Parc du Corcovado et retour en France

Du 24/03/18 au 30/03/18

 

Panneau de circulation à Bahia Drake

Après notre escale d’une nuit à Uvita et ses longues plages, nous continuons vers notre avant-dernière étape au Costa Rica : la péninsule du Corcovado. C’est un des plus grands parcs du pays, et il possède une des plus riches biodiversités du monde. Rien que ça ! Pour y accéder, il faut se rendre jusqu’à Bahia Drake, d’où de nombreuses excursions sont organisées tous les jours.

La tente chez Pachamama

Il n’est pas forcément évident de l’atteindre : en saison sèche il y a une route praticable, mais 4×4 fortement conseillé car les pentes peuvent être raides et il y a quelques passages de guets importants à franchir. Il ne faut pas hésiter à contacter les hébergements sur place pour connaitre à l’avance l’état de la route. En saison des pluies en revanche, il faut prendre le bateau depuis Sierpe pour rejoindre la ville.

La yourte chez Pachamama

Cela en fait donc une destination pas souvent visitée par les touristes, et c’est tant mieux pour nous.

 

Depuis Uvita nous mettons environ 4h ou 5h pour arriver à Bahia Drake. Pendant 4 nuits nous logeons en demi-pension à « Pachamama » chez Babette et Pascal, 2 français expatriés depuis 7 ans au Costa Rica. Le cadre est très intimiste puisqu’ils ne possèdent que 2 « logements » pour le moins bien particuliers : une tente et une yourte ! Mais attention, c’est la version luxe ! Tout est super bien aménagé et très propre, nous avons de l’espace et une terrasse ainsi qu’une salle de bain privée. Tous les soirs nous dégustons de très bons plats concoctés par nos hôtes, qui nous changent des « haricots/riz/patate » dont nous avons l’habitude depuis quelques mois.

 

 

Le parc national du Corcovado

Premier jour à Bahia Drake, on se repose et on profite de la grande plage de la ville avant de partir en ballade avec Pascal, qui nous emmène nous baigner dans une rivière juste derrière sa propriété.

Ce n’est que le deuxième jour que nous partons véritablement découvrir le parc national du Corcovado. Depuis Bahia Drake, on y accède par bateau, obligatoirement accompagnés d’un guide. Le réveil est matinal : il y a 1h de trajet avant d’arriver sur place et les animaux sont surtout actifs le matin ! Notre groupe de 8 ainsi que notre guide sommes déposés sur la plage. Nous randonnons pendant 5h dans le parc, toujours accompagnés de notre guide. Il n’y a aucun dénivelé, mais la chaleur écrasante rend ça tout de même assez physique !

On se rend très vite compte de la densité assez incroyable de faune autour de nous. Dès les premiers instants nous apercevons déjà des aras et des iguanes, suivis quelques instants plus tard par plusieurs agoutis (des rongeurs d’Amérique Centrale), des oiseaux et de très beaux basilics (pas celui d’Harry Potter, mais des gros lézards tout vert, aussi connus sous le nom de Jésus Christ pour leur faculté à marcher sur l’eau ! True story).

Nous apercevons également les 4 types de singes du Costa Rica (singes hurleurs, capucins, singes araignées et singes écureuils), et des pécaris (des cochons sauvages), que de loin nous avons pris l’espace d’une seconde pour des petits félins… Je vous laisse deviner l’excitation générale du groupe avant de nous rendre compte que c’était en fait des petits cochons.

Outre les différentes espèces d’insectes, les papillons et autres petites bêtes, nous apercevons également une vipère tout en haut d’un arbre, repérée grâce à l’œil affuté de notre guide. Cerise sur le gâteau : vers la fin notre guide nous montre un couple de tapir en train de faire tranquillement leur sieste du matin. C’était vraiment très impressionnant de se retrouver face à ces animaux : nous n’aurions jamais imaginé à quel point ils pouvaient être gros !! C’est d’ailleurs le plus gros animal terrestre d’Amérique Centrale !

Nous avons été vraiment très impressionnés par la densité de la faune dans le parc national du Corcovado. Nous avions l’impression d’en découvrir toutes les 5 minutes. Quand on sait que 20% des animaux sortent le jour et 80% la nuit… On n’ose pas imaginer ce que ça donne une fois le soleil couché ! Notre guide était également très très bon dans son domaine et nous a fourni des précieuses informations sur la faune et la flore du Costa Rica.

Il est également possible de dormir directement dans le parc dans des grands dortoirs aménagés, mais ce n’est vraiment pas donné et il y a de quoi faire exploser le budget…

 

Découverte de Bahia Drake

Pour notre dernier jour sur place, notre hôte Pascal nous emmène une nouvelle fois en ballade afin d’aller explorer la côte et ses plages désertes.

Au départ du village, la marche est facile et longe de très beaux paysages. Nous voyons à nouveau beaucoup de couples d’aras, des basilics et quelques coatis. Au bout, nous nous arrêtons manger dans un petit « soda » (le nom donné aux restaurants costaricains) connu par Pascal. On a même plutôt l’impression d’être directement chez l’habitant ! Un bon poisson grillé, du soleil, la mer juste à côté et quasiment aucun touriste : le rêve, non ?? Nous en profitons également pour piquer une tête dans une mer à la température d’un bain.

Une très bonne et belle journée, où nous avons vu des criques magnifiques et où on se serait bien vus rester un peu plus longtemps !

Bahia Drake et le parc du Corcovado étaient réellement la cerise sur le gâteau de ce séjour au Costa Rica. L’endroit n’est pas encore trop touristique et a su conserver sa totale authenticité. On s’y sent bien, on y est tranquilles, il n’y a qu’à profiter de la nature qui nous entoure ! Si on rajoute à ça l’accueil de nos hôtes à la pension Pachamama, on pourrait appeler ça un petit bout de paradis.

 

San Gerardo de Dota et le retour…

Forcément avec tout ça, on a donc un peu du mal à partir d’ici, mais malheureusement la fin du voyage approche à grand pas et il est temps pour nous de nous rapprocher petit à petit de la capitale, d’où notre avion pour la France nous attend.

Avant cela, une dernière étape nous attend dans la région du San Gerardo de Dota, où nous passons une dernière nuit et journée tous les 4 dans un magnifique Airbnb tenu par une famille française expatriée. Pour notre ultime jour de voyage, nous faisons une randonnée dans le Cloudbridge Nature Reserve. Une ballade très sympathique avec de belles cascades, et quelques montées assez physiques, que nous clôturons avec un bon restaurant et une dernière partie de belote costaricienne (dont l’équipe gagnante est sans surprise Jeanne+Paul, bien que l’équipe des « Flo » se soit bien défendue pendant ces 3 semaines de tournoi intense…).

En fin de soirée, mes parents nous amènent à la gare de bus de la grande ville la plus proche où notre bus pour San José (la capitale) nous attend. Eux restent encore 2 jours de plus que nous, mais Florian et moi devons rentrer un peu plus tôt car Florian reprend très vite le travail sur Paris, et nous souhaitons pouvoir profiter de quelques jours de réacclimatation avant de redémarrer tout ça…

Arrivés le soir à San José, nous passons la nuit à l’aéroport international, complétement vide et où il n’y a absolument pas de quoi s’occuper ! Finalité : nous passerons notre dernière nuit au Costa Rica en mode « aventure », à dormir à même le sol et dans le froid derrière les bancs de l’aéroport. Tôt le lendemain notre avion pour Francfort nous attend. 14h de vol plus tard, c’est un dernier cours vol qui nous mènera à l’aéroport Charles de Gaulle, où tout a commencé 7 mois et demi plus tôt

 

La surprise

Quel sensation étrange de se retrouver à nouveau ici et de récupérer nos gros sacs sur les tapis roulants… Comme une impression de déjà vue. En ayant déjà vécu cette situation il y a presque 2 ans, on ne sait donc pas trop comment on se sent fasse à tout ça. Contents de retrouver nos amis et notre famille ? Tristes d’avoir fini ce beau voyage ? Certainement un gros mélange des deux…

L’appel whatsapp !

Il y a tout de même une différence majeure avec notre précédent retour : cette fois-ci la famille de Florian ne sera pas là pour nous accueillir à l’aéroport ! Nous ne les avons pas mis au courant de notre retour (ils pensent à vrai dire que nous ne rentrerons que dans 1 mois), et allons leur faire la surprise directement à la maison ! Avec l’aide de notre copain Maxime venu nous chercher à l’aéroport (merci encore beaucoup à lui), du cousin et de la cousine de Florian, tous les 2 infiltrés chez ses parents, nous voilà donc prêts à les surprendre !

Arrivés devant le portail, Florian appelle ses parents sur WhatsApp : « Vous ne savez pas quoi, on vient d’arriver devant une nouvelle guesthouse au Costa Rica, il faut absolument qu’on vous montre ! ». Visio activée : la maison apparait derrière… Il ne faut pas longtemps aux parents de Florian pour comprendre qu’il se trame quelque chose et que ce qu’ils voient derrière nous leur est étrangement familier… Surprise !!!! Notre plan a fonctionné, et on est bien contents de pouvoir enfin les revoir en vrai !

Le lendemain, nous faisons à nouveau la surprise à la sœur de Florian, ses 2 nièces et son beau-frère, venus tous les 4 fêter le repas de Pâques en famille. Émotions et grandes embrassades sont au rendez-vous. Il n’y a pas à dire, ça fait du bien de retrouver tout le monde !

 

A nouveau nous avons la sensation d’être partis il y a 2 semaines, et pourtant que plusieurs années se sont écoulées depuis notre départ. Ce voyage aura beau avoir été très différent du premier, il n’en pas été moins magique, et nous sommes fiers et heureux d’avoir à nouveau réalisé notre rêve et vécu toutes ces inoubliables aventures.

Pour le moment nos récits d’aventures s’arrêtent donc ici. Merci à toutes les personnes qui nous ont suivi à travers notre blog ou la page Facebook. Merci à mes parents pour ses fabuleuses 3 dernières semaines de voyage. Ce fût un vrai plaisir de partager toutes nos découvertes avec vous tous. On vous promet un petit bilan sur le Costa Rica et sur ce 2ème voyage rapidement, même si les articles « récits de voyages » s’arrêtent là pour le moment.

Mais contrairement à la fois précédente, je ne finirai par cet article par « THE END », parce que ce voyage est peut être fini pour le moment, mais c’est pour mieux repartir, et nous ne doutons pas un seul instant que nous revivrons d’autres belles aventures dans les années à venir.

 

Alors surtout, en attendant…. VOYAGEZ !

 

 

 

Tous les articles du Costa Rica : 

 

 

 

3 Responses

  1. Même commentaire que pour le premier : Beaucoup en rêve,peu le font…. Felicitations a vous d avoir eu le courage de tout laisser pour vivre votre reve…qui plus est deux fois !! Vos recits vont nous manquer 🙂

    Alban

    • Merci Alban !! Même si les gros voyages sont finis pour le moment, quelques bilans sont à venir, et peut être d’autres articles pour nos prochains courts voyages ! Et qui sait, peut être qu’un jour il y aura une « partie 3 » au long voyage !! ^^

      Bise à vous deux

      Jeanne et Florian

  2. Merci pour l’article et pour les conseils 🙂

Laissez un commentaire