La région du volcan Arenal

Du 16/03/18 au 21/03/18

 

Fini la côte Caraïbes ! Après avoir passé 4 jours entre Tortuguero et Cahuita, nous rentrons un peu plus dans les terres en direction de la région du volcan Arenal, dans le nord-ouest du Costa Rica.

Sur la route, nous passons devant des immenses champs d’ananas, et en profitons pour en acheter quelques uns, ce qui nous fera office de petit déjeuner pour les jours à venir. A 1000 colones (1,5euros) les 3 ananas, c’est plutôt imbattable…

A Arenal, nous logerons à une trentaine de minutes en voiture de la ville La Fortuna. Dans le coin, mieux vaut être véhiculé pour se déplacer, les activités étant toutes assez éloignées les unes des autres. Notre auberge, Essence Arenal, est un eco-lodge.Nous y dormirons dans des anciennes tentes militaires réaménagées, sur pilotis dans la jungle et avec vue sur le  lac et le volcan. Le confort est assez rustique et il ne faut pas avoir trop peur des petites bêtes le soir (comme une grenouille et un petit ver sur le lit, ou bien une grosse araignée cachée dans le sac à dos qui fait son coming out de bon matin au réveil… C’est du vécu ;)), mais c’est vraiment original et on se sent totalement immergé dans la nature ! Le matin, nous avons même droit au réveil « local » : les singes hurleurs qui se mettent à hurler dès les premiers rayons du soleil vers 4H du matin ^^. L’hôtel comporte aussi un spa avec vue, un restaurant entièrement végétarien, une piscine, et propose également des cours de yoga.

 

1er jour : Randonnée autour du volcan

Pendant nos 4 jours passés dans le coin, nous en avons profité pour faire plusieurs randonnées autour du volcan Arenal. Le premier jour, nous nous sommes promenés dans le parc de l’Observatory Lodge, où nous avons pu voir de jolies cascades, de belles prairies normandes ainsi que quelques toucans en liberté (dur à observer tant ils sont haut perchés !).

La grenouille du Costa Rica en opération camouflage…

Par la suite, nous avons aussi fait un tour au Mariposario, la ferme aux papillons du coin. Outre les très beaux papillons morphos et ceux totalement transparents, nous avons surtout beaucoup aimé pouvoir observer les grenouilles de très près. En voyant leur taille et leurs techniques de camouflage lorsqu’elles dorment en journée, on comprend pourquoi il est si difficile dans voir en liberté et de jour ! Certaines d’entre elles peuvent être très venimeuses si on les touche (forcément, ce sont les plus colorées !), mais normalement aucune n’est vraiment mortelle si la personne concernée est amenée directement à l’hôpital.

Le soir, nous mangeons au restaurant de notre hôtel, le tout autour de notre habituelle partie de belotte :).

 

2ème jour : sensations fortes garanties et sortie nocturne

Aujourd’hui, pas de petites randonnées tranquilles : on s’attaque à des activités un peu plus riches en sensations fortes ! Nous avons réservé avec la compagnie « Sky Adventure » un circuit d’activité de 3h dans la jungle (le tout accompagné d’un guide).

Au programme : pont de singe, tyroliennes, rappel dans une cascade, descente en fil d’araignée, saut de tarzan au dessus d’une cascade (3/4 d’entre nous ont criés en sautant, je vous laisse deviner qui ^^). Et pour finir le tour en beauté : en tyrolienne en mode « superman ». Allongés sur le ventre et à l’horizontal, cette dernière tyrolienne était mémorable !! Des très bonnes sensations, nous avions l’impression de voler au-dessus de la jungle ! Nous nous sommes vraiment régalés à faire ce parcours dans la jungle, et les guides nous accompagnant étaient vraiment super sympas et disponibles. SI vous êtes adeptes de sensations fortes, foncez !!

La grenouille « blue jean »

Le soir, nous ressortons pour faire une sortie nocturne dans la jungle à l’Arenal Oasis Lodge. Au programme : observer les grenouilles dans leur habitat naturel lorsqu’elles s’activent la nuit. Et on « spoil » direct : c’était GÉ-NI-AL ! Au début, les grenouilles étaient encore un peu peureuses et nous avons mis un peu de temps à trouver les premières. Mais c’était sans compter sur les talents incroyables de notre guide, qui en plus d’avoir des yeux très affutés pour détecter le moindre mouvement, parlait également très bien le grenouille !

Camouflage…

C’était assez fou de l’entendre reproduire tous les sons des petites bêtes autour de nous pour arriver à les détecter plus rapidement. Entre autres, nous avons pu apercevoir des jolies petites grenouilles rouges bien venimeuses, des crapauds, d’autres espèces toutes colorées, et surtout la fameuse grenouille du Costa Rica ! Avec ses grands yeux rouges, sa peau verte fluo et ses pattes oranges, elle est vraiment superbe.

La vipère fer de lance

On ne la voit que de nuit, donc on est bien contents d’avoir fait ce tour ! On remercie d’ailleurs grandement notre guide, qui grâce à ses talents de photographes a réussi à nous faire prendre de superbes photos de celle-ci. Un peu plus loin, alors que nous observons un couple de grenouilles du Costa Rica sur une branche, nous entendons une autre touriste crier « un serpent ! ». Tout le monde se retourne, et là nous voyons dans la petite rivière qui passe sous nos pieds : une vipère fer de lance. C’est tout simplement le serpent le plus dangereux du pays. Notre guide nous fait alors nous écarter afin de garder une distance de sécurité convenable avec la bestiole. Une belle surprise (un peu flippante quand même…) qui apparemment n’arrive pas tous les jours !

 

En bref, on a vraiment beaucoup aimé ce tour. Notre guide était très intéressant, et était une vraie mine d’informations sur toutes les bestioles du Costa Rica. On recommande grandement cette sortie !

 

3ème jour : rando sur les coulées de laves et détente dans les bains thermaux

Avec sa forme conique quasi parfaite, le volcan Arenal est le plus jeune et le plus actif du Costa Rica. Il est presque tout le temps sous les nuages, et il est assez rare de pouvoir le voir totalement découvert (en 5 jours, nous ne le verrons en entier qu’une seule fois, l’espace de 2min top chrono !). Il est interdit de grimper au sommet, mais il existe pleins de sentiers de randonnées tout autour. Parmi ceux-ci, la rando « 1968 » s’effectue sur les anciennes coulées de lave du volcan (dues à l’éruption de 1968, CQFD). Depuis la nature a bien repris ses droits, et toutes les coulées sont recouvertes de verdures. On arrive tout de même à bien les distinguer depuis le point le plus haut de la rando. Il y a plusieurs circuits, un de 1H30 et un de 3H. Sans surprises, on choisit donc le plus long :). Sur le chemin nous assistons à une scène improbable : un des employés du parc est en train de ratisser les chemins de rando en pleine forêt… Tout de suite on comprend mieux le tarif assez élevé d’entrée au parc ^^. Attention également aux moustiques, qui n’ont aucune pitié !

En fin d’après-midi, on s’octroie une petite pause « bien être » aux thermes de Baldi. Avec la carte « ToutCostaRica », nous avons droit à l’entrée aux bains + le buffet à volonté pour 35 dollars par personne au lieu de 75$… et ça vaut sacrément le coup ! Les thermes de Baldi sont les plus grands du monde, il y a pleins de bassins à des températures différentes, ainsi que des toboggans immenses ! Sensations fortes garanties ! D’ailleurs pas sûr que des tels toboggans seraient autorisés en France avec si peu d’encadrement… En y allant en semaine à partir de 17H, nous avons évité la foule et avons été vraiment tranquille dans tous les bains. Un très bon moment !

 

 

4ème jour : sanctuaire animalier « Proyecto Asis »

Dernière journée dans la région du volcan Arenal. Sous les conseils de copains à nous venus au Costa Rica peu de temps avant nous, nous partons faire la visite du « Proyecto Asis », un refuge d’animaux sauvages qui soigne et re-libère les animaux. Nous n’avions pas fait le « Jaguar Rescue Center » vers Cahuita, donc on se rattrape sur ce coup-là.

Dans une Finca vers Arenal

Forcément, cela nous fait beaucoup penser au sanctuaire de Cochahuasi au Pérou où Florian et moi avions effectué 1 semaine de bénévolat. Sauf que là, on sent qu’il y a beaucoup plus de moyen et que le centre est beaucoup plus grand ! Pendant 2H, notre guide Carlos nous fait faire le tour du centre en nous expliquant pourquoi chaque animal est actuellement ici, et si il pourra un jour être libéré. Beaucoup d’entre eux étaient d’anciens animaux de compagnies dont les maitres se sont lassés, certains ont été victimes de braconnage ou d’expérimentation, d’autres d’accidents avec des voitures, des câbles électriques… Bref le dénominateur commun n’est pas dur à trouver… C’est une visite à la fois triste, et un même temps un beau message d’espoir pour tous ces animaux sauvages.

Nous consacrons la 2ème partie de journée aux achats de souvenirs et de café dans des petites Finca locales.

 

Le lendemain il est déjà temps de partir de la région. Notre prochaine étape est le Rio Celeste, vers Bijagua, avec en prime un petit détour dans la fameuse région du Monteverde !

 

Coin pratique

1 euro ~ 680 CRC (colon costaricain)

 

SkyAdventure : Pour le grand parcours d’environ 3h30, compter 70$ par personne.

Thermes de Baldi : Le soir : formule piscines + buffet à volonté de 17h à 22h. Venir plutôt en semaine pour éviter la foule. 35$ par personne avec la carte ToutCostaRica.

Randonnée « 1968 » : environ 2h30 de rando. 12$ l’entrée.

 

Logements :

Essence Arenal : à 40min de la Fortuna. Anciennes tentes militaires réaménagées avec sdb et toiletes communes. L’auberge a aussi un resto végétarien avec des menus sur le thème de différents pays. Piscine, jacuzzi et cours de yoga.

Laissez un commentaire