Siem Reap et les temples d’Angkor

 

C’est après une journée passée dans le bus que nous arrivons à Siem Reap en milieu d’après midi. Le nom de la ville ne vous dit peut être rien, mais elle est connue pour être le point de départ de toutes les excursions vers les temples d’Angkor.

Ancienne capitale de l’empire Khmer entre le IXème et le XVème siècle, le site entier s’étend sur plus de 400km2 et est classé au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1992. Angkor Wat en est le temple le mieux préservé et le plus grand. Attirant plus d’1 million de visiteurs par an, il est d’ailleurs devenu le symbole du Cambodge et on le retrouve autant sur les billets de banques que sur le drapeau du pays.

 

Fin de la parenthèse historique. Nous trouvons directement une guesthouse dans le centre ville avec climatisation ET piscine. Le grand luxe, mais vu les fortes chaleurs que nous avons eu à Phnom Penh, on ne veut pas renouveler l’expérience, d’autant plus que les températures prévoient d’être bien plus élevées à Angkor (apparemment c’est possible…), et nous serons donc bien contents de pouvoir profiter de la fraicheur de la piscine après nos journées d’excursion !

Une fois nos bagages posés, nous rejoignons Amandine et Jean-Yves vers 17h afin d’aller acheter nos billets d’entrée au site d’Angkor pour le lendemain. Après négociation de l’aller retour auprès d’un tuk-tuk, nous nous rendons au guichet situé à environ 5km entre la ville et les temples, et nous optons tous les 4 pour le pass 3 jours (parmi les pass de 1 jour et 1 semaine de disponibles). Ce pass est utilisable sur toute une semaine (pas besoin d’enchainer les 3 jours d’un coup), et offre aussi la possibilité d’assister au coucher de soleil la veille du premier jour de visite. Dans la foulée de l’achat de nos tickets nous nous dirigeons donc vers Angkor Wat afin d’aller y admirer notre premier coucher de soleil. Parmi toutes les merveilles que nous avons (et aurons) l’occasion de voir pendant nos 6 mois de voyage, Angkor Wat fait parti de celles que nous avions le plus hâte de voir. A l’image du Taj Mahal, on vous laisse imaginer avec quel bonheur nous franchissons donc les portes d’entrée au parc du temple avant de nous retrouver devant cette beauté architecturale. En revanche ici, nous aurons l’occasion d’y retourner plusieurs fois pendant les 3 jours : ce n’est donc pas trop difficile d’en repartir pour retourner sur Siem Reap le soir.

angkor_1
Première découverte d’Angkor Wat

Une fois de retour en ville, nous nous posons tous les 4 à un petit restaurant en ville afin de mettre au point notre plan d’attaque des visites pour les prochains jours à venir.

 

 

Moyen de locomotion pour visiter Angkor

Les temples d’Angkor Wat sont divisés en 2 « boucles » distinctes : la grande boucle, de 25km, permettant d’aller admirer les temples les plus éloignés ; et la petite boucle de 17km comprenant les temples les plus connus comme Angkor Wat, le Bayon et le Ta Phrom.

Pour visiter Angkor Wat, plusieurs moyens sont possibles :

  • Le vélo, le plus économique et le plus « sportif ». Les distances sont faisables pour la petite boucle, en revanche pour la grande mieux vaut avoir un bon coup de pédale. Étant donné les chaleurs du moment au Cambodge, on ne se sent pas de pédaler en plein cagnard sous 38 degrés toute la journée… C’est donc assez rapidement qu’on supprimera cette option.
  • Le tuk-tuk : pour une quinzaine d’euros, il est possible de louer les services d’un chauffeur de tuk-tuk pour faire le tour des temples. L’avantage est d’être à l’ombre pendant tous les trajets, mais en revanche cela offre moins d’autonomie dans les déplacements.
  • Le scooter électrique. Les scooters à essences sont (théoriquement) interdits à la location aux touristes dans les temples d’Angkor. Pour palier à ça, certains loueurs ont mis en place un système de scooter électrique. Ça marche comme un vrai, mais sans polluer ! La plupart sont pour 1 personne seulement, mais il est possible d’en trouver des 2 places. Compter environ 10$ la journée de location. Attention en revanche, l’autonomie n’est pas énorme et les bornes de chargement gratuites ne sont pas présentes partout.
  • A pied – non je plaisante.

De notre côté, nous opterons tous les 4 pour le tuk-tuk la première journée pour faire la grande boucle, puis les scooters électriques pour les 2 derniers jours.

angkor_16
Nos scooters électriques

 

 

Jour 1 : la grande boucle en tuk-tuk

Premier jour de notre visite : on commence fort ! Nous nous donnons rendez-vous avec Amandine et Jean-Yves à 04h45 du matin afin d’aller admirer le lever du soleil sur Angkor Wat ! Nous retrouvons notre tuk-tuk de la veille, Mr Chantha, avec qui nous avons négocié la journée à 20 euros pour la grande boucle + lever du soleil + des bouteilles d’eau fraiche.

angkor_2
Angkor Wat au lever du matin

Je vous dirai bien que c’est dans la fraicheur du matin que nous prenons la route vers Angkor Wat à une quinzaine de km de la ville mais… il fait déjà très très chaud à cette heure-ci ! Arrivés vers 05h15, nous nous rendons compte que nous ne sommes pas les seuls à avoir mis le réveil tôt ce matin, et nous prenons les dernières places au bord du petit étang devant Angkor Wat afin d’y poser nos trépieds. Les photos que nous avions vu d’autres bloggeurs nous promettaient un lever de soleil sublime mais c’est sans compter notre poisse légendaire : le ciel est bien trop brumeux et nous ne voyons rien….  Pas de belles couleurs, juste une petit bout de soleil qui sortira de derrière les nuages vers 07h30. C’est un peu déçus (mais bon on ne peut pas tout avoir !) que nous enchainons donc directement avec la visite d’Angkor Wat. Il n’y a pas encore trop de monde à cette heure-ci et la visite est très agréable. En revanche, une partie du site est fermée pour cause de « bouddha day » (le jour de bouddha, qui tombe on ne sait tous les combien, la partie supérieure du temple reste fermée). Nous abrégeons donc la visite, que nous repoussons à un autre jour afin de pouvoir tout visiter d’un coup.

Une fois de retour au tuk-tuk, nous continuons le tour vers la grande boucle où nous ferons 5 arrêts :

  • Preah Khan
  • Neak Pean
  • Ta Som
  • East Mebon
  • Pre Rup
angkor_5
Avec Amandine et Jean-Yves au Ta Som

 

angkor_4
Preah Khan Temple

Tous d’architecture différentes, nous avons néanmoins eu un coup de cœur pour le tout premier (le Preah Khan), perdu au milieu de la jungle et de la végétation. A cette heure-ci, nous sommes encore relativement seuls sur chaque site ce qui permet d’en profiter encore plus ! Vers 12h, la chaleur devient vraiment écrasante et c’est avec un peu de difficulté que nous finissons la visite du dernier temple dont les marches très raides et étroites ne nous facilitent pas la tâche^^.

De retour en ville en début d’après-midi, nous rentrons dans nos guesthouses respectives pour se rafraichir avec un bon plongeon dans la piscine et avec une bonne sieste dans la chambre.

Nous ne ressortons qu’en début de soirée où nous nous rejoignons tous les 4 au night martket pour un petit repas et de succulents fruit shakes et pancakes au nutella.

 

 

Jour 2 : repos!

Après notre réveil matinal de la veille et la journée passée dans le bus le jour précédent, nous décidons de prendre une journée de repos. Au programme : sieste, piscine et retour à nos désormais habituels fruit shakes tous les 4 le soir même ;).

 

Jour 3 : petite boucle

angkor_6
Lever de soleil, deuxième essai

Pour notre seconde journée de visite sur le site d’Angkor, nous optons cette fois-ci pour le scooter électrique. Cela nous permet d’avoir une meilleure autonomie que le tuk-tuk. Nous nous donnons à nouveau rendez-vous à 04h45 avec Amandine et Jean-Yves pour retenter notre chance au lever du soleil en espérant que le ciel soit plus dégagé cette fois-ci. Il y a encore une fois foule à notre arrivée à Angkor Wat, mais nous dénichons à nouveau des bonnes places. Le résultat sera cette fois-ci un peu meilleur que la première fois mais le ciel reste quand même encore assez brumeux. Dommage !

angkor_8
Ta Phrom, le temple de Lara Croft !

Encore une fois nous commençons donc la petite boucle assez tôt et sommes presque tous seuls sur les premiers sites. Après la visite des deux premiers temples (Prasat Kravan et Banteay Kdei), nous arrivons au fameux « Ta Phrom », le temple de Lara Croft (beaucoup de scènes du premier film y ont été tournées) ! Il est déjà 9h et nous ne sommes plus les seuls sur place, mais cela n’enlève rien à la beauté des lieux. Les racines et les arbres ont envahi le site et les branches s’entrelacent avec les vieilles pierres. Nous continuons ensuite la petite boucle avec les temples Ta Keo, Spean Thmor, Chau Stay Tevoda et Thommanon, pour finir enfin avec le Bayon, un des sites les plus emblématiques d’Angkor. Les façades et les tours sont recouvertes de sculptures de visages et les détails sont impressionnants. Nous avons la « chance » de pouvoir le visiter à l’heure de manger : résultat nous sommes presque tous seuls à la fin de la visite ! Le gros inconvénient est en revanche que nous nous y trouvons donc en plein cagnard et que la chaleur est écrasante. angkor_9Après la fin de cette « petite boucle » (qui nous aura quand même pris près de 6h!), nous rentrons dans le centre de Siem Reap afin de recharger les batteries de nos scooters, et les notre par la même occasion ! Après un bon repas et un petit coup de flip à cause d’une CB avalée par un ATM (mais pas de soucis : plus de peur que de mal !), nous repartons tous les 4 vers 16h dans le but d’aller assister au coucher du soleil depuis le temple Phnom Bakheng. Mais il apparait que nous ne sommes pas les seuls à avoir eu cette idée et la queue pour accéder au temple est immense ! Ayant peur de louper le coucher de soleil, nous faisons demi-tour et irons l’admirer depuis un petit point de vue intermédiaire dans la montée. C’est complétement crevé par cette journée que nous rentrons en ville une fois la nuit tombée et allons déguster nos fruit-shakes au night market avant de rentrer dans nos petits « chez-nous ».

Comme nous souhaitons ré-utiliser nos scooters électriques le lendemain, nous demandons à notre guesthouse si nous pouvons le charger à l’hôtel (moyennant paiement pour l’électricité consommée) car nous n’avons plus de batterie. L’employée de l’accueil refuse de nous dépanner, et lorsque nous lui disons que le magasin de location est déjà fermé et que nous n’avons plus assez de batteries pour aller charger ailleurs, celle-ci ne souhaitera pas du tout nous aider, retournant jouer sur son téléphone et nous laissant donc dans l’embarras avec notre scooter vide. Un peu agacés par leur indifférence totale depuis notre arrivée, nous décidons d’aller voir à la guesthouse d’en face où la gérante acceptera directement que nous chargions notre scooter chez elle pour la nuit. Les employés étant plus aimables et les chambres moins chères, nous faisons donc nos sacs et changeons de logement dès le lendemain matin pour aller à celle d’en face.

angkor_11
Temple du Bayon

 

 

Jour 4 : Angkor Wat et Angkor Thom

Pour notre troisième et dernière journée de visite, nous mettons le réveil un peu plus tard et retrouvons Amandine et Jean-Yves vers 10h. Comme les tours supérieures d’Angkor Wat étaient fermées à notre passage le premier jour, nous retentons l’expérience cette fois-ci. Une file d’attente est mise en place pour y accéder et nous apprécions la vue sur les environs du temple. Attention, l’accès n’est autorisé pour les femmes que si les jambes et les bras sont couverts. Comme nous avions eu très chaud les jours précédents, nous avions opté pour les shorts cette fois-ci avec Amandine, en prenant soin de prendre quand même de quoi couvrir nos jambes dans nos sacs. Seulement le paréo autour de la taille ça ne marche pas ici et ce n’est pas accepté… Enfin si, mais avec le paréo acheté chez les commerçants du coin, forcément… Du coup heureusement qu’Amandine avait pensé à prendre un pantalon que nous avons pu enfiler à tour de rôle afin de monter dans les tours.

angkor_14
Baphuon

En redescendant, nous continuons vers « Angkor Thom », qui regroupe plusieurs temples dont le Bayon. Avant de poursuivre les visites, nous effectuons une petite pause repas / fruit shake en face de la « terrasse des éléphants ». Les prix des gargottes pour manger sont exorbitants (compter minimum 7$ le plat), mais nous faisons descendre les prix très rapidement sans même trop négocier et obtenons toute la carte à 3$. Quand on vous dit que tout se négocie au Cambodge… La technique est toujours la même : faire croire qu’on est un peu intéressés mais que les prix nous rebutent et commencer à partir voir ailleurs. angkor_13Et là comme par magie les prix chutent !
Après notre pause repas, nous finissons notre ballade par la visite des temples Baphuon et Phimeanakas, où je serai la seule à ne pas pouvoir rentrer. Rebelote, je me fais recaler avec mon paréo autour de la taille. Et c’est bien le seul endroit dans toute l’Asie où ça m’est arrivé ! En temps normal le but est juste de se couvrir les jambes, que ce soit avec un paréo, un pantalon, une jupe longue, un sarong ou quoique ce soit. J’ai beau avoir du argumenter à chaque fois : non, mon paréo ça ne passe pas à Angkor. Grrrrrrr.

Pour notre dernière soirée tous les 4 à Angkor, nous réitérons la sortie au night market pour un dernier shake tous les 4 ! Le lendemain matin, Amandine et Jean-Yves continuent la route vers Battambang tandis que nous restons 2 jours supplémentaires à Siem Reap. Nos chemins se recroiseront peut être dans le centre rouge en Australie fin mai, et d’ici là nous leur souhaitons un très bon voyage !!

 

 

Deux derniers jours de repos à Siem Reap : des insectes un peu gluants, mais appétissants !

Pour nos 2 derniers jours à Siem Reap à attendre de pouvoir récupérer notre carte bancaire avalée, notre programme ne sera pas très chargé : montage vidéo pour Florian et rédaction d’articles pour moi. Notre seule sortie « atypique » de ces deux jours sera notre repas au « Bugs Cafe » de Siem Reap. L’établissement, tenu par un français, a pour vocation de faire découvrir les insectes à ses clients sous forme de plats élaborés par un cuisinier cambodgien réputé. Le but : prouver qu’il est possible de faire de la cuisine bonne et raffinée avec des insectes. Comme nous sommes venus principalement pour tester, nous optons pour l’assiette « découverte » composée de : un feuilleté de fourmis rouges, une mygale frite en beignet, un wok de criquets et de larves aux poivrons, un nems au fourmis et une brochette de puce d’eau, tarentules et sauterelles. Autant le dire tout de suite : on n’en fera pas une folie et on ne va pas se mettre à cuisiner des araignées tous les jours à notre retour ! Nous sommes contents d’avoir tester, mais nous n’avons pas été subjugués par le goût des insectes, et la barrière psychologique à passer avant de mettre la tarentule dans sa bouche est un peu dure à passer… On appréciera quand même le beignet de mygale pour Jeanne, les araignées en brochettes et les nems aux fourmis pour Florian. Dans la foulée, nous partons sur une note sucrée avec fondue au chocolat, aux larves ainsi qu’un cheesecake aux fruits de la passion et criquets.

angkor_15

 

C’est sur cette note « exotique » que nous finissons notre séjour au Cambodge : une journée entière de bus nous attend le lendemain en direction de Bangkok où nous avons prévu de retrouver toute notre bande de copains venus nous rejoindre depuis la France pour passer deux semaines de vacances dans le sud de la Thaïlande ! Les maillots vont reprendre du service 😉 !!

 

Tous nos articles sur le Cambodge:

 

Pour voir toutes nos photos du Cambodge –> c’est ici !

Coin pratique

1 dollar ~ 4000 Riels

Au dessus d’1$, tout se paye souvent en dollars, les riels servent principalement pour les centimes ou les petites sommes.

 

Ticket d’entrée au site d’Angkor 1j/3j/1semaine : respectivement 20$ / 40 $ / 60$. Le ticket d’entrée 3 jours est valable sur une semaine.

Location scooter électrique deux places : 10$ par jour. Trouvés sur le « Sivatha Boulevard », à côté de la DHL post office, à un magasin de vente de sacs en cuir de croco.

 

Guesthouses:

European Guesthouse : 13$ la nuit avec climatisation et piscine. Chambre assez sombre et personnel pas sympa. Les prix de locations de scooters, services, restau et de laundry sont plus élevés qu’ailleurs.

Happy Guesthouse : 8$ la nuit avec ventilateur, 11$ avec clim. Pas de piscine mais personnel bien pus accueillant qu’à la guesthouse précédente et bonne nourriture.

 

Restaurants:

Night Market: pour les smoothies aux fruits délicieux !!

Sister food restaurant: très bonne nourriture à un prix très abordable.

Dans la même rue que le « sister food » et pas très loin, nous avons été à un buffet à volonté pas cher du tout et très bon, nous ne nous souvenons plus du nom

 

Quelques conseils pour la visite des temples :

  • Se lever tôt le matin, pour éviter les touristes et pour ne pas avoir trop chaud.
  • Prendre un pantalon avec soi si on veut opter pour le short 😉
  • Emporter de l’eau (même si on peut toujours en acheter dans les stands en face des temples). Chaque jour nous avons bu au moins 3L d’eau par personne tellement nous avons eu chaud !
  • Ne pas hésiter à négocier les prix des restaurants en face des temples : ils ont tendance à vraiment exagérer…
  • Prévoir de la place sur la carte SD et des batteries de secours pour la GoPro 😉

2 Responses

  1. Il faut prévoir une carte sd de 32 gigas pour trois jours^^ ca parait très beau et immense! Les temples ont tous l’air magnifique! Bref… j’ai envie d’aller au Cambodge ^^

Laissez un commentaire