Bilan Équateur

 

Nous avons passé 19 jours en Équateur, dont 9 aux Galapagos. On ne prétendra donc pas connaître très bien ce pays car nous n’avons pas fait beaucoup d’étapes sur le continent. Nous allons tout de même essayer de vous dresser notre bilan et nos ressentis personnels sur ce petit pays coincé entre le Pérou et la Colombie, mais qui a pourtant beaucoup de choses à offrir.

 

Itinéraire

Du 26/01 au 30/01 : Cuenca

Du 31/01 au 08/02 : Les Galapagos : Santa Cruz, Isabela et San Cristobal

Du 09/02 au 14/02 : Quito et Mindo

L’Équateur étant un pays beaucoup plus petit que ses voisins, on pourrait penser de premier abord qu’il n’y a pas grand chose à y faire, et c’est bien une erreur ! Comme les équatoriens aiment si bien le dire « on trouve de tout en Équateur » : jungle, plage, montagne… C’est un petit condensé de superbes paysages ! Évidemment, on aurait donc pu y rester bien plus longtemps et faire des coins que l’on a passé à la trappe : Baños, la côte pacifique, la jungle, le Cotopaxi… Initialement, nous aurions dû faire un peu plus que juste Cuenca, Quito et Mindo sur le continent, mais comme nous avons choisi au dernier moment de nous rendre aux Galapagos, ça nous a forcément enlevé un peu de temps sur place. Ce qu’on ne regrette pas le moins du monde évidemment !

 

 

Nourriture

On retrouve les mêmes classiques que dans les pays précédents :

  • les menus du midi pour 3 fois rien, composé la plupart du temps d’une soupe, une salade, un plat, une ou deux boissons, et parfois d’un dessert.
  • Les restaurants de poulet frit à chaque coin de rue.
  • Les marchés couverts avec le « food court » à l’étage.
  • Les bons fruits exotiques sucrés
  • Et surtout : du riz à tous les repas !
    Exemple de menu du midi

De manière générale, nous avons trouvé la nourriture plutôt bonne et pas chère en Équateur. Alors qu’au Pérou nous avions trouvé la nourriture assez décevante, nous avons été agréablement surpris ici. Malgré l’utilisation du dollar, tout reste très bon marché et souvent d’assez bonne qualité. Autre bonne surprise : le nombre de restaurants végétariens dans les villes ! Alors que d’habitude cela était plutôt réservé aux zones touristiques, en Équateur nous avons trouvé beaucoup de grandes « cantines » végétariennes où les locaux venaient manger le midi. D’autant plus que les alternatives étaient souvent très variées et ne se limitaient pas à l’usuelle omelette.

Et puis bien sûr, on ne peut pas parler de nourriture en Équateur sans parler du chocolat !! Nous avons fait plusieurs dégustations, que nous avons adoré à chaque fois ! La réputation du meilleur chocolat du monde est plutôt justifiée.

 

 

Logement

Là encore une bonne surprise : des bons logements pour toujours un bon rapport qualité prix ! Pour 20$ on trouve facilement des chambres doubles avec salle de bain privée, et parfois le petit déjeuner inclus. Bien sûr les prix étaient plus élevés aux Galapagos où il fallait plutôt compter 35$ pour le même genre de logement. Rien de trop excessif non plus, et toujours avec une qualité au rendez-vous. Ceci dit comme nous n’avons pas fait énormément d’étapes en Équateur, on n’ira pas non plus en faire une généralité.

 

 

Transports

Un peu de répit après le Pérou… Nous avons trouvé les chauffeurs moins chauffards que dans les pays précédents, mais là encore nous en avons fait trop peu pour vraiment savoir… A part ça comme dans le reste de l’Amérique du sud, les bus sont un excellent moyen de relier facilement (mais pas forcément rapidement !) les villes entre elles. Pour les Galapagos bien sûr, on a un peu changé nos habitudes et pris l’avion, puis les bateaux entres les îles.

 

Météo

Fini l’altitude et la météo froide et pluvieuse : nous retrouvons enfin le soleil ! Même dans les quelques villes en altitude comme Cuenca et Quito, les températures restaient largement supportables en journée.

Aux Galapagos n’en parlons pas : on a cuit comme des sardines ! On sentait bien qu’on est proches de l’équateur puisque le soleil tapait très fort, comme pouvaient en témoigner nos magnifiques coups de soleil….

 

Sécurité

Nous n’avons pas eu de sentiment d’insécurité en Équateur. Bien sûr, nous avons évité de nous balader tard le soir à Quito, mais nous avons trouvé les guides de voyage parfois un peu trop alarmants… Les équatoriens que nous avons croisés ont toujours été très aimables et aidants. A Guayaquil seulement, nous n’avons pas trop été à l’aise lors de notre sortie nocturne pour aller chercher à manger. Avec son statut de « ville la plus dangereuse du pays » nous n’étions pas très rassurés et les rues n’inspiraient pas trop confiance, mais au final nous n’avons jamais eu de soucis.

Sur les îles Galapagos n’en parlons pas : on s’est toujours sentis super safe dans les rues ! Bien sûr le risque zéro n’existe pas, mais les gens sur les îles sont généralement très bienveillants, et n’iront jamais embêter les touristes. Petit exemple marquant : sur l’île Isabela, lors d’une sortie sur la demi-journée, nous avions oublié de fermer la fenêtre de notre chambre d’hôtel (qui était restée grande ouverte) alors que celle-ci était en rez-de-chaussée et donnant sur la rue. Tous nos objets de valeurs y étaient, et rien avait bougé à notre retour !

 

Visas

Pas besoin de visas pour les ressortissant français. A notre arrivée nous avons eu le droit d’emblée à 3 mois sur place. On ne nous a pas demandé non plus de preuve de sortie du territoire.

 

Argent

Depuis 2000, à cause d’une inflation important, l’Équateur a abandonné sa monnaie locale (à l’époque le « Sucre ») au profit du dollars. Pour autant, les prix ne sont pas gonflés et on reste sur un niveau de vie similaire aux pays voisins. Pour les retraits nous étions généralement limités à 300$, notamment aux Galapagos. Les frais de retrait n’étaient souvent pas très élevés (1,50$ en moyenne).

 

Bilan

Le budget établi ici ne concerne que l’Équateur hors Galapagos. Pour notre budget sur les Galapagos, se référer au dernier article concernant cette partie du voyage.

 

Nos dépenses ont été réparties de la façon suivante, sur une base de 1 euro = 1,25$ :

  • 3,11 euros de transports par jour et par personne
  • 8,63 euros de logements par jour et par personne
  • 9,44 euros de nourriture par jour et par personne
  • 4,6 euros d’activités par jour et par personne
  • 0,3 euros d’autres (lessives, courses…) par jour et par personne

 

Nous avons donc dépensé 618 $ pendant nos 10 jours passés sur la partie continentale de l’Équateur, soit 26,3 euros par jour et par personne, contre les 25 euros prévus. Un petit extra de budget, mais rien de très affolant.

Pour rappel, les Galapagos nous avaient coûté 89 euros par jour et par personne, billets d’avions compris. C’est donc une sacrée différence de budget…

Sans compter les Galapagos, l’Équateur reste donc une destination très abordable, dans la même veine que ses pays voisins.

 

Quelques exemples de prix au Pérou de la vie de tous les jours :

  • Une lessive : 1,5$ le kilo en moyenne (~1,20 euros)
  • Un trajet en taxi : environ 3$ à 5$ pour de courtes distances (~2,4  à 4 euros)
  • Un menu « almuerzo du midi » : environ 3$ (~2,4 euros)
  • 1 bouteille d’eau de 2,5L : 1,5 $ (~1,2 euros)
  • 1 bouteille de coca d’1,5L : 1,5 $ (~1,2 euros)

 

Bilan en chiffres

19 jours

4 villes sur le continent

3 îles

2 avions, 3 bateaux et 5 bus

Des dizaines de dizaines d’iguanes et de lions de mer aux Galapagos…

4 plongées en bouteille

 

 

Tip-top et Flip-Flop

Meilleurs paysages :

  • Florian : le dernier coucher de soleil à San Cristobal aux Galapagos
  • Jeanne : sans trop de surprise, les Galapagos !

 

Meilleurs souvenirs :

  • Florian : le plongée sous-marine avec le banc de poissons et les requins marteaux
  • Jeanne : la première rencontre avec les requins marteaux en plongée aux Galapagos et le bonheur d’en voir enfin en vrai

La plus belle ville :

  • Florian :  Cuenca
  • Jeanne : Cuenca également

La plus belle île des Galapagos :

  • Florian :  San Cristobal
  • Jeanne : San cristobal

 

Pire souvenir :

  • Florian : la sortie nocturne à Guayaquil
  • Jeanne : aucun en Équateur. Peut être la déception de n’avoir rien vu pendant les 2 premières plongées à Santa Cruz, mais je n’irai pas jusqu’à appeler ça un mauvais souvenir

 

Meilleure chose mangée :

  • Florian : Le chocolat !
  • Jeanne : le petit déjeuner buffet de Quito. Et surtout le chocolat !!

Pire chose mangée :

  • Florian : ………..
  • Jeanne : Rien à déclarer !

 

Bilan

En voilà une jolie découverte ! Nous qui ne nous attendions à pas grand chose de ce pays, nous avons été très agréablement surpris. A la base, cela ne devait être qu’une étape de transition obligatoire pour passer du Pérou à la Colombie, et au final nous y avons vraiment passé de bons moments. Bien sûr les Galapagos y sont pour beaucoup, mais même les quelques villes que nous avons visités sur le continent nous ont beaucoup plu.  C’est un pays où nous nous sommes sentis en sécurité, avec une culture à mi-chemin entre la culture andine et une culture un peu plus occidentale, et de très beaux paysages.

Bien sûr, nous n’avons pas eu le temps de faire beaucoup de chose en Équateur, et nous avons d’ailleurs découvert qu’il ne faut pas trop se méprendre sur sa petite taille : il y a vraiment beaucoup de choses à y faire et 1 mois n’aurait certainement pas été de trop pour tout découvrir.

C’est selon nous un très bon moyen de découvrir l’Amérique du Sud : on y trouve la montagne, la mer et la jungle, et les gens sont vraiment très gentils et accueillants. Et puis, existe-t-il une meilleure excuse qu’un voyage en Équateur pour en profiter pour faire un tour aux Galapagos 😉 ?

 

Laissez un commentaire