Costa Rica, nous voilà : premier arrêt à Tortuguero

Du 12/03/18 au 14/03/18

 

Après une longue journée d’avion et de transfert à l’aéroport de Bogotá, nous voici arrivés au Costa Rica ! Premier pays d’Amérique Central pour nous deux, c’est aussi l’occasion de grandes retrouvailles puisque nous y rejoignons mes parents, arrivés quelques heures avant nous depuis la France. Mais c’est aussi le dernier pays de notre trip… On prévoit donc de profiter au maximum de ces 3 dernières semaines !

 

Ce n’est que le lendemain matin au réveil que nous retrouvons mes parents dans le hall de l’hôtel, après plus de 6 mois sans s’être vus ! On est bien contents de commencer ces 3 semaines de roadtrip avec eux, d’autant plus qu’ils nous ont apporté quelques petites victuailles de chez nous, qui risquent de ne pas faire long feu ;).

Pour ce séjour, mes parents sont passés par l’association « ToutCostaRica », qui leur a fournit des renseignements précieux sur tout le parcours, ainsi que des bons plans et des réductions sur pas mal d’activités, de restaurant et d’hôtels. Le matin avant de récupérer la voiture, nous avons donc le droit à un briefing par une des membres de l’association concernant notre trajet à venir, la conduite au Costa Rica, et pleins d’autres petites informations très intéressantes avant de partir.

Attention petite précision avant de lancer la série « carnets de voyage » du Costa Rica : tout le mérite de l’organisation de ces 3 semaines revient entièrement à mes parents. Toutes les réservations, les activités, l’itinéraire… ils ont tout fait depuis la France, et on les remercie encore grandement pour ça !

 

A Kayak dans le parc national

Sur le bateau en direction de Tortuguero

Une fois la voiture récupérée, on met le cap vers Tortuguero sur la côte Caraïbes. Le parc national de Tortuguero n’est accessible que par bateau ou par avion, et nous devons donc laisser la voiture à La Pavona. De là, 2 bateaux partent l’après-midi à 13h30 et 16h30, et nous arrivons à temps pour prendre le dernier. Le trajet dure 1H30 et nous permet déjà de bien nous imprégner de l’ambiance du parc : on se croirait sur l’amazone ! Le village où nous arrivons est tout petit, mais on apprécie beaucoup l’ambiance, très relaxante.

Les réveils sonnent tôt le lendemain matin : nous avons rendez-vous à 06h avec Jessica de l’agence « Tortuguero Tours ». Elle sera notre guide pour un tour en kayak dans les canaux. Il est aussi possible de faire cette balade en bateau moteur, mais les kayaks permettaient d’avoir beaucoup plus de liberté et de pouvoir s’approcher le plus possible des animaux. Dès les premiers instants, nous apercevons déjà toucans et aras. Les animaux sont déjà bien réveillés ! Jessica nous apprend beaucoup de choses sur la faune et la flore local, et on est bien contents de l’avoir à nos côtés pour bénéficier de toutes ces informations. Par la suite, nous apercevons des singes hurleurs, des singes araignées, un énorme iguane, un bébé crocodile tout mignon, de beaux oiseaux, un caïman en camouflage, en même une loutre !

Décidément, ce séjour commence bien et nous en avons déjà pris pleins les yeux en à peine quelques heures. Le fait d’être en kayak, et d’être parfois tous seuls dans les canaux fut également un vrai plus : un pur moment de calme et sérénité.

 

Nos premiers paresseux !

Après une pause déjeuner à l’auberge suivi d’une petite sieste, on ré-enchaine avec cette fois-ci la visite du parc de Tortuguero à pied. Il n’y a qu’un seul chemin, à faire en aller-retour et cela prend environ 2h à 3h. On y voit forcément moins d’animaux que sur les kayaks, MAIS on y croise nos tous premiers paresseux ! Dur de les apercevoir, tant ils sont immobiles et se fondent totalement dans le décor. Il faut donc s’armer de patience, marcher doucement et s’équiper de jumelles. Le premier que nous rencontrons dort en boule en haut d’un arbre, mais nous avons la chance d’en voir un bien actif quelques instants après (« actif » reste un adjectif tout à fait relatif pour un paresseux…). Pour se protéger des prédateurs, les paresseux se hissent tout en haut des arbres, et à moins d’avoir un super zoom sur l’appareil photo, il n’est pas facile de voir quelques choses sans une paire de jumelles. Autre difficulté de l’observation des paresseux : les nids de termites, qui de loin leur ressemble comme 2 gouttes d’eau ! Dans le parc nous observons également des dindes sauvages du Costa Rica.

 

Le lendemain, nous reprenons le bateau dans l’autre sens et récupérons la voiture laissée 2 jours plus tôt pour partir en direction du sud de la côté Caraïbes, à Cahuita.

Une première étape au Costa Rica déjà remplie de découvertes et de pleins d’animaux sauvages, dont les caïmans et crocodiles qu’on est très contents d’avoir aperçus lors de notre sortie en kayak !

 

Coin pratique

1 euro ~ 680 CRC (colon costaricain)

 

Bateau La Pavona – Tortuguero : 2 à 3 trajets par jour, dans les 2 sens. Compter 1h30 de bateau. Possibilité de laisser la voiture au parking gardé de la Pavona.

Tortuguero Tours avec Jessica : 3h de kayak avec Jessica, la seule guide du coin francophone.

 

Logements :

Cabinas Paisajes del Tortuguero : au bord de la plage, chambres double avec sdb et cuisine à disposition.

Laissez un commentaire