Un peu de fraicheur dans les Cameron Highlands

 

Après plusieurs semaines de soleil et de fortes chaleurs, il est temps pour nous d’aller chercher un peu de fraicheur dans les hauteurs de la Malaisie. Après George Town, nous avons tous les 4 mis le cap vers les Cameron Highlands, région très connue dans le pays pour ses plantations de thé où les malaisiens aiment se rendre le weekend pour échapper aux chaleurs des grandes villes. La région possède deux villes principales où les touristes et les locaux peuvent résider : Brinchang et Tanah Rata. Nous choisissons la dernière car c’est depuis celle-ci que partent la plupart des excursions dans les Cameron. Seul une grande rue traverse la ville avec plusieurs restaurants et quelques commerces.

 

Courte randonnée dans la forêt

A notre arrivée depuis George Town, nous posons nos sacs à la guesthouse « Cameronian Inn » et partons directement à la recherche d’informations sur les différents tours proposés dans les Cameron Highlands. Il est alors trop tard dans la journée pour nous rendre dans les plantations de thé, nous choisissons tout de même de faire une petite marche dans la forêt en bordure de la ville. De nombreux sentiers cameron_6de randonnées partent d’à peu près partout autour de Tanah Rata, certains plus ou moins longs, plus ou moins difficiles. Nous opterons pour une partie des sentiers 4 & 5, dont le premier passe près d’une petite cascade. La ballade est agréable et nous rencontrons même des singes ! Le temps est assez frais et couvert par rapport au reste du pays, ce qui rend la marche plus facile dans ces conditions (on ne dira pas qui de nous 4 en a le plus bavé pendant la marche :p).

En fin d’après-midi, nous rentrons en ville et allons manger dans un petit restaurant indien de la ville. Nous y retrouvons avec plaisir la nourriture indienne, que nous n’avions pas eu l’occasion de manger depuis plusieurs mois. Nous terminons la soirée sur la terrasse de notre guesthouse avant de passer une bonne nuit en compagnie d’un petit cafard un peu trop intrusif dans les chambres mais très gentil et doté d’une excellente culture générale.

 

Montée à la Mossy Forest et au mont Gunung Brinchang

Pour le lendemain, nous choisissons finalement de ne pas opter pour un tour organisé : nous nous débrouillerons par nous même en louant des scooters dans une agence du centre-ville. Cela nous permettra d’avoir plus de liberté de nous arrêter où nous le souhaitons.

Dès le réveil, nous partons donc directement louer nos 2 roues. On s’attendait à des scooters équivalents à ce que nous avions l’habitude d’avoir dans le reste de l’Asie : automatiques et en plutôt bon état. C’est raté pour cette fois, nous hériterons de deux petites mobylettes semi-automatique (avec vitesse à passer) et pas toute jeune. Heureusement pour nous, Florian avait appris à conduire en Birmanie (avec son cours privé de 5min dans notre airbnb à Mandalay en Birmanie), et les anciens réflexes de motos sont revenus assez vite pour mon papa.

cameron_4

cameron_1

cameron_3

cameron_8

Nous voilà donc à bord de nos deux bolides, les garçons au volant et les filles-pas-très-rassurées à l’arrière. A la première montée on comprend directement à qui nous avons affaire avec nos petits scooters : il va falloir y aller doucement et ne pas leur en demander trop. Du coup nous choisissons de commencer avec le point le plus haut des Cameron Highlands : la Mossy Forest et le mont Gunung Brinchang. cameron_2Le chemin dure environ 30minutes et passe parmi les champs de thé verdoyants. La montée n’est pas très évidente et c’est après plusieurs arrêts que nous arrivons à l’entrée de la Mossy Forest. On trouvait ça déjà bien difficile à faire avec des scooters, mais quand on en voit certains arriver en haut à vélo, on se sent soudainement petits joueurs… La « Mossy Forest » est une forêt de mousse connue pour sa végétation luxuriante et ses plantes exotiques. Le brouillard et l’humidité qui l’enveloppent sont impressionnants : on se croirait sur une autre planète, voire dans Avatar :). Il est possible d’y suivre un sentier assez long, ou de faire simplement une petite boucle. Comme nous avons d’autre choses à voir dans la journée, nous optons pour la deuxième solution, mais il doit être vraiment agréable de suivre un des sentiers qui en part/arrive.

Nous faisons ensuite un petit crochet jusqu’au belvédère situé sur le point le plus haut des Cameron Highlands : le mont Gunung Brinchang. Malheureusement, le brouillard y est tellement important que nous n’arrivons à rien voir des environs.

 

Visite des plantations de thé

Après une descente bien plus facile que la montée, nous nous retrouvons au niveau des plantations de thé. Celles-ci recouvrent une grande partie de la vallée et il est possible de visiter les usines et les ateliers.

Nous faisons un petit détour par la plantation « Boh Tea Center », et nous nous baladons seulement dans un petit espace cameron_9couvert comportant différents panneaux explicatifs sur l’origine du thé aux Cameron Highlands. Nous sommes également impressionnés par le nombre de visiteurs malaisiens présents. Nous sommes en weekend et l’endroit semble vraiment être prisés des locaux.

Une fois la visite terminée, nous redescendons sur la route principale traversant les 3 villes et nous nous arrêtons manger dans un petit restaurant chinois en bord de route. Un bon choix car nous y découvrons les « dragons rolls », sorte de petits nems de poissons entortillés frits, que nous ne retrouverons malheureusement nulle part par la suite. De plus le timing est parfait puisque nous évitons ainsi une belle averse pile pendant notre pause !

Il est alors déjà 15h quand nous sortons du restaurant, et plutôt que de remonter vers les plantations au risque de n’avoir pas le temps de visiter quelque chose, nous redescendons vers la ville et nous nous arrêtons visiter le temple chinois cameron_7Sam Poh Temple. Nous ne devons rendre nos scooters qu’à 18h comme il nous reste un peu de temps pour en profiter nous nous rendons vers une cascade pas très loin de Tanah Rata. Sur la route, mes parents nous dépasseront en scooter pour nous suggérer de plutôt faire demi-tour car le ciel est vraiment menaçant. Une excellente idée car nous éviterons (presque) de justesse une énorme averse, qui aura le temps de laisser les garçons bien trempés en garant les scooters. Vu la météo, la journée de visite s’arrête donc ici pour nous!

Le soir, nous nous posons pour manger à un petit « food court » de la ville où nous mangerons très bien (notamment le « kung fu » excellent et disponible dans beaucoup de restaurants en Malaisie), avant de rentrer à la guesthouse pour notre dernière nuit : le lendemain matin nous prenons déjà le bus en direction de la jungle et du Taman Negara. Changement de décor et de température garantie !

 

En arrivant dans les Cameron Highlands, nous avions eu un peu peur de ce qui allait nous attendre : la ville de Tanah Rata était vraiment austère et les grandes serres blanches de fraises qui bordaient la route à notre arrivée dénaturaient un peu le paysage. En nous éloignant et en louant des scooters, nous avons cependant découvert des paysages magnifiques et verdoyants. Beaucoup d’activités sont proposées dans les Cameron Highlands, comme de nombreux treks, la visite de fermes aux papillons, la visite de plantation de fraises, etc. Il est possible d’y rester plusieurs jours si on souhaite faire toutes ces attractions, mais une journée pleine nous a suffit à visiter les principaux paysages des environs.

 

Tous nos articles de la Malaisie:

Pour voir toutes nos photos de la Malaisie –> c’est ici !

Coin pratique

1 euro ~ 4,4 Ringgits

Trajet George Town -> Cameron Highlands: 42 Ringgits par personne. Départ 08h arrivée 13h.

Trajet Cameron Highlands -> Gua Musang : 42 Ringgits par personne.

Location de scooter à la journée : 35 Ringgits par personne.

 

Guesthouse :

Cameronian Inn : 70 MYR la chambre double avec salle de bain commune. 100 MYR avec salle de bain privée. Propre et petit déjeuner disponible le matin mais non inclus.

 

Laissez un commentaire