier et y déposer des offrandes au milieu des touristes. A la tombée de la nuit, l’ensemble s’illumine, rendant le spectacle encore plus magique. Bref : un incontournable ! Un moine bouddhiste nous demandera même de le prendre en photo devant la pagode, à la suite de quoi il nous proposera de nous prendre en photo à son tour, le tout devant le regard amusé de quelques passants.

 

Le soir, nous mangeons dans notre quartier : pleins de petites échoppes sont installées en bord de route ce qui donne un côté conviviale vraiment sympa. Nous choisirons un endroit à peu près convenable hygiéniquement parlant quand même : on essaye de continuer sur notre lancée de 0 indigestion (update de fin du trek Kalaw-Lac Inle : c’est raté !).

 

 

Deuxième jour à Yangon : train circulaire de la ville

Train Yangon
Le train circulaire de Yangon

Le lendemain matin, nous prenons le train circulaire de la ville afin d’explorer un peu les environs. Le train met environ 3h à faire le tour de… 40km ! C’est donc très très lent… Nous souhaitions nous arrêter en milieu de trajet afin de voir les environs, mais ça ne devait pas être le bon jour : le marché était assez petit et pas tip-top… Nous attendons donc le prochain train pour finir la boucle et revenir en centre-ville. Le trajet est assez sympa et les paysages jolis, mais nous avons trouvé ça très long pour au final pas grand-chose… Nous ne sommes sûrement pas tombés sur le bon jour pour le marché.

A 19h nous nous rendons devant le stand de tickets de bus devant la gare ferroviaire : un pick-up nous y attend pour nous emmener à la gare routière. Notre bus pour Mandalay part à 21h. C’est parti pour une nuit dans le bus ! Nous avions opté pour un bus « normal » et avons été vraiment agréablement surpris par la qualité et le confort de celui-ci. Sièges très confortables et inclinables, bouteilles d’eau et couettes super kitchs fournies, et « Terminator Genesis » au programme TV… le luxe ! Il existe aussi des bus VIP (sièges plus larges et écrans incrustés dans le siège de devant), mais pour moitié moins cher on vous conseille vraiment les bus normaux. Nous étions les seuls touristes dans le bus et nous y avons fait la rencontre d’un jeune birman très sympathique. Bien que ne parlant pas un mot d’anglais, celui-ci nous a offert des fraises et des chewing-gums (hummm.. il y avait peut-être un message caché ??) et est revenu avec un paquet de fruits secs pour nous à la pause. Tout ça par pur gentillesse :). Nous étions assez gênés car nous n’avions rien à lui offrir en retour mis à part quelques clémentines achetées dans l’après-midi.

 

En 2 jours nous avons déjà pu apprécier la gentillesse birmane : les sourires et les bonjours sont sincères et aimables, les gens n’hésitent pas à vous rendre service et on ne se sent pas du tout observés bizarrement dans la rue… c’est bien agréable! On sent déjà que ce pays et sa population vont nous plaire :). Et on avoue être fans de leur style ! Les hommes et les femmes portent tous des sortes de longues jupes, les « longyis« , noués différemment pour l’un ou l’autre. Même si dit comme ça, ça peut paraître étrange : le combo chemise – longyis c’est la classe totale ! D’autant plus que cela a l’air très agréable à porter (pour ceux qui se demandent : non nous n’avons pas encore craqué 😉 ).

Les femmes quant à elles ont souvent une pâte blanche/jaune étalée sur le visage : le « Thanaka« . Ce produit provient d’un arbre du même nom et aurait des vertus hydratantes, aseptisantes, protège du soleil et sert aussi de maquillage! Le tout-en-un parfait!

 

 

Nous avons bien apprécié nos 2 jours passés à Yangon. Nous avions entendu beaucoup de choses négatives au sujet de cette ville : pas grand-chose à faire, trop de trafic, trop de pollution, trop oppressant. Pourtant nous nous y sommes sentis bien et avons apprécié les grands espaces verts dans la ville qui donnent une vraie bouffée d’air frais, ainsi que ce côté « grande ville asiatique » qui m’a personnellement un peu rappelé l’ambiance de Singapour et de Séoul (petits buis-buis pour manger dans la rue au milieu de grands immeubles, des vendeurs de fruits et légumes de partout…). Même s’il est sûr qu’en venant de New Delhi, notre point de comparaison était peut-être un peu biaisé…. Niveau trafic et côté oppressant, on ne peut que mieux faire !

En conclusion, 2 jours nous ont semblé suffisants pour visiter l’ancienne capitale du Myanmar, histoire de se familiariser doucement avec le pays avant de continuer la route.

 

Tous nos articles sur la Birmanie :

 

Pour voir toutes nos photos de la Birmanie–> c’est ici !

 

Coin pratique

1000 Kyats ~ 0,7 euros

 

Entrée à la pagode de Shwedagon : 8000 Kyats par personne

Train circulaire de Yangon : 300 Kyats par personne. Valable toute la journée.

Bus normal Yangon – Mandalay de nuit : 11000 Kyats par personne. Départ vers 21h30 pour une arrivée vers 06h le lendemain matin. Catégorie « Normale » largement suffisante selon nous.

 

GuestHouse:

20th Street Hostel : dortoirs de 6, 8 ou 10 lits. 8 euros / personne le lit. Très propre et personnel vraiment sympa. Petit déjeuner self-service inclus. En plein Downtown, très bien situé !

 

Restaurants :

Nous n’avons mangé que dans la rue à Yangon, difficile donc de donner des noms de restaurants. A Downtown tous les soirs de nombreux petits stands où l’on mange bien pour pas cher.

Laissez un commentaire