Chiang Mai et road trip dans le Nord Ouest

 

A notre arrivée à Chiang Mai depuis la Birmanie, il est déjà 20h. Le bus nous dépose à la gare routière et nous prenons un mélange de bus et de taxi collectif (une petite navette quoi…) pour rejoindre le centre. Nous partons directement à la recherche d’une guesthouse. Nous ne savons pas encore combien de temps nous resterons ici car notre programme pour la Thaïlande n’est pas du tout défini, et nous réservons donc seulement deux nuits pour le moment à l’hôtel Chiang Mai Inn, conseillés par Mathilde et Quentin que nous avions rencontrés deux jours plus tôt à Hpa-An. Pour seulement 250 Baths la nuit (environ 6 euros), la chambre est un peu vieillotte mais assez grande avec salle de bain privative. Pour 2 nuits ça conviendra tout à fait.

Après avoir posé nos sacs, nous ressortons illico manger en ville. Nous sentons directement que ce pays sera tout à fait différent du précédent : à peine arrivés en ville que nous avions déjà croisé 2 McDo, 1 Starbucks, des bars, pleins de boutiques de souvenirs et un nombre impressionnants de touristes (ou du moins de non-thaïlandais). Et puis nous avons bien senti dès notre passage de la frontière que les sourires n’étaient pas les mêmes ici : non pas la faute au thaïlandais bien sûr, mais on sent que ces derniers sont habitués à voir des touristes et à traiter avec eux tous les jours. Forcément, ça donne un rendu moins authentique quand on vient de passer 3 semaines en Birmanie et juste avant 3 semaines en Inde… C’est un peu comme un « retour à la civilisation » : tous ces touristes en train de boire des verres en terrasse, ces boutiques de fringues en tout genre (enfin surtout du genre touriste ^^) au bord de la route… On avait entendu dire que Chiang Mai était restée assez authentique, donc vous devinerez que ce premier soir on ne s’est sentis pas trop à notre place et un peu déboussolés… D’autant plus que nous avions choisi d’aller manger des fajitas ce soir-là (ceux qui me connaissent comprendront qu’après 1 mois et demi de sevrage je n’ai pas pu me retenir), donc côté « typique » on reviendra. Sûrement aussi la faute à la fatigue et à la journée entière de trajet que nous venions de passer : le lendemain on vous rassure ça allait déjà mieux !

roadtrip_21
Le mango sticky rice !

Le lendemain donc, on traine un peu dans la matinée à l’hôtel et prenons ainsi le temps de regarder un peu ce que nous allions faire dans les prochains jours. Après avoir regardé plusieurs blogs et avis sur internet (notamment celui de « Chronomundi »), nous décidons de partir dès le lendemain matin pour 5 jours en road trip scooter dans le Nord-Ouest du pays :). La boucle, appelée « Mae Hong Son loop » est réputée pour ses jolies routes, notamment la route 1095 comportant pas moins de 1894 virages ! Nous passons donc le reste de l’après-midi à nous promener un peu dans Chiang Mai, à manger notre premier « Mango sticky rice » (du riz gluant, de la mangue et du lait de coco : un délice !), à changer le reste de nos « Kyats » en « Baths » (faisant de Florian : the « Bath-Man » !), et à trouver une agence de location de scooter. Nous avions entendu dire beaucoup de bien au sujet de l’agence « Bamboo Bike », une des moins chères de la ville (à partir de 99 Baths la journée, soit 2,5euros…), mais ceux-ci n’ayant plus de scooters disponibles pour le lendemain, nous choisissons finalement de passer par notre hôtel. Les prix sont plus chers qu’au « Bamboo Bike » mais restent alignés aux autres agences : 200 Baths la journée (5 euros) pour un scooter automatique.

Le soir, nous allons manger au « Lazy Monkey Barbecue » dont le principe est assez sympa : on choisit ces brochettes parmi un large choix, puis celles-ci vous sont amenées une fois cuites. C’est trop bon, mais ça revient vite cher quand on a un gros appétit comme le notre…

Nous rentrons ensuite à l’hôtel pour préparer nos sacs pour les 5 jours à venir : nous choisissons de ne partir qu’avec nos petits sacs à dos et de laisser les gros à l’hôtel (où nous en profitons aussi pour réserver les 2 nuits supplémentaires à notre retour de roadtrip). Forcément ça oblige à voyager léger, mais c’est largement faisable et nos sacs ne sont même pas pleins ! Et moi qui partais avec une grosse valise quand je redescendais pour un weekend à Nîmes… Avec le voyage on s’adapte et on change ses habitudes !

 

 

Roadtrip jour 1 : route entre Chiang mai et Pai, 130km

Vers 9h le lendemain, nous récupérons le scooter et faisons les vérifications préalables avec le loueur, agrémentées de quelques vingtaines de photos (autant en Birmanie ils s’en contrefichaient de l’état du scooter, autant ici on ne préfère pas rigoler vu certaines histoires qu’on a entendu de loueurs peu scrupuleux à vous faire facturer des éraflures qui ne sont pas les votres). Nous adoptons directement notre nouveau bolide que nous nommerons « Oscar » pour le reste du séjour.

roadtrip_4
Doi Suthep : entrée par les escaliers /dragons

C’est donc parti pour la première étape : rejoindre Pai, à 130 km au nord de Chiang Mai ! Mais avant tout nous faisons un crochet par le temple du Doi Suthep, un des plus connus de la ville, et un des plus touristiques. Nous redescendons ensuite et mettons la route vers Pai. Les premiers kilomètres la route n’est pas très agréable : c’est surtout de la voie rapide pour sortir de l’agglomération, donc sans grand intérêt. Puis nous bifurquons sur la route 1095 et là les choses sympas commencent :). Cette route est assez connue dans le coin pour ses nombreux virages et sillonne à travers de très beaux paysages de montagnes et de forêts. Nous nous arrêtons vers 13h manger un pad thaï en bord de route et se reposer un peu avant de reprendre la route. Nous arriverons vers 16h30 sur Pai, après encore quelques pauses et de très beaux paysages traversés. Nous filons directement à la guesthouse « Tony GuestHouse » que nous avions repérée sur Booking.com la veille. Nous avions même choisi pour une fois de réserver sur internet afin de profiter d’une offre à -50% sur la nuit : 200 Baths la nuit au lieu de 400 Baths. Au final, nous aurons bien un bungalow à 200 Baths, mais c’était bien son prix initial : pas de réduction, le gérant ne voyait pas ce dont nous parlions… On ne sait toujours pas qui de Booking.com ou du propriétaire avait été à l’origine de l’entourloupe, toujours est-il que nous nous retrouvons donc dans une pièce de 9m2 perdu dans le jardin, sans meuble, avec des trous dans les murs et juste un lit avec un matelas super dur. « Salle de bain » commune sans eau chaude évidemment avec les araignées en cadeau. Bref du local, et pour le coup vraiment très cher pour ce que nous avions…

roadtrip_5
Pai Canyon au coucher du soleil

Nous repartons directement vers 17h pour voir le coucher du soleil depuis le « Pai Canyon »   à quelques kilomètres de la ville. La géologie du lieu est vraiment atypique : le canyon est profond, et nous ne marchons que sur des fines bandes de terres/sables qui serpentent au dessus de tout le paysage. Beaucoup de monde est venu pour le coucher du soleil, mais l’endroit est assez grand pour trouver un lieu à peu près isolé. Nous apprécions beaucoup ce coucher derrière les montagnes, puis décidons de repartir avant que la nuit tombe totalement (sans lampe torche, nous craignons un peu d’avoir du mal à retrouver notre chemin). Nous partons ensuite dans le centre ville de Pai au niveau du « night market » pour nous promener et manger un bout. Le « night market » est plein de petits stands d’objets et de fringues, mais aussi de stands de nourriture !

roadtrip_6
Petites friandises au night market de Pai

Entre brochettes, jus de fruit, fruits frais, spring rolls et autres mets appétissants en tout genre, nous ne savons plus où donner de la tête ^^. Nous testons donc quelques brochettes de poulpes grillées, des boules de riz gluant, des spring rolls, un pad thaï et des « rotis ». Le « roti » est l’incarnation du gras sous toutes ses formes : une crêpe revenue dans de l’huile et du beurre, agrémentée de fromage, œufs ou de fruits puis recouvert d’encore un peu de beurre, de sucre et de lait concentré… On soupçonne son inventeur d’être en business avec un laboratoire pharmaceutique anti-cholestérol ^^.

C’est donc le ventre bien plein que nous rentrons nous coucher sur notre planche en bois afin de profiter d’une bonne nuit de sommeil avant de reprendre la route le lendemain.

 

 

Road trip jour 2 : route entre Pai et Mae Hong Son, 107 km

roadtrip_7
Sai Ngam Hotsprings

Nous partons assez tôt le matin car de la route nous attend et nous avons prévu de nous arrêter plusieurs fois dans la journée sur la route. Notre premier stop : Sai Ngam Hotspring, des sources d’eau chaudes naturelles à quelques kilomètres de Pai. Nous avions entendu parler de cet endroit via le blog des Chronomundi, et l’idée de nous baigner dans une rivière d’eau à 40 degrés nous avait plu tout de suite ! Pour accéder aux sources, reprendre la route depuis Paï en direction de Mae Hong Son puis environ 13km après l’aéroport, bifurquer à droite au niveau du panneau. Une petite cabane en bois se situe dès la sortie du virage et il faut alors s’y arrêter afin de payer les droits d’entrée à la source («20 Baths par personne + 20 Baths pour le scooter, un prix dérisoire comparé à celui d’autres « Hotsprings » du coin où le prix peut monter à 200 Baths par personne). Une fois les droits d’entrée payés, la route continue encore sur 3 ou 4 km, et là ce sont des enchainements de montagnes russes ! Un peu flippant des fois avec le petit scooter quand on ne voit pas la pente de la descente tellement celle-ci est raide, mais nous nous sommes vraiment crus dans un « rollercoaster » ! Arrivés à la source, nous sommes quasiment seuls : seul un autre couple de français (Geoffrey et Marie, que nous re-croiserons après plusieurs fois pendant notre trip en scooter !) sont déjà sur les lieux. Nous ne perdons pas de temps et nous nous jetons à l’eau directement. L’eau est translucide et la température est parfaite : c’est un vrai bonheur ! Nous y resterons une bonne heure, puis repartons lorsque l’endroit commence à être un peu trop fréquenté.

roadtrip_8
Petite pause déjeuner au « Jabo in love »

Nous mettons ensuite le cap vers les grottes de Mae Lana. Il nous faut pour cela sortir de la route principale sur quelques kilomètres et le chemin est parfois un peu chaotique. Nous espérons donc que le jeu en vaudra la chandelle ! Arrivés sur place, nous sommes déçus d’apprendre que l’entrée à chaque grotte est payante (200 Baths par personne pour les moins chères). Nous décidons tout de même de tenter le coup afin de ne pas être venus jusqu’ici pour rien et choisissons donc de visiter la « Diamond Cave ». La visite se fait obligatoirement avec un guide et la grotte est assez jolie, avec de beaux cristaux, stalagmites et stalactites. Cela ne valait pas un prix si élevé selon nous mais nous apprécions tout de même la balade. Sur le chemin du retour nous nous arrêtons manger dans la commune de Jabo à un petit restaurant en bord de falaise. Nous avons adoré cet endroit et avons même pu manger les pieds dans le vide ! Et en plus la nourriture était très bonne (plat unique en revanche qui change tous les jours).

Nous reprenons ensuite la route vers Mae Hong Son où nous arrivons vers 17h. Nous tournons et galérons un peu pour trouver une guesthouse pas trop mal et pas trop chère : depuis plusieurs nuits nous ne dormons pas forcément très bien et souhaitons donc trouver un endroit sympa pour les 2 prochaines journées. Nous atterrissons alors à la guestHouse « KiangDoi House», toute proche du lac et du centre. Pour 500 Baths la nuit, la chambre est bien équipée et propre, le lit est confortable et la salle de bain clean. No comment en revanche pour la petite bible posée sur la table de chevet…

Le soir nous sortons manger un petit bout au night market de la ville au bord du lac, puis rentrons nous coucher.

 

 

Road trip jour 3 : Mae Hong Son et ses environs

roadtrip_10
Pont du Sutong
roadtrip_9
Wat Phra That Doi Kong Mu
roadtrip_11
Cascade Pha Suea

Aujourd’hui nous avons décidé de faire une pause dans les kilomètres : comme nous passons 2 nuits consécutives à Mae Hong Son, on profite de la journée pour faire la grasse matinée et aller visiter les environs en scooter. Nous montons tout d’abord au sommet de la colline surplombant la ville au Wat Phra That Doi Kong Mu, où nous recroisons à nouveau Geoffrey et Marie qui continuent leur route vers leur prochaine étape. Nous remontons ensuite quelques kilomètres en direction de Paï afin d’aller voir la cascade Pha Suea, très belle et imposante : une petite pause fraicheur qui fait du bien avec cette chaleur écrasante (36 degrés à l’ombre, même avec le vent et la vitesse sur le scooter ça chauffe !). Sur la route nous nous arrêtons aussi au pont de Sutong, très joli pont en bambou enjambant plusieurs champs où nous en profitons pour déguster un petit jus au fruit de la passion très désaltérant. Nous nous rendons ensuite à la « Fish Cave » : nous ne savions pas du tout à quoi nous attendre mais le nom nous paraissait sympa et a suffi à attirer notre curiosité ! Au final c’est plus un joli parc qu’une cave, mais l’attraction principale reste les énormes poissons dans l’étang qui se sautent les uns sur les autres pour se disputer le moindre petit bout de salades jeté par les touristes. Bon pour 100 Baths on avoue avoir été assez déçus, mais ça fait aussi partie du jeu !

Nous rentrons vers 16h, totalement « fiu* » à cause de la chaleur et profitons donc de ce petit jour de repos pour faire une bonne sieste :). Vers 18h30 nous ressortons boire un verre (cocktails vraiment pas tip-top) et manger dans un vrai restaurant : soirée de luxe puisque nous sommes le jour de la saint Valentin ! Et que nous avons aussi envie de nous faire plaisir de temps en temps :).

 

 

Road trip jour 4 : trajet de Mae Hong Son à Mae Chaem : 166km

roadtrip_14
Les champs de tournesols grillés 🙂

Aujourd’hui nous entamons une grosse étape de notre périple : 166km de trajet jusqu’à Mae Chaem. Sur le trajet, nous faisons un petit détour afin d’aller voir les champs de tournesols de Thung Bua Tong. Mais petit problème nous nous sommes rendu compte (un peu trop tard et au bout de quelques kilomètres déjà parcourus…) que les tournesols étaient tous cramés (oui, c’était donc ça les petites boules brûlées sur le bord de route depuis le début : des tournesols fanés…). Nous faisons donc demi-tour afin de récupérer la route principale et en profitons pour faire une petite pause au niveau d’une cascade un peu isolée. Pour y accéder nous devons marcher une dizaine de minutes à travers la jungle thaïlandaise avec la petite peur pour moi de tomber sur un serpent à n’importe quel moment… Au final ça ne sera pas un serpent mais une énorme araignée (5 cm c’est déjà trop grand pour une araignée) derrière la porte des toilettes… Dis comme ça ce n’est pas grand chose, mais personnellement cela suffit à me donner des frissons pendant plusieurs instants.

Le reste de la journée jusqu’à Mae Chaem sera longue et pas très intéressante : les paysages sont tous très secs, pas de points d’intérêts en particulier et la chaleur est écrasante.

Nous sommes donc contents d’arriver à destination en fin d’après-midi! La ville de Mae Chaem n’est pas très touristique et nous nous arrêtons à la guesthouse « Pongsara resort » où nous logeons dans un bungalow tout neuf et tout propre pour seulement 300 Baths. La meilleure guesthouse de notre boucle : bungalow impec, TV (pas forcément utile mais quand même), frigo, ventilo, lit d’environ 18m de large (à peu près), wifi et petite terrasse ! Pour manger le choix est par contre assez limité et nous mangerons un plat de nouilles dans un petit restaurant juste en face de la guesthouse. A la fin du repas, nous partons en expédition avec notre scooter à la recherche de gâteaux et de cookies dans la ville :D. Il faut dire qu’en rentrant le programme est chargé et important : ce soir c’est la reprise de la saison 6 de The Walking Dead et hors de question de ne pas regarder ça accompagnés de sucreries ! Une bonne série avec des gâteaux, c’est ça le bonheur en fait (trolololo).

 

 

Road trip jour 5 : retour sur Chiang Mai, 119km

roadtrip_16
Wachirathan Waterfall

Dernière journée de notre petit tour dans le nord ouest du pays : nous quittons Mae Chaem en direction de Chiang Mai en début de matinée. Après une petite pause en bord de route pour prendre un petit déjeuner et acheter de succulentes bananes, nous nous arrêtons au niveau d’une très belle cascade sur la route, puis faisons notre pause déjeuner au niveau d’une deuxième (la Wachirathan waterfall). La route est bien plus agréable que la veille : les paysages sont à nouveau verts, la route agréable, bref que du bonheur ! roadtrip_17Nous passons également tout proche du sommet le plus haut du pays dans le Doi Inthanon National Park mais nous n’y monterons pas : apparemment la vue n’y est pas si top et le prix d’entrée est assez élevé. Nous nous arrêtons en revanche à un très joli temple en bord de route avant d’entamer une portion d’autoroute vraiment longue et pas du tout intéressante sur les 50 derniers kilomètres avant l’arrivée à Chiang Mai.

Nous arrivons en ville vers 15h et rendons le scooter sans problème. Nous récupérons nos sacs et les clés de la chambre et en profitons aussi pour réserver le cours de cuisine thaïlandaise du lendemain.

roadtrip_18
Wat Chedi Luang Temple

En fin d’après-midi, nous sortons nous balader dans Chiang Mai et allons visiter le Wat Chedi Luang temple, de justesse avant sa fermeture ! Juste à côté nous tomberons sur un match de Sepak Takraw, le sport national. Ce sport est en fait une sorte de volley à trois, mais qui se joue… avec les pieds. Sauts en l’air, coup de pied retournés de Taekwondo : nous sommes vraiment impressionnés par tant de souplesse et de dextérité ! A la fin du match, nous assistons même à une cérémonie dont nous ne comprenons pas le but : défilé de motards policiers, tambours, feux d’artifices, discours de plusieurs militaires, hymne repris en cœur par le public… Nous assistons à tout cela en attendant impatiemment le spectacle de danse (nous voyons les danseuses en costume traditionnel répéter derrière nous). A la fin de ce petit interlude d’environ 1h les matchs reprennent mais nous nous décidons tout de même à quitter les lieux pour aller manger. Ce soir nous commençons par le dessert : en passant devant un stand de roti au nutella avant de trouver un restaurant je n’ai pas pu résister ;).

roadtrip_19
Match de Sepak Takraw

Le lendemain matin le réveil sonne vers 8h : nous devons êtres prêts pour partir aux cours de cuisine à 9h. Mais comme la poisse ça me connait, je ne me sens vraiment pas bien du tout ce matin. Sûrement la faute aux fraises non lavées mangées la veille… Nous nous étions sentis enjoués à l’idée de déguster des fraises en février et les avions mangées directement dans la rue, sans les laver… L’erreur à ne pas faire en temps normal et encore plus en Asie… Même si nous ne sommes pas certains que les fraises soient à l’origine du problème, vu les circonstances cela reste quand même fortement probable. Toujours est-il que pour ma part je ne me sens pas du tout en forme pour aller aux cours de cuisine. J’annule donc et Florian y va seul, un peu le bide retourné mais dans un meilleur état que moi quand même. Au final à son retour vers 15h, celui-ci me dit n’avoir rien pu manger de la journée car il ne se sentait vraiment pas bien… Vraiment pas de chance pour cette journée qu’il attendait depuis si longtemps… Il a quand même pu cuisiner les 8 plats prévus (sans pouvoir y goûter) et récupérer les recettes, mais cela ne s’est pas passé dans les meilleurs conditions :(.

Nous passerons le reste de la journée à l’hôtel, malades à essayer de récupérer au maximum pour pouvoir repartir le lendemain vers la prochaine étape du voyage : Chiang Rai.

 

Malgré nos petits problèmes gastriques du dernier jour, nous avons été ravis de nos premiers jours en Thaïlande :). Nous nous étions sentis fatigués et pas à notre place en arrivant à Chiang Mai et au final le road trip nous a permis de sortir des sentiers battus et d’explorer les environs avec la liberté que procure le scooter :). Un petit tour que nous conseillons donc à tous les amateurs de route de montagnes, de conduite en scooter et de beaux paysages !

 

roadtrip_2

 

Tous nos articles sur la Thaïlande du Nord :

 

Pour voir toutes nos photos de la Thaïlande du Nord–> c’est ici !

 

Coin pratique

1 euro ~ 39 THB

 

Entrée au temple de Doi Suthep à Chiang Mai : 30 THB par personne

Location scooter : 200 THB par jour auprès de notre hôtel

Entrée au Sai Ngam Hotsprings : 20 THB par personne + 20 THB pour le scooter

Visite de la Diamond Cave : 200 THB par personne

Bus Chiang Mai – Chiang Rai : 116 THB par personne, départ toutes les heures environ. 3h ou 4h de trajet.

 

GuestHouses:

Chiang Mai Inn à Chiang Mai : 250 THB pour une nuit pour une chambre double avec salle de bain. Chambres sommaires mais convenables. Personnel très sympa et serviable. Service de laundry pour 40 THB/kg.

Pongsara Resort à Mae Chaem : 300 THB le bungalow avec salle de bain. Tout neuf et très propre

 

Restaurants :

Nous avons presque toujours mangé dans des petits restaurants de bord de route ou dans le night market. On vous conseille quand même le restaurant suivant :

Jabo in love : sur la route de Mae Lana entre Pai et Mae Hong Son. Plat unique tous les jours mais très bon, et la vue est superbe !!

 

2 Responses

  1. Salut les Globetroopers !
    S’il n’est pas trop tard, à 13 km au Sud de Chiang Rai, je vous conseille un détour par le Wat Rong Khun, le temple le plus « original » que je connaisse ! Vaut le détour si vous n’êtes pas loin !

Laissez un commentaire