Galapagos – Partie 3 : San Cristobal

Du 06/02/18 au 08/02/18

 

Dernière île des Galapagos que nous visitons après Santa Cruz et Isabela : San Cristobal. Initialement, nous pensions rester 2 jours pleins et une matinée sur l’île. Mais c’était sans compter qu’il n’existait pas de bateau direct entre Isabela et San Cristobal. Le fait de devoir repasser par Santa Cruz nous a donc quasiment fait perdre la journée entière.

 

« Sea Lion City »

Nous arrivons vers 16h à San Cristobal, et on sent directement que cette île va nous plaire : elle parait plus paisible que Santa Cruz mais plus active qu’Isabela. On s’y sent bien. Une fois nos affaires déposées à l’hôtel, nous ne perdons pas une minute et retournons vers le port. Après notre « échec » à Santa Cruz où nous n’avions pas réussi à voir de requins marteaux en plongée, Florian me propose de retenter l’expérience ici à San Cristobal. C’est vrai que c’est un budget, mais après tout qu’elles seront les chances d’un jour revenir aux Galapagos, LE spot à requins marteaux ? Cette fois-ci, nous avons fait nos recherches sur les bons clubs de plongée de l’île et nous nous dirigeons d’emblée vers le club Wreck Bay Diving Center, qui présentait les meilleurs avis sur internet. Coup de chance : il reste pile 2 places pour demain. On n’hésite pas et nous nous inscrivons sur la liste.

Après ça, nous nous dirigeons vers la grande plage juste à côté du port. La plage est interdite d’accès et pour cause : il y a des dizaines et des dizaines de lions de mer qui semblent avoir pris possession des lieux ! Seule une barrière nous sépare d’eux, et nous passons une bonne demi-heure à observer sur fond de coucher de soleil les adultes se prélasser sur la plage et les bébés jouer dans le sable.

 

Plongée aux Galapagos : la revanche

Devant « Kickers Rock »

Deuxième jour à San Cristobal, c’est reparti pour la plongée ! Nous nous dirigeons vers le site Kickers Rock après avoir fait un petit « refresh » dans des eaux un peu moins profonde. Il n’y a pas à dire : on voit directement que ce club a beaucoup plus de sérieux que celui de Santa Cruz. Nous nous mettons à l’eau pour la première plongée et là c’est jackpot : au bout de 5min seulement nous voyons 3 ou 4 requins marteaux passer juste à côté de nous ! Il n’aura pas fallu attendre très longtemps, et on ne cache pas notre enthousiasme à ce moment-là ! Nous en revoyons d’autres un peu plus tard. Assez furtivement cette fois-ci, mais déjà hyper satisfaits d’en avoir vu. Pendant la première plongée, la visibilité était assez bonne, mais de loin nous avions parfois un peu de mal à distinguer les formes. Ainsi, nous nous sommes à un moment approchés de ce que nous pensions être un récif assez abrupte avant de réaliser qu’il s’agissait en fait d’un immense banc de poisson ! Nous avons tous foncé droit dedans, et nous nous sommes retrouvés en plein milieu, complétement entourés de poissons. C’était très impressionnant et à la fois un peu stressant : on avait rapidement fait de ne plus voir personne autour de nous, et il est toujours un peu angoissant de ne pas savoir sur quoi on va tomber un mètre plus loin. C’était tout de même une superbe expérience, presque aussi incroyable que d’avoir rencontré les requins marteaux.

 

Pour la deuxième plongée, nous rencontrons à nouveau des tortues, poissons et requins marteaux. Une des filles avec qui nous plongions s’est d’ailleurs perdue sous l’eau à cause de ça… En voyant un des requins, celle-ci a fait demi-tour pour le suivre, mais comme la visibilité n’était vraiment pas bonne, elle n’a pas pu retrouver le groupe immédiatement après. Heureusement un de nos encadrants s’en ait très vite rendu compte et plus de peur que de mal puisqu’elle a pu rejoindre le groupe quelques minutes plus tard. Comme quoi, ces requins peuvent vraiment rendre complétement marteaux (ça y est c’est placé).

Finalement, nous terminons cette belle sortie par un repas organisé par l’équipage, puis par une petite pause baignade dans une crique pas très loin du site de plongée. Pendant que Florian fait la sieste sur le bateau, je pars avec d’autres personnes du groupe sur la plage, où un des accompagnateurs/naturalistes nous expliquera beaucoup de choses intéressantes sur la faune des Galapagos, dont les iguanes marins et les lions de mer. Comme par exemple, que ces derniers doivent manger près de 10kg de poissons par jour, et que le record de plongée enregistré chez l’un d’entre eux était à près de 600m de profondeur ! Une sortie très intéressante, où nous avons également droit à la compagnie d’un lion de mer curieux passé par là, qui servira d’exemple concret à toutes ces explications.

 

Derniers moments aux Galapagos

Nous rentrons au port en fin d’après-midi, et nous décidons de profiter du reste de la journée pour aller voir le mirador à l’Ouest de la ville. Une très jolie balade qui nous fait passer devant quelques plages et criques isolées. Nous sommes tous seuls au belvédère et profitons d’un dernier coucher de soleil magnifique sur les Galapagos, juste à côté d’un nid de frégates d’où nous pouvons apercevoir leur gorge rouge si impressionnante lorsqu’elle est déployée.

Le lendemain matin, il nous reste une toute petite matinée pour en profiter une dernière fois. On se dépêche donc de retourner aux plages repérées la veille avec du matériel de snorkeling. Comme nous l’espérions, quelques otaries sont en train d’y prendre leur petit bain matinal :). Florian fera une dernière mise à l’eau avec elle, mais l’une d’entre elle avait plutôt tendance à arpenter le long de la plage pour s’amuser à foncer sur tous les touristes qui essayaient de s’approcher un peu trop près de l’eau.

A midi nous prenons notre vol San Cristobal -> Quito. Les Galapagos, c’est fini. C’était une superbe expérience que nous ne regrettons absolument pas. Certes il a fallu faire un peu de dépassements de budgets pour se le permettre, mais nous le referions sans hésiter ! C’était une si belle occasion qu’il aurait été bien dommage de rater ça !

 

Petit bilan pratique

Sans surprise, ces 9 jours sont passés très vite. Cela dit, c’était un bon timing pour visiter les Galapagos. Nous n’aurions pas pu nous permettre de rester plus longtemps pour des raisons financières, mais nous avons eu le temps de voir tout ce que nous voulions. Nous regrettons quand même d’avoir perdu une journée dans les bateaux entre Isabela et San Cristobal, et aurions volontiers passé une journée de plus sur cette dernière île.

Sans avoir fait de croisière, nous avons quand même vécu de superbes expériences et avons réussi à voir des choses magnifiques en essayant de le faire le plus possible par nos propres moyens. Ce sont bien évidemment les tours organisés et les plongées qui ont beaucoup pesées dans notre budget, mais là encore nous n’avons aucun regret de les avoir faites !

Billet d’avions, logements, nourriture, transports et activités comprises, ce léger changement de programme nous aura quand même coûté 2136 euros à deux (dont 625 euros d’avion). Sur place, nous avons donc dépensé 755 euros chacun, soit 89 euros par jour et par personne. Un « petit » hors budget de voyage ! Pour avoir une idée de la répartition des prix, billets d’avions inclus, on vous met le diagramme ci-dessous sans pour autant rentrer trop dans les détails (mais les questions sont les bienvenues en commentaires !).

Les Galapagos sont un petit paradis sur terre que le gouvernement équatorien s’efforce à conserver le plus intact possible. Nous avons été agréablement surpris de ne voir quasiment aucun déchet sur les routes et dans l’eau (ça change du reste du continent !) et avons trouvé que les moyens étaient vraiment mis en œuvre pour ne pas abimer cet archipel si unique. En espérant que cela continue dans cette voie dans les années à venir pour que les générations futures puissent découvrir à leur tour cet endroit magique !

 

 

Coin pratique

1 euro ~1,25$

 

Bateau Santa Cruz – San Cristobal : 30$ par personne pour 2H de trajet. Prix fixe. Départs à 07h et 14h.

Plongée avec le club Wreck Bay Diving Center : 160$ la journée. Comprend le refresh, 2 plongées, le repas du midi et le matériel. Hyper pro. Location de masque et tuba chez eux pour 3$ la demi-journée.

Avion San Cristobal – Quito : 180$ par personne avec la compagnie TAME.

 

Logements :

Hostel Gran Chatama : Nous avons eu une promo booking à un peu moins de 50$ la nuit pour une chambre double avec sdb privée et piscine dans l’hôtel. En temps normal les prix sont fixés à 100€ la nuit, ce qui ne les mérite pas du tout selon nous.

 

Restaurants :

Cabana mi grande sodabar : Une des adresses les moins chères qu’on ait trouvé sur l’île. Repas économique. Super accueil avec une jolie terrasse.

 

Laissez un commentaire