Tam Coc : la baie d’Halong terrestre

 

Tam Coc, à 7km de la ville de Ninh Binh, est un petit village connu pour ses rizières et pour ses montagnes karstiques qui l’entourent et qui rappellent grandement la baie d’Halong,  d’où son nom de « baie d’Halong terrestre« . Située au Sud de Hanoï, le site est accessible en bus depuis la capitale ou depuis la baie d’Halong. Beaucoup de bus font d’ailleurs l’aller-retour sur la journée depuis Hanoï pour des excursions express !

 

Arrivée sur Tam Coc

Après 6h de bus-navette assez pénibles, nous arrivons avec Jean Pierre et Jacqueline à Tam Coc vers 15h. Contrairement à ce qui nous a été dit lors de l’achat des tickets, les bus en provenance de Cat Ba ne sont pas à destination de Ninh Binh mais de Tam Coc. Il vaut mieux donc faire attention si on veut réserver un hôtel. De notre côté nous avons opté pour le plus simple et nous nous sommes rabattus sur le premier sur lequel nous sommes tombés en sortant du bus, « The Long Hotel ». Les chambres sont à 12$ sans petit déjeuner, 14$ avec. Toutes sont lumineuses et propres avec salle de bain privée. La patronne de l’établissement nous annonce dans un premier temps que seule une nuit est disponible : le lendemain tout son hôtel est complet. Nous tentons donc le coup étant donné que le choix des hôtels est très limité à Tam Coc (beaucoup de gens viennent sur la journée ou prennent un hôtel à Ninh Binh)… La chance nous sourira le lendemain puisque notre chambre se libérera finalement une nuit de plus.

tamcoc_2
Vue depuis la terrasse de l’hôtel

Deuxième avertissement : il n’y a pas de distributeurs automatiques à Tam Coc ! Le plus proche se trouve à Ninh Binh à 7km de là… C’est donc comme ça que nous nous sommes retrouvés à faire un petit aller-retour en vélo le dernier jour pour aller retirer de l’argent ;).

Nous passons le reste de l’après midi avec Jacqueline et Jean-Pierre sur la terrasse de notre hôtel avec une très belle vue sur les montagnes environnantes : ces derniers continuent leur périple ce soir en direction de Hoi An et nos chemins se séparent à nouveau là. Pour quelques temps seulement car nous avons déjà prévu de nous revoir sur l’île de Phu Quoc à la fin de notre séjour au Vietnam.

Après un dernier diner tous les 4, nous leur disons au revoir devant leur bus et allons nous coucher, un peu crevés du trajet de la journée !

 

 

Mauvais temps sur Tam Coc et tour en barque dans des paysages somptueux

Mauvaise surprise au réveil le lendemain matin : il pleut dehors… C’est notre première journée de pluie depuis notre départ de France (sans compter les 2h d’averse à Dubaï), mais bizarrement ça ne nous avait pas trop manqué ^^. Nous restons donc dans notre chambre jusqu’en début d’après midi à travailler sur les articles et les vidéos.

tamcoc_1
Lan, notre rameuse

En milieu d’après-midi la pluie s’arrête et n’ayant pas envie de rester la journée entière enfermés à l’hôtel, nous sortons dans l’objectif de faire un tour en barque au milieu des rizières. Le tour en barque est l’activité numéro 1 de Tam Coc et l’embarcadère d’où partent tous les tours est envahie de bus à partir de 10h du matin jusqu’à 16h par les touristes venant sur la journée depuis Hanoï. Qui dit beaucoup de touristes dit aussi prix exorbitants : compter 120.000 VND par personne de droit d’entrée + 150.000 VND pour la location de la barque. Nous avions entendu dire que tout cet argent revenait principalement aux compagnies et pas vraiment aux rameuses (en plus certaines sont d’un âge assez avancé…), et qu’il y avait une technique pour payer moins cher en allant directement voir les rameuses à l’abri des regards indiscrets : on est ainsi sûr que l’argent revient aux rameuses et on paye moins cher la ballade ! Seulement cette pratique est interdite et surveillée par la police. Toutes les rameuses à qui nous demanderons s’il est possible de faire le tour directement avec elles refuseront systématiquement, nous disant très clairement qu’elles risquent de lourdes sanctions si elles se font prendre (le signe du pouce sous la gorge est assez universel et explicite…). Ne voulant surtout pas leur causer des ennuis, nous n’insistons pas et nous nous rabattons sur le circuit standard, en prenant quand même le soin d’y aller le plus tard possible pour éviter l’afflux de touristes chinois…

tamcoc_3
Monts karstiques de Tam Coc

Notre rameuse Lan doit avoir une soixante d’année et est très souriante et gentille dès le début. Fait assez marrant : toutes rament avec leur pied et non avec leurs mains ! La technique est surprenante mais efficace ! Florian prend quand même une petite rame en supplément pour l’aider un petit peu. La ballade dure 1h30 et est vraiment magique : on navigue entre les monts karstiques et les rizières, c’est tout simplement envoûtant. On aurait presque l’impression que Po le Panda va sortir d’une montagne en faisant une prise de Kung Fu (il y a plus envoûtant comme image, mais on a vraiment pensé à ça sur le moment ^^). Dommage que les touristes soient si nombreux, ça gâche un peu le paysage surtout que certains ne font rien pour se faire discrets et ont l’air de n’en avoir rien à faire du paysage : jeu de cartes sur la barque, bières à la main, cris et rires qui résonnent entre toutes les montages…. ça casse un peu le truc. On essaye donc de faire abstraction de tout cela en se concentrant sur les paysages qui nous entourent :). Arrivés au bout du parcours c’est demi tour obligatoire pour tout le monde, et les vendeurs de souvenirs et de boissons fraîches sont tous là pour essayer de vendre leurs produits.

tamcoc_6

Leurs techniques de vente sont d’ailleurs bien rodés et mettent très mal à l’aise : ils nous demandent d’acheter des boissons ou à manger pour notre rameuse… Lan ne nous dit rien, on ignore donc les requêtes des vendeurs et nous faisons demi tour. Nous repassons sous les longs tunnels que nous avions traversés à l’aller et faisons encore quelques photos (voire beaucoup) des montagnes : on doit en avoir des dizaines semblables mais impossible de faire un tri ^^. Un peu avant d’arriver, nous donnons un pourboire à Lan pour la remercier de nous avoir conduit et pour sa bonne humeur. On est alors un peu déçus lorsqu’elle nous redemande à nouveau de l’argent une fois arrivés… Soit disant la première fois c’est Florian qui lui a donné et il faut maintenant que ça soit moi… Pas si désintéressée que ça notre rameuse ! On comprend que leurs salaires sont très faibles et qu’elles ne touchent quasiment rien comparé à l’effort fourni,  mais on n’apprécie pas trop les techniques.

 

Les burgers et la fête de la bière

C’est tout de même ravis que nous rentrons à l’hôtel avant de ressortir manger des… burgers !!! On en profite car l’hôtel offre -40% sur le menu de leur restaurant. L’histoire du burger est d’ailleurs encore un mystère : à 19h30, lorsque nous passons commande, le serveur nous dit qu’ils ne peuvent pas faire des burgers. En revanche nous pouvons revenir à 20h ou 21h pour en avoir (mais pas entre les deux)… On n’a pas trop compris car juste avant nous un autre couple venait de se faire servir deux beaux et bons burgers. Bien décidés à en avoir nous patientons donc 30 min et allons faire un tour vers l’embarcadère en attendant. Là-bas Florian aperçoit une sorte de feu de joie dans la cour d’un hôtel et décide alors d’aller voir ce qu’il se passe. C’est comme ça que nous tombons sur un séminaire de l’entreprise « Bia Hanoi », qui produit des bières vietnamiennes ! Et ça se sent ^^. Tous les employés sont un peu pompettes et semblent très heureux de voir débarquer deux occidentaux pendant leur fête ! On aura même droit à une bière offerte tout en discutant avec celui qui semble être le manager. Un petit moment sympa et un peu hors du commun, avant d’aller dévorer nos burgers et de passer une bonne nuit à l’hôtel.

 

Journée à vélo dans les environs : pagode Bich Dong et Mua Caves

tamcoc_7
Pagode Bich Dong

Le lendemain, nous louons des vélos pour la journée. A midi, nous rendons les clés, laissons nos gros sacs à l’hôtel et profitons d’un méga buffet à volonté à l’hôtel avant d’attaquer notre ballade à vélo (notre bus de nuit pour Hue n’est qu’à 20h ce qui nous laisse toute la journée pour nous balader). Notre après-midi commence avec la visite de la pagode Bich Dong, encastrée dans la roche à quelques kilomètres de Tam Coc. L’entrée est gratuite mais le petit parking est payant (10 000 VND par vélo). Une visite qui vaut le détour selon nous car elle offre en plus une jolie vue sur les rizières.

tamcoc_8
La montée !!

Nous reprenons nos vélos pour aller aux caves de Mua, à l’opposé de Tam Coc. L’entrée au site est payante : 100.000 VND par personne. Ça fait cher pour la visite mais nous ne venons pas ici pour la cave (enfin pas que), mais pour la vue magnifique que l’on peut admirer du haut de la colline ! Un vue comme ça se paye aussi en effort physique, et après le buffet à volonté du midi on se sent deux fois plus lourd que d’habitude et la montée est un vrai calvaire (surtout pour moi^^). En revanche une fois arrivés en haut, tous les efforts s’oublient d’un coup : le panorama est en effet superbe !! La montagne est surplombée d’un dragon avec d’un côté la vue sur la rivière que nous avons parcourue la veille, et de l’autre les étendues de rizières verdoyantes. On ne regrette pas le chemin parcouru ! La grotte quant à elle est sympa mais sans plus.

Nous retournons en fin d’après midi à l’hôtel, et après avoir mangé nous prenons notre premier bus couchette vietnamien ! Deux étages de couchettes sur trois rangées : il ne faut pas être trop grands (les bus étant construits au format local), mais ça passe de justesse pour nous.

La nuit sera mouvementée mais surtout très courte : nous arrivons le lendemain matin à 05h à Hue, où nous avons prévu de passer la journée pour visiter l’ancienne citadelle impériale,  classée au patrimoine de l’Unesco.

 

tamcoc_12

tamcoc_13

tamcoc_10

 

Tous nos articles sur le Vietnam :

 

Pour voir toutes nos photos du Vietnam –> c’est ici !

Coin pratique

1 euro ~ 24450 VND

 

Tour en barque dans la baie d’Halong terrestre : 120.000 VND de droit d’entrée par personne + 150.000 pour la barque.

Pagode Bich Dong : gratuite mais parking payant

Mua Caves : 100.000 VND l’entrée par personne et parking payant (6.000 VND par vélo)

Location de vélo : 30.000 VND à « The Long Hotel »

 

Guesthouse :

The Long Hotel : 12$ sans petit déjeuner. A 50m de l’embarcadère. Offre -40% sur le menu du restaurant de l’hôtel et un verre offert entre 20h et 22h. Chambres grandes et propres et belle vue depuis la terrasse. En revanche le personnel n’est pas très agréable…

 

Restaurant :

Avec les -40% offert par l’hôtel, nous avons fait tous nos repas dans le restaurant de celui-ci ! Les prix des restaurants à Tam Coc étant très élevés.

 

One Response

  1. Sandra FLORENT

    Hello les loulous !
    Un grand merci pour votre petite carte ! Et un deuxième merci pour toutes ces nouvelles et ces belles photos (ça me rappelle ma jeunesse loooool). Des gros bisous de Maya (qui me demande souvent si Jeanne est partie loin en vacances …) et moi. Keep cool & having fun ! tendresse et chocolat.
    Sandra

Laissez un commentaire