Montréal, début du voyage

 

Aéroport de Paris Charles de Gaulle, 22 août 2017, 14h. 20170822_121208Et voilà, un peu plus d’un an après le retour de notre premier voyage au long cours, nous voici à nouveau prêts au décollage.

Depuis plus d’un mois, nous avons rendu notre appartement à Vanves, et pourtant nous avons l’impression d’avoir retrouvé un peu notre maison en ré-enfilant nos gros sacs sur le dos.

Dans l’avion, nous ne réalisons toujours pas que nous sommes à nouveau partis pour l’aventure, et que nous ne retrouverons nos proches, nos familles et notre pays que dans 6 mois. L’expérience du 1er voyage nous aide à ne pas être trop stressés : cette fois-ci nous n’avons pas la même sensation de « grand saut vers l’inconnu ».

Il faut dire que notre première destination va nous aider à ne pas nous sentir trop dépaysés : nous allons passer tout d’abord 10 jours au Québec, à Montréal, où nous allons y retrouver des amis venus également de France. Nous nous sommes tous retrouvés ici afin d’assister au mariage de nos amis Alix et Alaric, qui aura lieu 2 jours plus tard. Pour Florian, c’est la 4ème fois qu’il se rend au Canada, la dernière fois datant d’un peu plus de 7 ans. Pour moi, ce voyage est une grande première :).

 

Arrivée à Montréal, retrouvailles et visite de la ville

Après une courte escale à Reykjavik, en Islande, nous arrivons à Montréal vers 20h heure locale, soit 2h du matin heure française. Une fois passés les contrôles à l’immigration, nous montons dans le bus 747 en direction du centre-ville, où nous devons retrouver nos amis Clément et Rachel à l’Airbnb que nous avons loué tous les 4 pour les 4 prochaines nuits.

Une fois nos sacs posés dans l’appartement, nos estomacs prennent le dessus sur la fatigue (il est alors environ 4h du matin en France), et nous partons tous les 2 à la recherche d’un snack encore ouvert dans le quartier. C’est ainsi que nos atterrissons chez « JoJo Pizza », où nous y mangeons une portion de frite et un sandwich vraiment pas recommandables… On fera mieux comme première approche de la gastronomie canadienne…

Le lendemain matin, fraichement réveillés par le décalage horaire, nous partons faire une première découverte de la ville. Le quartier de notre Airbnb est assez résidentiel, ce qui nous donne un bon aperçu de l’architecture montréalaise. Cela nous fait beaucoup penser aux rues de New York, avec les escaliers devant chaque appartement, permettant ainsi aux habitations d’être toutes surélevés par rapport au niveau du trottoir (ce qui doit s’avérer être assez pratique lorsqu’il neige !). Nous retrouvons également un peu l’ambiance américaine avec les très larges avenues, les grosses voitures et les rues toutes quadrillées.

Une fois arrivés dans le centre, nous passons tout d’abord devant la basilique Notre-Dame de Montréal (visitable de l’intérieur pour 6$ par personne) puis continuons notre chemin dans le quartier de la vieille ville en longeant le vieux port. Nous passons ainsi par la place Jacques Cartier (place centrale de la vieille ville) et en profitons pour rentrer dans l’hôtel de ville (l’accès dans le grand hall est ouvert à tous). L’hyper centre historique de la ville (quartier du vieux port) se visite assez rapidement à pied, et est principalement constitué de restaurants, bar et boutiques souvenirs.

 

montreal_1
Basilique Notre-Dame de Montréal
montreal_2
Quartier du vieux port
montreal_3
Vieille ville et place Jacques Cartier

Après une pause déjeuner au subway, nous continuons notre ballade vers le parc Mont Royal qui surplombe la ville. Pour y accéder, nous traversons le quartier chinois et le centre-ville où se trouvent toutes les grandes enseignes et les buildings, qui rajoutent un petit air New-Yorkais à la ville. montreal_4Nous passons également par le parc de l’université McGill, réputée comme étant l’une des meilleures au monde, et une des plus anciennes du Canada. A partir de là commence notre montée vers le belvédère du parc Mont-Royal. La montée est assez rapide et se fait via des escaliers aménagés. Il est également possible d’y accéder par la route. Une fois en haut, nous profitons d’une magnifique vue sur toute la ville de Montréal. Nous nous rendons également compte de l’étendue du parc Mont-Royal, qui couvre de verdure une bonne partie de la ville. Par la suite, nous nous baladons une bonne heure dans le parc, où je retrouve comme à New-York (décidément!) pleins de petits écureuils à la recherche de noisettes.

En redescendant du parc, nous nous dirigeons petit à petit vers le quartier « BERRI-UQAM ». Du fait de la présence de l’Université du Québec à Montréal (UQAM), montreal_5les rues adjacentes sont remplies de bars et de restaurants à prix abordables. montreal_10Dans la rue Saint-Denis (là où semble avoir lieu toute l’activité du quartier), nous nous arrêtons au restaurant/micro-brasserie « Saint-Houblon », où nous dégusterons notre première poutine du voyage !

La poutine est LA spécialité culinaire du Québec, et on en trouve à tous les coins de rue. Impossible de passer à côté lors d’un voyage au Québec. Le principe de base est simple : des frites recouvertes de morceaux de fromage fondu et d’une sauce gravy. Plusieurs déclinaisons sont ensuite possibles (ajout de viande, de légumes, d’oignons caramélisés… :

tout est possible !). Il ne vaut mieux pas connaître le nombre de calories présentes dans le plat, mais en tout cas pour nous, c’est testé et approuvé ! En plein été, c’est évidemment un peu lourd à digérer, mais on s’imagine bien manger ça durant l’hiver afin de prendre un peu de force pour affronter les températures négatives de l’hiver québécois !

 

Le lendemain, notre journée est consacrée au mariage d’Alix et d’Alaric. On ne s’étalera donc pas trop sur le récit de cette journée, mais en tout cas nous avons passé un très très bon moment !

 

Suite de la visite de Montréal et poutine, le retour

Troisième journée au Canada pour nous deux. Au réveil, nous partons tous ensembles prendre un brunch chez Beauty’s, un des endroits les plus réputés de la ville pour ses brunchs copieux. Milkshake, oeufs brouillés, pancakes au sirop d’érablemontreal_8on continue notre découverte des spécialités canadiennes :D. Niveau brunch, cela ressemble beaucoup à ce qu’on pourrait trouver aux US, exceptés bien évidemment que le sirop d’érable fait ici toute la différence ;).
En début d’après-midi, nous partons faire une petite balade digestive sur l’île sainte-Hélène, d’où nous profitons d’une jolie vue sur la ville de Montréal, et où nous faisons également la rencontre de plusieurs marmottes dans les parcs (à défaut de Caribou, c’est toujours ça 😉 ). Par la suite, nous divisons notre groupe en 2 : Clément et Rachel ont rendez-vous avec des amis français vivant à Montréal pendant que Florian, Enguerrand et moi partons voir un documentaire sur les animaux prédateurs en 3D au cinéma IMAX de la ville sur le vieux port. Peut être pas l’activité la plus typiquement montréalaise de notre séjour, mais les cinémas IMAX ne courent pas les rues, et nous apprécions bien ce moment de divertissement. A la sortie, nous faisons un tour dans une boutique spécialisée en sirop d’érable.montreal_9 On y trouve le sirop d’érable à toutes les sauces : sel au sirop d’érable, confiture au sirop d’érable, huile au sirop d’érable, miel au sirop d’érables…. Manifestement les possibilités d’association sont nombreuses ! Nous nous contenterons cette fois-ci d’une simple dégustation des différents types de sirops.

En début de soirée, nous retrouvons Clément et Rachel afin d’aller manger…. des poutines ! Cette fois-ci nous nous rendons au « Dirty Dogs » qui ferait apparemment les meilleures de la ville. Le choix de poutines y est énorme, et les quantités aussi ! Les garçons opteront même pour la version King Size de la Poutine. De quoi avoir à manger pour les 3 semaines à venir… En tout cas, on approuve totalement leurs poutines, elles valent le détour !

 

Le lendemain, nous disons au revoir à nos amis qui retournent aujourd’hui en France. De notre côté, nous continuons notre périple canadien par la visite de la ville de Québec et de ses environs pour les 3 prochains jours.

 

Nos premières impressions du Canada

Nous sommes pour le moment très satisfaits de nos 3 premiers jours à Montréal. Nous avons la chance d’avoir un temps superbe, et le fait de se retrouver avec des proches nous permet de ne pas être trop dépaysés et de ne pas vivre un trop fort « blues » du départ. De plus, ce n’est pas un cliché : les canadiens sont adorables et très accessibles ! De partout, les gens semblent se plier en 4 pour nous aider et nous renseigner. De plus, tout le monde parle français ET anglais à la perfection, ce qui facilite évidemment grandement les échanges. Ceci dit, cela nous a un peu perturbé lors de nos premiers jours ici : nous avions l’impression d’être aux états-unis, mais que tout le monde parlait français autour de nous ! Par réflexe, nous commencions donc assez souvent nos phrases en anglais avant de vite réaliser que nous pouvions tout à fait échanger dans notre langue maternelle… C’est un décalage assez amusant à vivre : on le sent bien, les québécois ne sont pas des français qui vivent en Amérique du Nord, mais plutôt des Nord-américains parlant français !

Bien sûr, on entend également bien la différence via l’accent canadien inimitable (vraiment, on a essayé de s’y mettre, c’est un échec à chaque fois). Alors c’est sûr, il faut s’y habituer au début, mais nous, on est fans !! Mention spéciale également pour les traductions en français de petites choses de la vie courante :

– Une pastèque se nomme un « melon d’eau » (du mot « watermelon » en anglais)

– Un smartphone, un « téléphone intelligent » (ce qui est assez perturbant la première fois !).

– Un restaurant n’est pas « sain » ou « healthy », il est « santé ».

– Et les « perches à selfies » sont tout simplement des « perches à égoportrait ».

 

Fin des premiers jours de découvertes :  prochaine étape, Québec-ville !

 

 

Coin pratique

1 euro ~ 1,48 dollars canadiens

Attention : 90% des prix canadiens sont affichés SANS les taxes. Il faut donc les prendre en compte avant d payer, et surtout ne pas être surprise de voir le prix augmenté sur la note. Dans les restaurants, il est également d’usage de rajouter entre 15% et 20% de la note en pourboire. Au final, en comptant tout cela, nous ne faisions plus la conversion de dollars à euros : le compte total revenait sensiblement à la même chose.

Métro Montréalais : 3,50$ le ticket simple, 10$ le pass journée, 18$ le pass 3 jours et 25$ le pass semaine. Ne faites pas comme nous : optez directement pour le pass semaine si vous restez plus de 4 jours. Tous les billets sont également valables pour le bus 747 menant à l’aéroport.

Cinéma IMAX sur le vieux port : 12$ par personne, sans les taxes.

 

Restaurants :

Saint Houblon’s: microbrasserie produisant ses propres bières, souvent assez amères. Excellentes poutines!

Beauty’s : apparemment incontournable pour les brunchs. Très bons pancakes.

Dirty Dogs : spécialisé dans les poutines (apparemment les meilleures de Montréal). Bonne ambiance et pas très cher.

5 Responses

  1. Un Come back en puissance avec ce premier article qui donne déjà envie de lire la suite (meme a 5h du matin /-/- mon insomnie a désormais une raison d’être ^^)

  2. Je retiens donc que les québécois ont une arme de destruction massive, la poutine. ..
    Bon séjour à L.A. !
    Hâte de vous lire et vous entendre !

  3. Très bel article. Je te suis. Je vous remercie.

Laissez un commentaire à Gezi rehberi Annuler la réponse.