Thaïlande du Nord, le bilan

 

Pour des raisons d’optimisation de trajet, nous avions choisi de diviser notre séjour en Thaïlande en deux parties : deux semaines dans le Nord fin Février, puis deux semaines dans le Sud mi-Avril. Cela nous permet en effet de réduire les temps de trajet et d’éviter de prendre des avions inutilement. Nous sommes donc arrivés en Thaïlande du Nord à Mae Sot par la frontière avec la Birmanie, et repartis 17 jours après à Bangkok direction Hanoï (en avion cette fois-ci). Nous planifions ensuite de redescendre le Vietnam, de passer au Cambodge, puis de rejoindre à nouveau la Thaïlande du Sud.

Nous attendions avec impatience ce séjour en Thaïlande : Florian souhaitait s’y rendre depuis un petit bout de temps, plus particulièrement dans le Nord du pays afin de découvrir ses paysages, prendre des cours de cuisine et se faire masser :). Nous savions que ce pays serait un des plus touristiques de notre voyage, mais nous pensions que le Nord serait encore assez préservé. Comparé au Sud on ne doute pas que cela soit beaucoup moins fréquenté, mais venant de Birmanie nous avons quand même eu un petit choc lors de notre premier soir à Chiang Mai : nous avons donc souhaité rapidement nous éloigner de tout ce tumulte et nous avons bien fait ! Le trip en scooter autour de Mae Hong Son nous a permis de retrouver beaucoup plus de nature et de nous sentir un peu plus « tout seul ».

Coucher de soleil à Pai pendant notre road trip
Coucher de soleil à Pai pendant notre road trip

Cependant on comprend facilement pourquoi ce pays attire tant de voyageurs : il est facile de s’y déplacer, les locaux parlent assez bien anglais, le coût de la vie est bien plus bas que chez nous et on y retrouve ses repères, le soleil et la chaleur en plus ;).

 

 

Itinéraire

10/02 – Jour 1 : Traversée de la frontière Birmanie / Thaïlande à Mae Sot + bus vers Chiang Mai via Tak

11/02 – Jour 2 : Chiang Mai

12/02 – Jour 3 : Boucle Mae Hong Son en scooter : route vers Pai

13/02 – Jour 4 : Boucle Mae Hong Son en scooter : route vers Mae Hong Son

14/02 – Jour 5 : Boucle Mae Hong Son en scooter : Mae Hong Sonmaps

15/02 – Jour 6 : Boucle Mae Hong Son en scooter : route vers Mae Chaem

16/02 – Jour 7 : Boucle Mae Hong Son en scooter : route vers Chiang Mai

17/02 – Jour 8 : Chiang Mai

18/02 – Jour 9 : Trajet Chiang Mai – Chiang Rai

19/02 – Jour 10 : Chiang Rai

20/02 – Jour 11 : Trajet Chiang Rai – Sukhothai

21/02 – Jour 12 : Sukhothai

22/02 – Jour 13 : Trajet Sukhothai -> Ayutthaya Bangkok

23/02 – Jour 14 : Trajet Bangkok – Ayutthaya

24/02 – Jour 15 : Ayutthaya

25/02 – Jour 16 : Ayutthaya -> Bangkok

26/02 – Jour 17 : Bangkok

27/02 – Jour 18 : Départ pour Hanoï

 

Bizarrement notre séjour en Thaïlande est passé très très vite ! Sûrement à cause de notre tour en scooter : on a adoré ces 5 jours et nous n’avons pas vu le temps passer ! Si c’était à refaire, nous aurions passé une journée de plus à Chiang Rai pour aller voir le triangle d’or et peut être une de moins à Chiang Mai ou à Sukhothai (qui est faisable en une ½ journée). Quant à Bangkok, malheureusement nous n’avons pas trop accroché cette ville (par faute de temps peut être ?). Nous sommes certains qu’elle regorge de merveilles et que plusieurs jours ne suffiraient pas à tout découvrir. Ce n’était juste pas le bon moment pour nous, mais à notre sortie du Cambodge, nous retenterons peut être le coup et y passerons 1 ou 2 jours supplémentaires :).

 

 

Logement

bilan_5
Pour 300 THB à Mae Chaem : bungalow privé !

Gros point positif pour la Thaïlande : le prix et la qualité des logements. Pour environ 350/400 Baths la nuit (soit un peu moins de 10 euros) nous avons toujours eu des logements propres, avec salle de bain privée et eau chaude, et parfois avec climatisation (compter plus dans les 500 THB dans ce cas). Même les guesthouses les moins chères que nous ayons payées (250 Baths à Chiang Mai et Chiang Rai, soit environ 6 euros) étaient toujours clean, bien que plus vieillottes et pas forcément avec la salle de bain privative.

En revanche contrairement à la Birmanie, pas de petit-déjeuner cette fois-ci :(. Nous ne l’avons eu qu’une seule fois dans notre dernière guesthouse à Bangkok, mais vu le prix de la chambre c’était pas plus mal de pouvoir profiter de ça !

 

 

Nourriture

bilan_7
Les brochettes de viande des night markets

Autre très bon point pour la Thaïlande : leur gastronomie ! Ce n’est pas une surprise, la nourriture thaï est excellente et variée, et pour vraiment pas cher ! En moyenne il est possible de manger pour 50/60 THB par personne dans les petits restos en bord de rue. La seule fois où nous nous sommes craqués niveau budget était pour un Burger King… Comme quoi…

bilan_2
Mango sticky rice !

Nous avons adoré pouvoir picorer pleins de petites spécialités dans les night markets : brochettes de poulets, de calamars, wontons, petits beignets et j’en passe !! Idem pour le sucré : entre les « rotis », les « mango sticky rice », les fruits et les smoothies nous nous sommes régalés. Évidemment nous n’avons pas échappé au pad-thaï : on en trouve partout pour des prix souvent très raisonnables, et c’est toujours aussi bon à chaque fois :). Florian a aussi beaucoup aimé la soupe « Tom-Yun » (soupe à base de curry rouge et de coco, avec des crevettes et de la citronnelle) : ça pique mais c’est excellent. Cela nous a fait du bien de varier un peu des nouilles sautées de la Birmanie : pour des prix raisonnables on peut déguster de très bon poulet au lait de coco ou bien aigre-douce par exemple.

Petite déception en revanche : ce n’était pas vraiment la saison des mangues pendant que nous y étions et nous n’en avons pas mangé de succulentes… Mais on s’est déjà rattrapés au Vietnam ;).

 

 

Transports

bilan_6
Dans le bus entre Chiang Mai et Chiang Rai

Après la Birmanie, nous avons pris l’habitude de nous déplacer en bus entre les grandes villes. C’est donc le moyen de transport que nous avons principalement utilisé pendant ce séjour. Comme au Myanmar on trouve des bus « standards » et des bus « VIP ». Ces derniers sont souvent plus chers mais on ne sait pas vraiment si la différence est flagrante. Même pour les bus « standards » nous avons eu un peu de tout : un bus avec WIFI entre Tak et Chiang Mai et un bus tout pourri entre Chiang Rai et Sukhotai par exemple… Presque tous les bus nous ont distribué des bouteilles d’eau, certains même des petits gâteaux ! Impossible de savoir à l’avance sur quel type de bus et de compagnie nous allions tomber.

Nous n’avons réalisé que trop tard que le train aurait pu être bien plus avantageux et plus confort que le bus : au moins dans un train on peut se lever, marcher, acheter à manger etc… Et puis ces derniers ont la réputation d’être vraiment clean en Thaïlande. Avec l’habitude prise au Myanmar nous n’y avons même pas vraiment songé… Dommage !! Nous n’avons pris le train qu’une fois entre Bangkok et Ayutthaya : à 15 THB l’aller par personne nous n’avons pas regretté notre choix.

 

Dans les villes, nous avons quasiment toujours opté pour l’option scooter (comme à Chiang Rai) ou vélo (Sukhothai et Ayutthaya) : ça ne coute vraiment pas grand-chose et on adore cette liberté de déplacement ! Seule condition pour les

Notre scooter pour le road trip!
Notre scooter pour le road trip!

scooters : laisser son passeport. Certains loueurs acceptent une photocopie accompagnée d’un dépôt de garantie, d’autres sont strictes là-dessus : le passeport ou rien. Nous avons du laisser celui de Florian une fois à Chiang Rai et n’avons eu aucun souci. Il faut juste s’assurer que le loueur passe bien en revue l’état complet du scooter et que tout soit bien noté. Et ne pas hésiter à prendre des photos pour garder des preuves !

Pour ce qui est des tuk-tuks, nous en avons rarement utilisé pendant ces 17 jours. En tout cas un conseil : négocier les prix et faites les vous bien confirmer avant la course !! Pour notre trajet entre la guesthouse et la station de bus à Chiang Rai, le chauffeur nous avait affirmé d’emblée la course à 50 THB (c’était tellement bon marché que nous n’avions même pas essayé de négocier), et nous avons beau eu lui faire répéter 2 fois, celui-ci nous a annoncé 150 comme par magie à la fin de la course…

Le cas de Bangkok est un peu isolé : pour une fois, les taxis sont bien moins chers que les tuk-tuks ! En revanche, exigez que le chauffeur mette son compteur (compter environ 35 THB/ km, sachant que toute les courses commencent obligatoirement à 35 THB). Sinon n’acceptez pas la course. Même si celui-ci essaye de négocier le prix directement, cela sera toujours bien plus cher que s’il avait mis son compteur (« same same », qu’ils disent tous -> mouais!)… De plus n’hésitez pas à vérifier à l’aide du gps de votre téléphone (ou de la super application maps.me :D) le trajet du chauffeur, histoire que celui-ci ne rallonge pas le chemin afin de faire monter la note… Enfin soyez ferme afin que le chauffeur vous rende l’intégralité de votre monnaie lorsque vous le payez, sinon ils se prennent un petit (ou gros) pourboire sans vous demander votre avis !

Quant aux moto-taxis elles peuvent valoir le coup si on est seul, mais à 2 cela revient vite cher.

 

 

Argent

On ne saurait pas dire le maximum autorisé par retrait, mais nous avons retiré sans problème des sommes allant jusqu’à 15 000 THB d’un coup. En revanche une commission de 200 THB est toujours prélevée à chaque retrait… Contrairement au Myanmar tout se paye en Baths (pas de dollars utilisés dans les hôtels).

 

 

Visas

Les ressortissants français disposent d’une exemption de visas pour tout séjour en Thaïlande inférieur à 30 jours, que l’entrée soit faite par voie terrestre ou aérienne. A la frontière vous recevez donc un coup de tampon et une fiche d’entrée/sortie est agrafée à votre passeport. Au départ du pays, l’agent contrôle alors que vous n’êtes pas restés plus longtemps que prévu, récupère la fiche et vous êtes libres de partir !

Bon à savoir : l’exemption de visas peut être accordée 3 fois dans un délai de 6 mois. On peut donc rester 1 mois en Thaïlande, en sortir pour aller visiter un pays et revenir en Thaïlande sans soucis, et encore une nouvelle fois dans un délai de 6 mois.

 

 

Sécurité

bilan_9
Portrait du roi et de son fils dans les rues de Bangkok

A l’image du Myanmar, nous ne nous sommes jamais sentis en insécurité en Thaïlande. Le tout étant évidemment de ne pas trainer dans les ruelles sombres la nuit ;). En revanche on avoue avoir été plus vigilants à nos affaires, notamment dans les endroits très fréquentés : qui dit pays plus touristique dit plus de pickpockets, surtout dans les grandes villes…

De plus, la présence policière est assez forte en Thaïlande, même si on ne connait pas trop le degré de corruption dans ce pays (après l’Inde et la Birmanie on se méfie un peu…). De manière générale nous avons trouvé les thaïlandais très respectueux envers la hiérarchie et le pouvoir, surtout envers leur roi : son portrait est présent absolument PARTOUT, et interdiction formelle de critiquer la famille royale, sous peine d’emprisonnement. De plus, à chaque fois que l’hymne national retentit dans les rues ou les magasins, tout le monde est tenu d’observer le silence sans parler ni bouger. C’est assez surprenant la première fois lorsque cela survient en pleine rue alors que vous êtes en train de faire quelques emplettes ^^.

 

 

Budget

budget

Nos dépenses ont été réparties de la façon suivante:

– 7939 Baths de nourriture, soit environ 6,03 euros par jour et par personne.

– 4639 Baths de transport, soit environ 3,52 euros par jour et par personne.

– 6890 Baths de logement, soit environ 5,23 euros par jour et par personne.

– 1680 Baths de visite, soit environ 1,27 euros par jour et par personne.

– 3414 Baths « d’autres » (comprendre bouteille d’eau, gâteaux, souvenirs etc) soit environ 2,39 euros par jour et par personne.

 

Notre budget en Thaïlande du Nord pour 17 jours s’élève donc à 25562 Baths, soit 18,6 euros par jour et par personne au lieu des 20 prévus. Le taux de change que nous avons utilisé pour nos calculs est 1 euros = 38,7 THB. Nous avons donc fait l’économie de 45,32 sur le budget prévisionnel. Ce qui n’est pas mal du tout sachant que nous nous sommes pas mal craqués sur les logements en fin de séjour : nous aurions pu prendre des logements moins cher, mais nous avions besoin de retrouver un peu de confort et surtout d’avoir la climatisation avec ces grosses chaleurs.

Et pourtant notre poste de dépense le plus important a été la nourriture… En même temps ce n’est pas trop surprenant pour un pays où les tentations sont grandes et présentes à tous les coins de rues !

Enfin nous ne comptons pas dans ce budget un petit extra massage et le cours de cuisine que nous nous sommes offerts pendant le séjour. Merci aux anciens collègues d’Axione de Florian pour leur enveloppe :).

 

Quelques exemples de prix en Thaïlande dans la vie de tous les jours :

  • Une bouteille d’eau : 10 Baths (~0,25 cts d’euros)
  • Un Pad-thaï : Entre 40 et 70 Baths (~1 à 2 euros)
  • Un paquet de biscuits : 5 Baths les petits paquets et 10 Baths les gros ! C’est à dire rien du tout !! (~0,12 à 0,25 cts d’euros)
  • Un coca : 30 Baths (~0,75 cts d’euros)
  • Une bouteille de bière « Chang » : 60 Baths (~1,5 euros)
  • Un cocktail : 150 Baths (~ 4 euros)
  • Un brochette dans les night markets : entre 10 et 20 Baths (~0,5 euros)
  • Un litre d’essence : 20 Baths (~0,5 cts d’euros)
  • Un litre de linge à laver : 40 Baths (~1 euro)
  • Une noix de coco : 40 Baths (~1 euro)

 

 

Bilan en chiffres

17 jours

5 bus, 2 scooters, 2 trains, 2 bateaux

0 jour de pluie 😀

2 touristas…

5 jours à moto dans le nord du pays

9 guesthouses

1390km et 27h de bus, 154 km de train, près de 600km en scooter, soit 2144 km parcourus

Pleins de pad-thaï

3 mango sticky rice

7 kilos perdus pour Florian depuis le début du voyage

Des bouddhas partout !!

 

 

Tip-top et Flip-Flop

 

Il est l’heure des oscars !

Meilleur paysage:

  • FlorianLe nord de la Thaïlande pendant notre tour en scooter
  • Jeanne : Leonardo DiCaprio
Paysage du nord du pays
Paysage du nord du pays

 

Meilleur restaurant :

  • Florian : « Jabo in Love« , les pieds dans le vide pendant notre road trip 🙂
  • Jeanne : idem ! (je parle toujours de Leonardo DiCaprio)

 

Meilleur hôtel :

  • Florian : Pongsara resort à Mae Chaem, le meilleur rapport qualité/prix du séjour
  • Jeanne : Sabaidee à Sukhotai, pour la piscine !!

 

Meilleur truc mangé :

  • Florian : toutes les brochettes des night markets
  • Jeanne : le pad-thaï au night market de Pai

 

Plus beau bouddha :

  • Pour tous les deux : le bouddha caché de Sukhotai !

 

Le bouddha caché !
Le bouddha caché !

Meilleur souvenir :

  • Pour tous les deux : le road-trip en scooter pendant 5 jours 🙂

 

Pire souvenir :

  • Pour tous les deux : la tourista à Chiang Mai et le cours de cuisine raté à cause de ça 🙁

 

 

Conclusion

bilan_8
Spectacle de danse traditionnelle à Chiang Mai

La Thaïlande du Nord, nous l’attendions avec impatience pendant notre périple. Nous souhaitions voir de nos propres yeux ce pays à la fois très critiqué par bon nombre de voyageurs, et adoré également. Au final, nous y avons trouvé un peu ce à quoi beaucoup de gens nous avaient prévenus : des lieux très touristiques, envahis par les bus et les tours organisés. Pourtant en s’éloignant un peu des chemins touristiques nous avons aussi découvert un pays à l’identité très forte et où les traditions savent trouver leur place au milieu de tant de modernisme. Nous avons surtout ressenti cela dans les grandes villes comme Chiang Mai ou Bangkok : au milieu des buildings, des starbucks et des macdos, les temples trouvent assez bien leur place, et les thaïlandais ont l’air d’être encore très attachés à leurs traditions et à leur culture.

En 17 jours nous n’avons eu le temps que de voir une toute petite partie de la Thaïlande du Nord, sachant que nous n’avons pas vu du tout la partie Est ! Le pays regorge de choses à voir et à faire et il faudrait plusieurs mois pour espérer en faire le tour et en profiter pleinement. Cependant, nous ne sommes pas sûr d’y retourner un jour. D’autres pays nous attirent bien plus et nous avons été assez rebutés par le côté trop touristique du pays…

Il nous restera donc à explorer la partie sud du pays courant avril, et pour cela nous ne serons pas seuls parce que nos copains nous rejoignent depuis Paris pour 2 semaines afin de profiter des magnifiques plages de sable blanc et du soleil! On se doute que niveau tourisme de masse nous serons assez servis dans le sud, on attend donc de voir, mais on a quand même vraiment hâte d’y être pour les copains, le soleil et la plongée ! Affaire à suivre !

 

Tous nos articles sur la Thaïlande du Nord :

 

Pour voir toutes nos photos de la Thaïlande du Nord–> c’est ici !

 

roadtrip_9

roadtrip_10

roadtrip_17

chiangrai_6

sukhothai_6

ayutthaya_1

2 Responses

  1. Carine Couturou

    coucou, c’est toujours un plaisir de vous voir et vous lire ont voyage avec vous bisous bisous à l’heure où je vous écris il neige en Alsace.

Laissez un commentaire